#CES2014: MEG crée le pot de fleur connecté !

1040067_529128227195109_1486129327_o

Nous vous avons déjà parlé du Koubachi: un périphérique qui vient se planter dans le pot de votre plante pour analyser en continu les besoins en eau et lumière de la plante, et suivre la température de la pièce où elle se trouve. En cas de problème, une application smartphone vous prévient et vous rappelle d’arroser votre plante par exemple. Un outil bien pratique pour qui n’a pas la main très verte. Pourtant, il est possible d’aller encore plus loin en se facilitant encore un peu plus la vie. C’est ce qu’a présenté la société francaise MEG (Mind Every Garden) au CES la semaine dernière.

Deux jeunes entrepreneurs, Raphaëlle Seyfried et Franz Ezin, sont partis d’une idée simple pour créer leur pot de fleur intelligent: si les plantes se parlent entre elles alors elles peuvent communiquer avec nous. A la façon du Koubachi, le pot de fleur MEG analyse donc la luminosité, la température, le taux d’humidité de la terre, ainsi que son besoin en engrais afin de savoir si la plante a besoin de quoique ce soit.

schema

Ces besoins seront indiqués soit par un changement de couleur du pot (éclairé à l’aide de leds), soit directement par l’application smartphone, le pot de fleur étant connecté à l’aide du Bluetooth. L’utilisateur pourra donc intervenir sur sa plante en conséquence.

meg

Cette application permettra également de changer manuellement la couleur du pot, pour l’adapter à l’ambiance qu’on souhaite créer dans son intérieur.

iphone-lights

Mais là où MEG innove vraiment, c’est en intégrant un réservoir d’eau de 4 litres à l’intérieur du pot: ainsi, en cas de besoin, l’arrosage se fera automatiquement, et à un niveau calculé afin de répondre aux besoins précis de la plante en question. Du coup il sera même possible de partir en vacances sans craindre pour la santé de ses plantes (jusqu’à 4 semaines d’autonomie !) 😀

Raphaëlle Seyfried nous en a fait une petite présentation sur le salon:

Ce premier modèle sera disponible en avril prochain aux environs de 300€. Il est déjà prévu de lancer une gamme variée sur le même principe: un autre modèle plus petit, et moins honéreux, devrait sortir dans le courant de l’année, et un autre projet, sous forme d’une sonde à planter dans n’importe quel pot, mais intégrant un réservoir de 1 litre, devrait voir le jour pour un prix inférieur à 200€, ce qui permettra au plus grand nombre de profiter de ces fonctions intelligentes.

1512346_529200087187923_230868357_n

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *