Guide de configuration de mControl

Ce guide va vous expliquer comment paramétrer mControl, notamment la position géographique et la configuration d’une interface de communication.

1. Paramétrage de sa position géographique

Le paramétrage de sa position géographique est très important quand on veut réaliser des évènements en fonction du lever ou du coucher du soleil.

  • A partir de mControl Editor, cliquez sur « Settings », puis sur
  • Lorsque vous cliquez sur ce lien hypertexte, cela vous envoie sur la page internet suivante :
  • Cliquez alors sur « Astrodienst Atlas », et remplissez les champs demandés :
  • Vous obtiendrez alors les coordonnées géographiques en latitude et longitude de votre lieu d’habitation. Il suffit ensuite de rentrer ces coordonnées dans mControl :
 
2. Paramétrage d’une interface de communication
 
Pour que mControl puisse communiquer avec un système, il est nécessaire de configurer l’interface, et notamment le port de communication utilisé, qui permet de faire la liaison entre mControl et le système. Cette configuration se réalise à partir de mControl Service Manager.

Prenons l’exemple du CM15 pour commander un système domotique basé sur le protocole X10.
  • Double cliquez sur la ligne du CM15, ou sélectionnez la et cliquez sur « Configure ».

  • Cochez la case « Enable » pour activer le CM15 et indiquez le port sur lequel il est connecté. Cliquez ensuite sur OK.
  • Vous pouvez cliquer sur « Check Conflict » afin de vérifier qu’il n’y a pas de conflit entre les ports de communication.
  • Fermer mControl Service Manager tout en sauvegardant les modifications apportées. Redémarrer le ensuite pour que les modifications soient prises en compte.
  • Lors de la création d’un « device », il vous suffira donc de choisir l’interface CM15.
 
Le paramétrage des autres interfaces se déroule de la même façon.
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide d’activation de la licence mControl

Le logiciel mControl nécessite une licence pour fonctionner. Celle-ci doit également être activée pour permettre d’utiliser mControl. Ce guide va ainsi vous expliquer comment activer cette licence.

1. Copiez le fichier « mServer.exe.lic » (situé dans le répertoire « License » du CD) dans le répertoire d’installation, soit par défaut C:Program FilesEmbeddedAutomationmControlServer. Un fichier portant ce nom existe déjà, vous pouvez le remplacer.

2. Redémarrez l’ordinateur et lancez mControl Editor.

3. La licence peut ensuite être activée de plusieurs manières, mais la plus simple est de passer par mControl Editor. Cliquez alors sur l’onglet « About ».

4. Si vous êtes connecté à Internet, cliquez sur « Auto Activate ». Sinon, cliquez sur « Manual Activate » et faîtes une demande d’activation par mail auprès du fabricant. Une clé d’activation vous sera envoyée en retour.

L’activation de mControl est maintenant terminée.

Le logiciel peut être désormais utilisé pleinement. Vous pouvez consulter notre guide d’utilisation de mControl pour plus d’informations sur son utilisation.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide d’installation du logiciel mControl

Ce guide va vous expliquer les étapes de l’installation du logiciel mControl sous Windows XP / VISTA.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Insérez le CD dans le lecteur CD-ROM de l’ordinateur, parcourez le CD en suivant le chemin D:/mControl v2.1 Build 3391 (2009-04-14)Win2K_XP_Vista (si D:/ est votre lecteur CD-ROM) et cliquez sur le fichier « mControlSetup.msi ».

Le message suivant peut s’afficher :

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Cliquez alors sur « Yes ».

L’écran suivant apparaît :

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Cliquez sur « Next ». Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

L’accord de Licence s’affiche ensuite :

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Cliquez sur « Next ».

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Sélectionnez le répertoire dans lequel vous souhaitez installer le logiciel :

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Si vous voulez installer le logiciel dans le répertoire par défaut cliquez sur « Next ». Sinon cliquez sur « Browse » et modifiez l’emplacement.
Cliquez ensuite sur « Next ».

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE L’écran suivant apparaît alors :

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Ce qui confirme l’installation et qui va vous permettre d’installer le logiciel à l’emplacement que vous avez choisi.
Cliquez sur « Next ».

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Ensuite, vous obtiendrez quelques informations :

Cliquez sur « Next ».

L’installation est alors terminée.

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE Cliquez sur « Close ».

Vous pouvez alors Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE lancer le programme comme sur l’impression d’écran ci-dessous : (Soit Démarrer, Programmes, mControl).

Pour fonctionner correctement, mControl nécessite une licence. Pour savoir comment l’activer, vous pouvez consulter notre guide.
Un guide d’utilisation du logiciel est également disponible.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide d’installation du logiciel ActiveHome Pro

Ce guide d’installation va vous expliquer comment installer et paramétrer le logiciel ActiveHome Pro.

1. Installation

  • Insérer le CD ActiveHome Pro dans votre lecteur de CD-ROM.
  • Après quelques secondes, la fenêtre d’installation ActiveHome Pro va s’ouvrir sur votre écran. Si l’installation ne démarre pas automatiquement, à l’aide de l’explorateur Windows, ouvrez votre CD-ROM et double cliquez sur « Setup_ahp_bmb_xxx.exe » (où xxx est la version du logiciel).
  • Cliquez sur « Next » pour poursuivre l’installation.
  • Le programme d’installation vous demande alors dans quel répertoire vous souhaitez installer le logiciel.
  • De base, le logiciel sera installé dans « C:Program FilesActiveHome Pro ». Une fois le répertoire choisit, cliquez sur « Next » pour continuer.
  • Le programme poursuit l’installation jusqu’à afficher ce message :

 
Si votre interface CM15 n’est pas encore connectée à votre ordinateur, veuillez la brancher afin que le programme installe le pilote. Pour l’installation du CM15, référez vous au manuel d’installation.
Une fois que votre CM15 est connecté, vous pouvez cliquez sur OK. Le programme va finir l’installation du logiciel.

2. Paramétrage

Une fois installé, vous pouvez accéder au logiciel Active Home Pro à partir du menu « démarrer » de WINDOWS, puis « tous les programmes » et « Active Home Pro ».

Dans un premier temps, il est nécessaire de paramétrer correctement l’interface CM15. Pour cela, cliquez sur « Tools », puis sur « Hardware Configuration ».

Vous pouvez alors régler votre position géographique en sélectionnant la ville la plus proche de chez vous. La résolution du lever et du coucher du soleil peut également est modifiée.
En bas à droite, vous pouvez sélectionner les codes maison que vous souhaitez que le CM15 transmette sur le réseau, après réception par RF. De base, seul le code maison A est coché. Cliquez sur « Specific » et sélectionnez tout, le CM15 devient un convertisseur RF / CPL X10 universel !
 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Le panneau rayonnant électrique

Les panneaux rayonnants recueillent un franc succès chez les particuliers. Aussi simples à installer que les convecteurs, ils offrent une sensation de chaleur proche de celle des rayons du soleil. Leur design permet également de les intégrer très facilement à tous les intérieurs.

Qu’est ce qu’un panneau rayonnant ?

Les panneaux rayonnants, parfois appelés panneaux radiants, fonctionnent sur 2 principes de diffusion de la chaleur : la convection et le rayonnement. Ce dernier procure une sensation de chaleur très agréable. Une plaque en aluminium est chauffée et propage une partie de son flux de chaleur en ligne droite, ce qui permet de chauffer très rapidement les personnes et les murs. Les façades des rayonnants sont généralement en acier et perforées de petits trous qui permettent cette diffusion de chaleur en ligne droite.

Les avantages du panneau rayonnant :

  • Une chaleur diffusée de manière très homogène et directe
  • Une sensation de douceur due au principe du rayonnement qui n’assèche pas l’air.
  • Une possibilité de régulation très précise
  • Des formes très décoratives

Les Idées reçues :

« Les rayonnants créent des salissures au mur et sur le haut de l’appareil »

FAUX : les salissures ne sont pas générées par l’appareil (l’appareil ne brûle pas de particules). Mais notre air est naturellement « sale », c’est-à-dire chargé de particules de différentes origines : pollution, gras de cuissons, poussières, fumées de cigarette ou de bougie, aérosols, … Lors de la chauffe, un appareil de chauffage déplace ces particules toujours vers les mêmes endroits, et ces particules peuvent alors s’y déposer (comme autour d’un tableau). Grâce aux appareils « ASP » (anti-salissures process), les panneaux rayonnants vous évitent ces désagréments.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Le convecteur thermique électrique

Le convecteur est le système de chauffage le plus simple et le plus répandu. Economique et très facile à utiliser, il représente la solution la plus élémentaire pour chauffer votre intérieur.

 

Qu’est ce qu’un convecteur ?

Comme son nom l’indique, son système repose sur le principe de la convection. L’air ambiant entre par la partie inférieure de l’appareil et se charge en chaleur en léchant la résistance électrique. Il remonte ensuite dans l’appareil et ressort vers l’extérieur par les grilles latérales situées sur la partie haute. Il fonctionne à la manière d’une boucle thermique : l’air chaud est plus léger que l’air froid, il circule donc en permanence dans la pièce, du bas vers le haut.

Le convecteur est très approprié pour des petites pièces bien isolées. Il existe de nombreux modèles (large gamme de puissance, possibilité de programmation, variantes de formes esthétiques, …). Ils sont extrêmement simples, rapides à poser et de taille très réduite.

 

 

Les avantages du convecteur :
  • Une production de chaleur rapide
  • Une solution qui n’implique pas de travaux conséquents
  • Peu d’encombrement au mur
  • Une régulation électronique précise et intégrée

Les Idées reçues :

« Les convecteurs assèchent l’air ».

FAUX. La rapidité de chauffe permet d’augmenter rapidement la température dans une pièce. Cette rapidité peut avoir pour conséquence une différence de température entre le sol et le plafond de l’ordre de 3 degrés, ce qui dans le cas des pièces à vivre (salons, salle à manger, etc.) peut générer une sensation d’inconfort. Les panneaux rayonnants et les radiateurs sont plus adaptés pour éviter cette gêne.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Le radiateur électrique à inertie

Depuis plusieurs années, les radiateurs électriques ont considérablement évolué. Ce sont aujourd’hui des appareils d’une fiabilité redoutable qui vous permettent de bénéficier pleinement des atouts de l’énergie électrique via un système d’inertie : un entretien minimum pour une chaleur douce au quotidien. En plus, les nouvelles générations de radiateurs offrent une jolie touche de design sur mesure à votre intérieur.

Qu’est ce que le radiateur électrique à inertie ?

L’inertie thermique est un principe physique qui permet d’emmagasiner une grande quantité de chaleur puis de la diffuser doucement afin de la répartir de manière homogène dans la pièce. En outre, les radiateurs électriques à inertie ont la particularité de continuer, même éteints, à libérer de la chaleur pendant un certain temps. L’inertie se doit d’être maîtrisée, car sans maîtrise, l’inertie entraîne beaucoup d’attente lorsque vous leur demandez de chauffer, et continue à chauffer alors que vous n’êtes plus dans la pièce.

Il existe plusieurs types de radiateurs à inertie :

  • Les radiateurs équipés d’un corps de chauffe avec un fluide thermo conducteur (eau, huile)
  • Les radiateurs équipés d’un corps de chauffe en fonte ou en aluminium

Les avantages du radiateur à inertie:

  • Une montée en température rapide
  • Une régulation précise (à 1/10 de degré près)
  • Une sensation de bien-être due à la douceur de la diffusion
  • Une répartition homogène de la chaleur
  • De nombreux design afin de répondre à vos besoins les plus exigeants

Les Idées reçues :

« Le chauffage électrique, ce n’est pas confortable ».

FAUX : l’inertie maîtrisée associe les qualités du rayonnement (perception de chaleur proche de celle des rayons du soleil) et de la chaleur douce (diffusion d’une chaleur enveloppante et homogène). De plus, leur grande réactivité leur permet de suivre vos ordres de programmation de façon rapide et précise.

« Le chauffage électrique, ça coûte cher ».

FAUX : ce mode de chauffage permet de piloter chacune de vos pièces selon vos envies : vous souhaitez avoir 20°C dans votre salon pendant la journée et en même temps 17°C dans vos chambres : c’est possible grâce à la programmation individuelle ou par zone. De plus, 1°C de moins, c’est 7% d’économie sur votre facture. En maîtrisant les températures, pièce par pièce, vous maîtrisez donc votre consommation de la façon la plus optimale.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Généralités sur le PLCBUS

Powerline Control Bus (PLCBUS) est une technologie extrêmement fiable, rentable, avec une communication bidirectionnelle qui permet de contrôler des lampes ou appareils électriques en utilisant le réseau électrique existant. Ce système convient à la fois pour les applications résidentielles et commerciales.
La fiabilité du système est très élevé (> 99,98%). Les produits PLCBUS ne nécessitent pas de filtre, ni de répéteur car ils ont un filtre antibruit embarqué. La technologie PLCBUS permet d’allouer jusqu’à 64000 adresses différentes.
 
Très fiable
La technologie PLCBUS a une fiabilité proche de 100% ! La fiabilité est définie par la paire Émetteur / Récepteur qui fonctionne correctement au moment de l’installation initiale.
 
Pas de nouveau câblage
Communication par courant porteur, pas de câbles supplémentaires à installer.

Une vitesse élevée
Temps de réponse après l’envoi d’une commande équivalent à 0,1 seconde.

Communication bidirectionnelle
La conception matérielle et logicielle permet d’avoir une communication bidirectionnelle avec tous les produits. Ainsi, la demande d’état des modules (Request Status) est possible.
Intéraction
Le protocole PLCBUS peut être utilisé en présence d’autres protocoles comme le X10, le CEBus ou le LonWorks sans aucune interférence entre les différents protocoles. La technologie PLCBUS utilise une gamme de fréquence totalement différente des autres protocoles, comprise entre 4 et 40KHz. La méthode physique de communication PLCBUS est entièrement différente de la modulation / démodulation des techniques X10, CEBus ou LonWorks.
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Comparatif X10 / PLCBUS

Nous allons comparer deux protocoles domotiques utilisant le courant porteur : le X10 et le PLCBUS. Le tableau ci-dessous récapitule les différences entre les modules prises de ces deux protocoles :

PLCBUS
X10
  • Fiabilité très élevée > 99.9%
  • Retour d’état bidirectionnel 
  • Contrôle jusqu’à 64000 appareils / lampes
  • Start/Stop souple
  • Boîtier amélioré
  • Mémorisation des niveaux de variation pour paramétrage de scène
  • Bouton ON/OFF
  • 600W Maximum en variation
  • Réglage de l’adresse électroniquement
  • Filtre anti-bruit embarqué
  • Tension du Signal : 4.5V
  • Indicateur LED
  • Demande de statut possible
  • Fiabilité comprise entre 70% et 80% 
  • Pas de retour d’état bidirectionnel
  • Contrôle jusqu’à 256 appareils / lampes
  • Pas de Start/Stop souple
  • Boîtier standard
  • Pas de mémorisation des niveaux de variation pour paramétrage de scène
  • Pas de bouton ON/OFF
  • 300W Maximum en variation
  • Réglage de l’adresse manuellement (Roue à code)
  • Pas de filtre anti-bruit
  • Tension du Signal : 3.0V
  • Pas d’indicateur LED
  • Pas de demande de statut possible

En se basant uniquement sur ce tableau, il est indéniable que le protocole PLCBUS semble plus performant que le X10. Cependant, le X10 possède des avantages non négligeable par rapport au PLCBUS, comme sa large gamme de produit. De plus, les modules prises PLCBUS ne sont pas encore disponibles avec des prises Françaises, mais seulement au format Allemand ou UK en Europe.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Présentation du logiciel domotique Active Home

ActiveHome est un logiciel fournis avec le CM11 et le CM15 (ActiveHome Pro), donc gratuit. Il se limite donc à la gestion d’une installation X10. Ce logiciel suffit amplement si on désire contrôler uniquement du X10.
 
Les représentations graphiques des différents modules aident grandement à faciliter la programmation des évènements planifiés, des macros et des macros conditionnelles. Ceci s’effectue très simplement, en pointant et en cliquant avec la souris sur chaque élément visuel. La programmation peut être transférée dans l’interface CM11 ou CM15 pour ainsi fonctionner sans ordinateur.
  • Interface de programmation d’ActiveHome Pro :
  • Création de macros avec MACRO DESIGNER :
  • Création de Timers avec TIMER DESIGNER :
 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone