#CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectée

IMG_2885

Et si la serrure connectée faisait peur ? Lors de mes interviews au CES, j’ai fait la connaissance de la société iBlueOpen. Il s’agit d’une société Hongroise de Budapest qui propose deux poignées de porte Bluetooth et non connectées ! Oui, non connectées, car on peut ouvrir la porte avec son téléphone, mais le système n’utilise pas de cloud. On ne peut pas ouvrir à distance. On ne peut pas  donner l’accès à un ami comme le font d’autres serrures connectées.

Ici, on veut rassurer avant tout. Le téléphone permet d’ouvrir. La serrure peut reconnaitre jusqu’à 10 smartphones pour le moment. La société iBlueOpen augmentera ce nombre par la suite, s’il y a de la demande. Pour ouvrir la porte, il faut allumer son portable, lancer l’application iBlueOpen et cliquer sur Unlock. La porte pourra s’ouvrir si vous êtes proches.

IMG 2887 580x435 #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectée

Si vous avez des enfants qui n’ont pas de mobiles, iBlueOpen propose une seconde poignée qui possède en plus un digicode intégré. Ces deux poignées sont alimentées par 4 piles AA, ce qui donne une autonomie d’au moins un an. Si vous avez peur de rester coincé, la société iBlueOpen vous propose de garder votre ancien barillet de porte. Un point positif pour cette serrure où le constructeur semble avoir tout compris !

Sur la photo ci-dessous, vous voyez la poignée avec digicode en haut et la poignée sans digicode en bas. La poignée du haut est la plus chère, elle coute 250 Dollars US. La seconde ne coutera que 150 Dollars US. La société étant Hongroise, ces serrures sont déjà compatibles avec nos systèmes 3 points exigés en France.

IMG 2885 580x435 #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectée

Au niveau des applications mobiles, pour le moment, seule l’application iOS est disponible. La version Android est prévue pour fin Mars. La version Windows Phone n’est quant à elle pas prévue. Elle ne sera lancée que s’il y a de la demande. Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à vous faire connaitre.

A ce jour, on ne peut pas ouvrir la poignée en passant juste le téléphone sur la porte. Il faut allumer son téléphone et aller sur l’application iBlueOpen pour débloquer la porte. Cette fonction restera comme ça pour garder un minimum de sécurité. On veut être sûr que le propriétaire a débloqué son téléphone avant d’ouvrir la maison.

IMG 28861 375x500 #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectée

Voilà qui résume les deux poignées de la société iBlueOpen. Si vous souhaitez les contacter, j’ai pris leurs coordonnées et je peux vous les donner sur demande. Pour l’instant, il n’y a pas de revendeur en France.

Et vous qu’en pensez vous ? Est ce qu’une serrure doit être connectée ? Ou est ce que vous avez plus confiance au système de iBlueOpen ? Le débat est ouvert …

facebook #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéetwitter #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéegoogle #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéepinterest #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéediggit #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéebuffer #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectéeemail #CES2014 : iBlueOpen, la serrure Bluetooth non connectée
  • Lio06

    Vu la mésaventure récente d’un frigidaire hacké c’est sûr que les serrures connectées ont du plomb dans l’aile.
    Personnellement si c’est pour sortir un portable ou une clé de ma poche, je reste sur la clé au moins cela m’évite d’avoir à changer des piles tous les ans !
    Le cadenas connecté pour le vélo pourquoi pas et encore ; s’il est géolocalisé on pourra toujours hacker le cloud et le dévérouiller. Allez expliquer ça à l’assureur !
    Bref des technos tentantes mais pas assez sécurisées pour une plus value minime.

  • Emmanuel

    Il faudrait une valeur ajoutée a la serrure normal. Un enregistrement des e/s, une ouverture suivant des plages horaires, un email envoyer à l’ouverture…

  • http://www.alarmes-maisonsansfil.com/ pinse57

    L’idée en soit n’est pas mauvaise, en fonctionnement local c’est clair que c’est plus sécurisé qu’en coud et comme le dit Emmanuel, un historique pourrait etre intéressant mais je pense uniquement pour ce qui ne possèdent pas d’alarmes.
    J’ai du mal a voir l’atout de changer sa serrure. Certainement pas un gain de temps, a moins d’avoir un trousseau de geôlier, c’est hyper rapide avec une clé classique.
    Sa pourrait intéresser des entreprises pour leur bureaux, en immeuble pour certains locaux mais une maison particulière? ….
    Plutôt futile qu’utile,
    A 150$ donc environs 110€, je préférerais les investir dans une serrure hautement sécurisée que ce gadget.

  • Vlad

    Moi je vois une utilité : imaginez une personne en fauteuil roulant electrique qui peut uniquement piloter son téléphone à l’aide du joystick.
    ce type de solution couplé à une motorisation lui offre la possibilité d’ouvrir/fermer sa porte en parfaite autonomie!