Awox dévoile son interrupteur bluetooth SmartPEBBLE au #CES2016

awox_ces2016_titre

Awox est une société francaise maintenant bien connue dans le domaine des objets connectés, notamment grâce à ses ampoules bluetooth, dont nous avons déjà parlé sur le blog à plusieurs reprises. A l’occasion du CES 2016, la société s’est vue remettre un Award pour son nouvel interrupteur connecté, SmartPebble.

Sur le stand Awox, il était possible de découvrir la large gamme d’ampoules connectées, fonctionnant pour la plupart en bluetooth (certains modèles fonctionnant en Wifi):

awox_ces2016_4

Certains modèles plus spécifiques intègrent même une caméra, ou encore un détecteur de fumée. Ingénieux ! Mais nous vous avons déjà parlé de ces produits lors de salons précédents.

awox_ces2016_2

La vraie nouveauté de cette édition 2016 du CES était un nouvel interrupteur, permettant de piloter ces ampoules connectées, mais également la prise connectée existant chez la marque.

Un problème récurrent aujourd’hui avec les ampoules connectées: quand on éteint l’interrupteur classique, ces ampoules ne sont plus alimentées en électricité et sont donc impossibles à piloter. C’est valable quelque soit l’ampoule: Philips Hue, Z-wave, Bluetooth, etc…

Le nouvel interrupteur de Awox propose de corriger cela. Il est doté d’un design discret qui pourra passer dans la plupart des intérieurs, puisqu’il reprend les dimensions d’un interrupteur standard. Il pourra être fixé n’importe où grâce à un collant double face, pour ajouter un nouvel interrupteur. Mais il pourra également venir se fixer dans la boite d’encastrement d’un interrupteur existant. Dans ce cas on pourra relier les fils d’alimentation en place directement entre eux, afin que l’ampoule soit toujours alimentée. L’interrupteur SmartPebble viendra ensuite se fixer à la place de l’ancien interrupteur pour piloter l’ampoule Bluetooth en place. Pas de fil à passer. Simple et efficace !

awox_ces2016_3

Mais cet interrupteur peut également se détacher de sa base, qui elle restera bien sûr en place:

awox_ces2016_1

La partie centrale tient via un système aimanté. Du coup la partie contrôlant la lumière pourra être emmenée avec soi pour gérer la lumière comme on ferait avec une télécommande. Elle pourra également être fixée sur un support métallique, comme un frigo par exemple.

Côté mise en marche, rien de plus simple : branchez le ou les produits de la gamme que vous souhaitez contrôler, éteignez les autres, et tirez la languette de la pile à l’arrière du SmartPEBBLE : les ampoules s’appairent automatiquement à l’interrupteur.

Un appui sur le bouton allume ou éteint les lampes. Si on le pivote, il règle la luminosité. Mais le contrôle de l’éclairage va bien plus loin. Si on le détache de sa base, il propose bien plus de contrôles, grâce à un accéléromètre et un gyroscope:

  • Allumer et éteindre les ampoules via un simple clic
  • Tourner le galet pour ajuster l’intensité
  • Secouer le galet pour passer d’un éclairage blanc à une ambiance lumineuse haute en couleur
  • Ajuster la température du blanc ou de la couleur avec un mouvement de gauche à droite
  • Le retourner pour passer en mode nuit (allumage et extinction progressive de la lumière)
  • Un double clic pour passer au contrôle du groupe suivant d’ampoules

Nous avons pu en avoir une démonstration sur le CES:

Le SmartPEBBLE contrôle tout l’écosystème Smart Home d’AwoX (SmartLIGHT, AromaLIGHT, SmartLED, SmartPLUG), permettant même la création de groupes (jusqu’à 2 groupes de 8 ampoules) pour commander simultanément les différents produits et changer instantanément d’ambiance lumineuse, permettant ainsi de créer ses ambiances lumineuses sur mesure.
A noter que la gestuelle de contrôle du SmartPEBBLE est totalement personnalisable au travers de l’application SmartCONTROL.

Comme annoncé dans la vidéo, il sera disponible d’ici avril au prix de 49€. Une très belle innovation de la part d’Awox, qui vient compléter sa gamme par sans doute LE périphérique qu’il manquait !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *