1 3 4 6 A B C D E F G H I J K L M N O P R S T U V W X Y Z

E14, E27

Les codes E14 et E27 correspondent à des normes de culots d’ampoule utilisés pour l’éclairage domestique. Chaque type de culot est disponible en plusieurs dimensions. Les ampoules sont donc identifiées par un code de 3 ou 4 caractères.
 
Le premier caractère est une lettre et correspond au type de culot. Les 2 caractères suivants sont la dimension, en millimètres, de l’écartement entre l’axe des picots ou le diamètre du culot dans le cas des ampoules à vis et à baïonnettes.

Plus d’information

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

EIB

 
Le Bus EIB (European Installation Bus) est un standard européen, normalisé ISO (International Organization for Standardization). Il a été créé en 1987, par quelques constructeurs européens du domaine de l’énergie et des techniques du bâtiment.
 
C’est un système ouvert (non propriétaire) utilisé par plus d’une centaine de fabricants, sur des milliers de produits. Son successeur est KNX (ISO-IEC 14543-3).
 
Le Bus EIB est utilisé dans les installations électriques modernes de l’habitat et dans les bâtiments à usage industriel ou tertiaire (domotique et immotique).

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bus_EIB

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Electricité

L’électricité est l’interaction de particules chargées sous l’action de la force électromagnétique. Ce phénomène physique est présent dans de nombreux contextes : l’électricité constitue aussi bien l’influx nerveux des êtres vivants que les éclairs d’un orage.
 
Elle est largement utilisée par les sociétés développées pour transporter de grandes quantités d’énergie facilement utilisable.

Pour plus d’information : http://fr.wikipedia.org/wiki/électricité

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

EnOcean

enocean_logoLa technologie radio innovante EnOcean fonctionne sans aucune pile et ne nécessite donc absolument aucune maintenance. Pour capter des informations et les transmettre par radio sur de courtes distances, les modules EnOcean prélèvent le courant nécessaire dans l’environnement : à partir d’un mouvement, de la lumière ou d’une différence de température.

L’énergie récupérée dans l’environnement suffit à émettre un signal radio EnOcean et envoyer les commandes pour allumer la lumière, baisser un store…

Les modules EnOcean étant sans fil, il est possible par exemple de changer d’emplacement les interrupteurs EnOcean. De plus, la technologie EnOcean est compatible avec déjà plus de 350 produits de différents fabricants qui ont adhéré à l’Alliance EnOcean.

La technologie EnOcean est normalisée ISO/IEC 1454-3-10 (applications radio basse consommation), cette technologie comporte de nombreux avantages tant au point de vue de la mobilité que de l’autonomie.

Plus d’informations

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Ethernet

Ethernet est un protocole de réseau local à commutation de paquets. Bien qu’il implémente la couche physique (PHY) et la sous-couche Media Access Control (MAC) du modèle IEEE 802.3, le protocole Ethernet est classé dans les couches de liaison de données et physique.

Depuis les années 1990, on utilise très fréquemment Ethernet sur paires torsadées pour la connexion des postes clients, et des versions sur fibre optique pour le cœur du réseau. Cette configuration a largement supplanté d’autres standards comme le Token Ring, FDDI et ARCNET. Depuis quelques années, les variantes sans-fil d’Ethernet (normes IEEE 802.11, dites « Wi-Fi ») ont connu un fort succès, aussi bien sur les installations personnelles que professionnelles.

Dans un réseau Ethernet, le câble diffuse les données à toutes les machines connectées, de la même façon que les ondes radiofréquences parviennent à tous les récepteurs. Le nom Ethernet dérive de cette analogie : avant le xxe siècle on imaginait que les ondes se propageaient dans l’éther, milieu hypothétique censé baigner l’Univers. Quant au suffixe net, il s’agit de l’abréviation du mot network (réseau) en anglais.

Plus d’informations : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ethernet

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone