Centrale d’alarme SC9100 et ligne ADSL dégroupée

Le transmetteur d’alarme de la centrale SC9100 est compatible avec le réseau RTC classique (type France Telecom) et avec une ligne dégroupée ; lors de l’utilisation sur une ligne dégroupée, les envois de messages vocaux vers les numéros de téléphone (fixe ou mobile) suite à une effraction ou tout autre événement (agression, incendie, etc.) sont assurés.

Problèmes et inconvénients des lignes dégroupées :

Les « coupures » de ligne suite à une intervention technique ou à une désynchronisation peuvent être « interprétées » comme une coupure volontaire de la ligne téléphonique et peuvent générer des alarmes.

Les centrales SC9100 ne gèrent pas les coupures de ligne téléphoniques donc celles-ci ne déclencheront pas de fausses alarmes. Autre problème, en cas de coupure secteur, la « Box » n’est plus alimentée et la ligne téléphonique est alors considérée comme « coupée ».

La SC9100 (et son transmetteur), est équipée de sa propre batterie de secours ; elle pourra déclencher l’alarme sonore en cas d’intrusion mais elle ne pourra pas émettre d’appel vers les numéros programmés.

Raccordement de la centrale d’alarme SC9100 sur une ligne dégroupée :

1ère solution : la connexion de la centrale d’alarme sur la « Box » se fait grâce à un prise gigogne ; ce raccordement est recommandé car il permet au transmetteur d’être prioritaire en cas de déclenchement d’une alarme.

2ème solution : la connexion de la centrale d’alarme sur la « Box » se fait grâce à un prise « T » ; ce raccordement est recommandé lorsque vous voulez utiliser le câble téléphonique livré avec la centrale SC9100.

 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Coupler les phases d’une installation électrique triphasée

Pour faire fonctionner un système X10 sur une installation électrique triphasée, il est nécessaire d’installer des modules Filtre/Coupleur FD10. Ce module permet de filtrer les ordres et en plus de coupler les trois phases de l’installation électrique pour installer « un pont » qui va faire transiter les ordres courant porteur d’une phase sur les deux autres.

Voici le principe de connexion : Mettre le circuit hors tension en déconnectant le fusible de la ligne ou son disjoncteur différentiel. Raccordez les FD10 en utilisant le schéma ci-dessous.
Pour repérer l’entrée et la sortie sur le FD10 pour la phase, il suffit de suivre la flèche indiquée sur le module. L’entrée est en bas, et la sortie en haut.

 

Dans une installation triphasée avec micro-modules ou dans une installation très large, il est recommandé d’utiliser un répéteur actif CAT6272 ou FKX40.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide d’achat Ampoules

Vous trouverez dans ce guide les indicateurs clés pour comparer les performances et qualités d’éclairage des différentes ampoules, et ainsi faire votre choix en fonction de l’utilisation voulue.

La bonne quantité de lumière

Le flux lumineux : C’est la quantité totale de lumière émise par une source lumineuse dans toutes les directions. Il est exprimé en lumens.

L’efficacité lumineuse : C’est le rapport entre le flux lumineux d’une source et sa puissance consommée. L’unité de l’efficacité lumineuse est le lumen/watt (lm/W).

Créer des ambiances

La température de couleur : Evaluée en Kelvin (K), elle caractérise la couleur apparente de la lumière émise par une source. Elle permet de créer une ambiance et personnalise des zones en fonction des activités ou en fonction des activités ou des produits à éclairer. (Sachant que 2700K correspondent à la lumière du jour).

L’indice de rendu des couleurs (IRC) : Indique la capacité d’une source lumineuse à restituer les couleurs telles que nous les percevons à la lumière naturelle du jour. L’IRC se mesure de 1 à 100. La valeur 100 signifie une restitution parfaite des couleurs.

Durée de vie

La durée de vie moyenne mesure le temps au bout duquel 50% des lampes fonctionnent encore. Mais elle passe sous silence certains critères de performance. C’est pourquoi, il est préférable d’utiliser la durée de vie utile qui est le temps pendant lequel au moins 70% à 80% du flux lumineux est conservé.

Classes énergétiques

L’efficacité énergétique des lampes est définie de A à G sur la base de 7 classes de rendement.
Classe A :
rendement « très performant »
Classe G :
rendement « le moins performant »

1. Les ampoules Fluocompactes

  • Consomment 5 fois moins qu’une lampe standard
  • Durée de vie de 6000 à 15000 heures
  • Température de couleur : blanc chaud, blanc neutre et lumière du jour
  • Bon rendu des couleurs (IRC=85)
  • Allumage rapide
  • Remplacent immédiatement toutes les lampes standard
  • Nombreuses formes décoratives : ball, globe, twist, réflecteur
  • Existent en tailles similaires à l’incandescence
  • Culots : E14, E27, B22, GU10
  • Doivent être recyclées

2. Les ampoules Halogènes Energy Saver

 

  • Consomment 1,5 fois moins qu’une ampoule standard
  • Durée de vie de 2000 à 5000 heures
  • Température de couleur : lumière chaude et brillante
  • Excellent rendu de couleurs (IRC=100)
  • Remplacent immédiatement toutes les ampoules standard
  • Nombreuses formes et culots : E14, E27, B22, G4, GY6.35, G53, GU10, GU5.3, R7s…

3. Les ampoules LEDs

 

 

  • Consomment jusqu’à 7 fois moins qu’une ampoule standard
  • Durée de vie jusqu’à 25 000 heures
  • Température de couleur : du blanc chaud au blanc froid
  • Grande stabilité de la teinte de couleur
  • Existe en blanc, en couleur et en RVB (couleurs changeantes)
  • Rendu des couleurs correct (IRC=80)
  • Insensibles aux chocs et aux vibrations
  • Pas de rayonnement ultra-violet, ni infrarouge
  • Efficacité à basse température
  • Produits substituables, culot standard : E14, E27, GU10, GU5.3

Tableau Récapitulatif :

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Nettoyage de la soupape de sortie

Si votre Scooba ne laisse plus passer d’eau (solution de nettoyage), il se peut que la soupape de sortie soit obstruée.

  • Retirez le câble de charge du Scooba
  • Prenez une paille ou un objet similaire et enfilez-la sur la soupape
  • Soufflez fortement dans la paille. Vous devriez entendre sortir l’air de l’autre côté du Scooba
  • Procédez à un nouveau démarrage et vérifiez si de l’eau sort

Si le Scooba ne libère toujours pas d’eau (solution de nettoyage) après cette intervention, veuillez vous adresser à votre revendeur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide de Nettoyage du Scooba

L’entretien du Scooba est très important pour qu’il garde la même efficacité et prévenir des pannes. Il est recommandé d’effectuer après chaque utilisation de votre Scooba les opérations décrites ci-après.
Aucun outil n’est nécessaire. Il suffit d’environ 5 minutes.

Déposer le réservoir, retirer l’accumulateur, le filtre, le tuyau, la roue directrice avant et l’ensemble des brosses.

Nettoyer alors la face inférieure du Scooba avec un chiffon humide. Essuyer les lèvres en caoutchouc et les redresser si nécessaire. Eliminer les saletés de tous les orifices.

Vérifier si les buses sont propres et non obstruées.

Essuyer également le logement de la roue directrice.

Nettoyer ensuite l’ensemble des brosses qui peut se démonter. Enlever les cheveux etc. de la brosse et nettoyer les lèvres en caoutchouc.

Retirer les saletés des roues et de la roue directrice.

 

Vider le réservoir et le laver à fond à l’eau chaude. Rincer plusieurs fois le réservoir d’eau sale afin d’éliminer sable ou autres déchets similaires.

Eliminer tout encrassement au niveau de tous les orifices.

 

Faire sécher le Scooba sur le socle de rangement ou dans le caddy.

Si le Scooba est amené à stationner sur les roues d’entraînement pendant un temps prolongé, il se peut que les roues présentent des zones aplaties. C’est normal. Les roues reprendront leur forme arrondie en cours de fonctionnement. Ce n’est pas un défaut !

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide de Nettoyage du Roomba

Le nettoyage des brosses est très important pour un fonctionnement impeccable du Roomba.
 
Lorsqu’elles nettoient, les brosses tournent et ramassent entre autres des cheveux. Ces cheveux s’enroulent fermement autour des brosses et autour des paliers (petits paliers jaunes) des brosses. Si les brosses et les paliers ne sont pas nettoyés, de plus en plus de cheveux viennent s’incruster dans les paliers et font alors pression sur les axes des brosses qui appuient sur le mécanisme ce qui, à son tour, a pour conséquence d’endommager le mécanisme. L’entraînement des brosses est alors hors service.

 

Afin de ne pas en arriver là, procédez comme suit :
 
– Démontez et nettoyez le bac d’aspiration
– Démontez et nettoyez le filtre en papier qui se trouve dans le bac d’aspiration
– Démontez la grille qui recouvre les brosses
– Démontez les deux brosses
– Démontez les deux paliers jaunes situés aux extrémités des brosses
– Nettoyez les brosses et les paliers ainsi que le logement de paliers (axe)
– Remontez les paliers dans les brosses
– Remontez les brosses dans le Roomba
– Recouvrez les brosses avec la grille (un cliquetis doit se faire entendre)
– Remontez le filtre en papier dans le bac d’aspiration
– Remontez le bac d’aspiration dans le Roomba
– Démontez alors les brosses latérales en dévissant la vis
– Nettoyez les brosses latérales et le logement des brosses
– Remontez les brosses latérales et resserrez légèrement la vis
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Passage en Mode 24H

L’heure affichée dans le Roomba peut se commuter de l’affichage de 12 heures à 24 heures et inversement.

Pour changer l’affichage, procéder comme suit :

– Appuyez sur les touches « Day » et « Minute » en même temps pendant env. 3 secondes
– Roomba confirme la procédure avec une tonalité et affiche brièvement la nouvelle heure

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Guide de Réinitialisation du Roomba

La Réinitialisation (Reset) sert à remédier à différents problèmes.

Si vous pensez que la charge de l’accu n’est plus optimale, le Reset déclenche une recharge de 16 heures. Cette recharge s’effectue directement à l’aide du câble, sans passer par la station de recharge. Veillez à ne pas interrompre cette recharge, même si la LED verte est éclairée.

Le bouton efface également l’heure actuelle et la date ainsi que toutes les heures de démarrage enregistrées.

Si le Roomba se comporte de manière inhabituelle avec les murs virtuels, par exemple s’il ne veut pas passer un mur virtuel, le Reset peut également apporter la solution à ce problème.

Le Reset n’a aucun répercussion sur les prestations de garantie.

Pour effectuer un Reset, veuillez procéder comme suit :

  • Retirez le Roomba de sa station de base
  • Appuyez sur la touche de démarrage (Power) afin qu’elle s’éclaire et que le Roomba soit en service
  • Appuyez ensuite sur les touches SPOT+DOCK simultanément pendant environ 10 secondes
  • La touche Power s’éteint et une mélodie de confirmation retentit
  • En cas de problèmes avec l’accu., chargez alors le Roomba à l’aide du câble (pas par l’intermédiaire de la station)
  • Laissez le Roomba se recharger pendant au moins 16 heures
  • N’interompez pas cette recharge

Si la réinitialisation ne règle pas votre problème, veuillez contacter votre revendeur.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone