#CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maison

PointGrab_Logo

On l’a vu à plusieurs reprises toutes ces dernières semaines: le CES est l’occasion pour présenter ses produits au monde entier. Il ne faut pas l’oublier, le CES est également l’occasion pour les industriels de montrer leur savoir faire en dévoilant non pas un objet mais une technologie. Parmi les technologies prometteuses qui font parler d’elles cette année, on retrouve celle de PointGrab, dénommée PointSwitch. Elle s’annonce tout à fait intéressante pour la domotique. Elle permet de commander la maison par le geste sans faire appel aux tablettes, smartphones ou autres télécommandes.

L’utilisation de PointSwitch est toute simple et qui plus est d’un naturel déconcertant pour les habitants de la maison. Un doigt pointé vers une ampoule allumée lui indique qu’elle doit s’éteindre. Un doigt pointé vers un volet avec un mouvement de la main vers le bas et c’est la motorisation qui se déclenche pour fermer l’occultant protecteur.

pointgrab1 580x324 #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maison

La société Israélienne à l’origine de la technologie, PointGrab, crée en quelque sorte avec sa technologie un espace tactile transparent devant l’utilisateur. En déplaçant sa main et son doigt pointeur dans cet espace, l’utilisateur peut ainsi piloter son environnement domotique. La technologie fonctionne également dans l’obscurité. Elle n’est pas influencée par la distance entre la personne qui commande et l’objet à piloter. La position de l’utilisateur n’est pas non plus importante. Nous voici donc avec quelques spécificités qui rendent cette technologie adaptée pour un usage domotique et domestique.

Le concept est convaincant sur le papier: les dispositifs de commande à distance sont vos mains et ne nécessitent aucune télécommande. La société dévoilera à l’occasion du CES deux nouvelles versions de son logiciel de reconnaissance de geste.

La première technologie s’appelle AirTouch. Elle fonctionne maintenant avec des caméras 2D standard sur les appareils grand public. Actuellement, Samsung, Lenovo, Acer et d’autres fabricants ont intégré la technologie dans leurs appareils grand public tels que les téléviseurs et les PC. Il s’agit d’une mise à jour de la technologie de PointGrab actuelle, qui reconnaît un mouvement de la main ou du doigt et le suit  afin de commander à distance des appareils. AirTouch utilise pour cela les informations de profondeur pour agir à distance.

Le second produit, PointSwitch, est conçu pour contrôler les appareils ménagers par pointage du doigt et gestes de la main. La technologie PointSwitch est matérialisée dans une puce avec des algorithmes de détection et d’identification des gestes. Cette puce est intégrée ensuite dans le dispositif à commander. Il acquiert ainsi la possibilité d’étalonner la position de vos yeux avec la position et la direction de votre doigt. Vous pouvez ainsi par exemple pointer votre doigt vers une lampe et agir à distance sur son intensité lumineuse. La technologie PointSwitch peut détecter des gestes jusqu’à une distance de 4,5 mètres et dans toutes les conditions d’éclairage.

PointGrab travaille avec les fabricants pour intégrer ses puces dans les appareils «intelligents». Ce n’est pas la première fois que la gestuelle est utilisée pour piloter les appareils d’un foyer.  Les bidouilleurs géniaux des Kinect de Microsoft et autres virtuoses de Leap Motion savent faire cela depuis longtemps. Ce qu’apporte cette technologie c’est qu’elle se détourne de la nécessiter de mettre en oeuvre un serveur central pour identifier le mouvement en délocalisant cette identification de l’ordre gestuel sur l’objet à piloter.

Le contrôle gestuel de la maison se rapproche rapidement, et quelques entreprises sont déjà à la tâche afin de faire de ce genre de technologie d’interaction non seulement une réalité, mais également une interface pratique pour le consommateur. Son adoption massive par le grand public en découle. Salon l’avis de ces entreprises ce n »est qu’une question de temps avant que l’interface naturelle des gestes devienne la norme plutôt que l’exception. Une étude récente annonce même que ces contrôles gestuels par logiciels équiperaient 35%  des appareils de divertissement grand public en 2018.

pointswitch gesture control 580x435 #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maison

PointGrab indique que l’on peut s’attendre à voir sa nouvelle technologie intégrer des produits manufacturés dans le courant du début 2014. J’espère pouvoir l’essayer très prochainement  et obtenir ainsi plus de détails concernant la technologie… par exemple au CES dans quelques jours!

facebook #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisontwitter #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisongoogle #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisonpinterest #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisondiggit #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisonbuffer #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maisonemail #CES2014: PointSwitch nécessite littéralement un doigt et un oeil pour piloter sa maison