Des produits utilisant la technologie LoRa se montrent au #MWC2016

LoRa_Alliance_une

Actuellement les objets connectés communiquent principalement en Wi-Fi ou en Bluetooth. Cela risque de changer dans les années à venir avec l’arrivée de nouveaux protocoles de communication plus adaptés à l’Internet de Objets. D’ailleurs, lors du Mobile World Congress nous avons pu découvrir les premiers produits utilisant la technologie LoRa.

Tout d’abord, qu’est-ce que le LoRaLoRa est né de l’acquisition de la startup grenobloise Cycléo en 2012 par Semtech, fabricant Américain de composants électroniques. Il utilise le protocole LoRaWAN (Long Range Wide-Area Network) qui est un réseau LPWAN (Low Power Wide Area Network), qui répond parfaitement aux besoins de l’Internet des Objets tels que la communication bi-directionnelle, la mobilité et la localisation. Cette norme fournit une interopérabilité transparente entre les différents objets intelligents sans avoir besoin d’installations locales complexes.

IoT-topologie-LoRa

L’architecture réseau LoRaWAN est généralement aménagée dans une topologie étoile dans laquelle les passerelles sont un pont transparent relayant les messages entre les appareils et un serveur central. Les passerelles sont connectées au serveur de réseau via des connexions IP standard tandis que les appareils utilisent la communication sans fil vers une ou plusieurs passerelles.

En France, Bouygues Telecom et Orange ont décidé d’utiliser cette technologie pour déployer leurs propres réseaux dédiés à l’Internet des Objets. La technologie LoRa est déjà utilisée par de nombreux fabricants, qui se regroupent au sein de la LoRa Alliance pour promouvoir cette technologie.

LoRa_Alliance_Members

Les avantages de cette technologie sont la portée radio (plusieurs Km), la faible consommation (autonomie de plus de 10 ans pour un appareil), son faible coût à déployer, et la sécurité des communications (Encryption AES).

La vidéo ci-dessous explique très bien le fonctionnement de la technologie LoRa :

L’utilisation de cette technologie ouvre la porte à de nombreuses applications qui n’étaient pas réalisables jusqu’à présent, et permet d’en faciliter d’autres. On pense notamment à la surveillance d’une maison de vacance sans connexion Internet, ou encore la localisation d’une personne ou d’un objet grâce à la triangularisation, voir même l’utilisation avec les compteurs (d’électricité, d’eau ou de gaz), qui sont souvent à l’extérieure de l’habitation.

Lors du MWC la semaine dernière, nous avons pu découvrir les premiers produits utilisant la technologie LoRa. L’un d’entre eux nous était familier, puisqu’il s’agit de la centrale d’alarme Myfox Home Alarm.

LoRa-Alliance-myfox

En effet, Myfox Home Alarm se connecte à Internet via le Wi-Fi, mais utilise la technologie LoRa comme communication secondaire en cas de coupure d’Internet.

La société Suisse Omni Impex propose également une centrale d’alarme utilisant le standard LoRa. Nous n’avons pas pu avoir plus d’informations sur le fonctionnement, mais c’est une solution à suivre.

LoRa-Alliance-omni-impex

Libelium, spécialisée dans la mesure de l’environnement, propose différents types de capteurs utilisant le LoRa. Ces produits sont plutôt destinés aux professionnels.

LoRa-Alliance-libelium

Enfin, la start-up Grenobloise Idosens utilise le LoRa pour un produit grand public qui vient d’arriver sur le marché.

LoRa-Alliance-idosens

Ce système permet de surveiller une annexe de la maison (garage, cabane de jardin, …) ou une maison secondaire sans connexion Internet. Equipé d’un capteur d’ouverture de porte/fenêtre, de température et de luminosité, il permet donc de monitorer un endroit éloigné de la maison. La portée radio de la technologie LoRa s’y prête ainsi totalement. Vous retrouverez d’ailleurs très bientôt un test de ce produit 😉

Avec un marché des objets connectés en forte croissance et qui a besoin d’une connectivité adaptée, le LoRa trouvera certainement sa place. Une technologie à suivre donc !

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *