Avec environ 800 morts par an et des milliers de sinistrés, la France a décidé de prendre des mesures en instaurant la loi Morange. Chaque propriétaire d’un logement français doit acheter un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) avant la date limite du 8 mars 2015 pour tout type d’habitation : principale et secondaire. Plus qu’une obligation, ce détecteur pourra sauver votre vie et celle de votre famille ainsi que vos biens les plus précieux. Grâce à votre installation domotique, vous augmenterez d’avantage votre sécurité par rapport à une installation classique puisque votre détecteur de fumée pourra non seulement vous alerter d’une détection lors de votre présence dans votre logement mais aussi à l’extérieur, quelque soit l’endroit où vous êtes permettant ainsi d’éviter le pire. Voici dans cet article, 10 questions/réponses à propos de ce détecteur de fumée, vos obligations et l’enjeu de la domotique.

1- Quelles sont mes obligations en tant que propriétaire ?

Que vous soyez propriétaire bailleur ou propriétaire occupant, vous devez signer un contrat d’achat d’au moins un détecteur de fumée normé EN14604 avant le 8 mars 2015. Selon un amendement de la loi Macron, l’installation de ce détecteur devra être effectuée avant le 1er Janvier 2016. Vous devrez installer vous-même ce détecteur si vous occupez le logement ou mettez celui-ci en location à partir de mars 2015 et vérifier au moment de l’état des lieux de son bon fonctionnement. Si vous êtes l’occupant du logement, vous devrez remettre à votre assureur une attestation sur l’honneur l’informant de l’installation du détecteur.

2- Quelles sont mes obligations en tant que locataire ?

Le propriétaire du logement doit vous fournir un détecteur de fumée ou vous rembourser votre achat. Vous devrez installer vous-même ce détecteur et changer celui-ci si nécessaire. Si votre propriétaire ne vous transmet pas d’informations sur ce détecteur de fumée, contactez celui-ci ou l’agence immobilière gestionnaire de votre logement en soumettant leurs obligations (en cas de non réponse, achetez vous-même le détecteur de fumée et envoyez la facture au bailleur pour obtenir le remboursement). Vous devrez remettre à votre assureur une attestation sur l’honneur et une copie de la facture d’achat l’informant de l’installation du détecteur.

3- Quel détecteur de fumée choisir ?

C’est un point primordial à prendre en compte. Chaque détecteur de fumée peut être normé EN 14604 (norme européenne), certifié NF 292 (certification française) ou ne répondre à aucun de ces critères. Le loi vous oblige à disposer d’au moins un détecteur de fumée par logement certifié CE et normé EN 14604.

3.1- Caractéristiques de la norme EN 14604 : 

  • Le détecteur de fumée doit comporter un indicateur de mise sous tension, pour aisément repérer si l’appareil est en fonctionnement.
  • Disposition d’indications indélébiles parmi lesquelles : nom et adresse du fabricant, norme de référence, date de fabrication ou numéro de lot, date de remplacement recommandée, type de batterie recommandée et instructions à l’attention de l’utilisateur et marquage CE. Ces informations servent à identifier de façon claire le produit et à vérifier sa conformité.
  • Le signal d’alarme doit être différent du signal indiquant l’usure des piles.
  • Ce signal d’alarme doit être d’un niveau sonore d’au moins 85 dB à 3 mètres.
  • La durée de la pile doit être au minimum d’un an pour ainsi éviter d’avoir à la changer trop fréquemment, ce qui impliquerait un nombre plus élevé d’oubli et donc de non fonctionnement du matériel.
  • Le détecteur doit être équipé d’un bouton de test permettant de vérifier son bon fonctionnement.

3.2- Caractéristiques de la certification NF 292 :

  • Fonction photoélectrique : diffusion ou transmission de lumière.
  • Disposition d’un marquage et documentation en français.
  • Le détecteur doit être livré avec une pile, une fiche informative, une notice d’utilisation et de maintenance claire et explicite.
  • Simplicité d’installation et ergonomique évitant des mauvaises utilisations.
  • Efficacité de détection.
  • Mise à disposition du consommateur d’un service d’assistance téléphonique.
  • Absence de substances radioactives.
  • Signal « pile faible » émis durant plusieurs jours.

Comme vous le constatez, vous devrez obligatoirement disposer d’un détecteur de fumée normée EN 14604 mais pour un service de meilleur qualité (justifiée par plus de contraintes), vous pouvez opter pour un détecteur de fumée étant également certifié NF 292.

4- Quels sont les avantages supplémentaires d’utiliser un détecteur de fumée domotique ?

Comme indiqué dans l’introduction de cet article, l’utilisation d’un détecteur de fumée domotique augmentera votre sécurité et limitera d’avantage les dégâts. En effet, votre détecteur de fumée domotique est « communiquant » lui permettant ainsi de transmettre son état à votre box domotique et éventuellement à vos périphériques répartis dans votre foyer. Concrètement, vous visualisez depuis l’interface mobile (Android ou IOS), tablette tactile ou ordinateur, l’état de votre détecteur de fumée (détection ou aucune détection). De plus, vous pourrez programmer une ou plusieurs notifications PUSH afin d’être immédiatement alerté sur votre Smartphone lors d’une détection de fumée. Vous pouvez donc prendre des mesures comme appeler les pompiers, vos proches ou voisins tandis qu’un détecteur classique ne vous alertera que lors de votre présence dans votre domicile.

Voici un exemple d’utilisation du capteur de fumée de la marque Fibaro, intégrée dans notre réseau Z-Wave et nous alertant à distance par notification PUSH sur notre smartphone.

L’intégration d’un détecteur de fumée domotique dans votre installation vous permettra également d’imaginer d’autres types d’alertes en cas d’un début d’incendie. Par exemple, pour une personne sourde ou malentendante, celle-ci rencontrera des difficultés pour constater la détection par un détecteur de fumée classique émettant uniquement un signal sonore tandis qu’un détecteur de fumée domotique pourra par exemple être utilisé dans un scénario activant le clignotement de l’éclairage de votre domicile. L’alerte sera donc auditive et visuelle.

Voici un exemple d’une solution permettant de signaler la détection d’un début d’incendie pour des personnes sourdes ou malentendantes.

Pour des personnes à mobilité réduite, un scénario domotique pourrait permettre l’activation de la ventilation, l’ouverture des volets roulants et fenêtres ainsi que l’envoi d’un message d’alerte à des proches et voisins. Enfin, vous pouvez également imaginer l’activation de sirènes d’alarme répartis dans votre maison pour vous assurer d’être alerté le plus tôt possible.

5- Quels sont les détecteurs de fumée domotique ?

Comme vous avez constaté dans le paragraphe précédent, un détecteur de fumée domotique est communiquant. Voici une liste récapitulative des différents détecteurs de fumée domotique en fonction de leur technologie :

5.1- Technologie Z-Wave

  • FIBARO FGSS-001 : Il s’agit d’un capteur de fumée et non d’un détecteur. Celui-ci n’est pas normé EN 14604. Cependant, rien ne vous empêche de l’utiliser en plus d’un autre détecteur de fumée normé. En effet, outre son esthétique soignée, ce module à l’avantage d’être compatible avec la technologie Z-Wave lui permettant de communiquer avec tous vos produits Z-Wave. De plus, sa petite taille fait qu’il passera pratiquement inaperçu dans votre maison. Embarquant une technologie très avancée pour détecter la fumée de manière optimale, ce module possède également un capteur de température pour détecter toute anomalie si la fumée dégagée n’est pas suffisante pour déclencher l’alarme. De plus, vous pouvez configurer toutes les options et les différents scénarios à l’aide de votre interface domotique, sur votre ordinateur, smartphone ou encore tablette. Ce produit est compatible avec les box domotique Eedomus et Eedomus Plus, VeraEdge, Home Center 2 et Home Center Lite, Zipabox, ZiBASE et Jeedom.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

  • FIBARO FGSD-002 : FIBARO (société polonaise réputée pour la qualité de ses produits) a décidé de lancer son nouveau détecteur de fumée FGSD-002 normé EN 14604 contrairement à son aîné. Celui-ci est disponible en vente sur notre boutique communique également en Z-Wave. Pour les utilisateurs de la box domotique HomeLive, ceux-ci recevront par La Poste, un détecteur de fumée FGSD-002. Ce produit est compatible avec Jeedom, Eedomus et Eedomus Plus et devrait en principe être prochainement compatible avec la Vera Edge, Home Center 2 et Lite, Zipabox et Zibase.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

5.2- Technologie Chacon

  • CHACON CH34131 : Etant dans une gamme de prix très accessible, le détecteur de fumée Chacon a la particularité d’être compatible RFXCOM et de fonctionner sans fil ce qui rend son installation très facile. Il est également normé EN 14604. Celui-ci peut être intégré avec un nombre illimité de détecteurs pour que vous soyez prévenu à n’importe quel endroit dans votre maison. Vous pouvez l’exploiter sur votre box HomeWizard ou Jeedom, Eedomus et Eedomus Plus grâce à l’interface RFXCOM ou la box Zipabox à l’aide de son extension ZIP-RF-MOD.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

5.3- Technologie X10

  • EBODE eSD18 : Le détecteur de fumée Ebode se démarque par sa facilité d’installation et d’utilisation. De plus, celui-ci est à un prix économique. En cas d’incendie, ce détecteur fonctionnant avec la technologie X10 émettra un signal sonore et enverra une alerte à votre centrale d’alarme ou votre système domotique. Cependant, ce produit n’est pas normé EN 14604.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

5.4- Technologie Myfox : 

  • MYFOX FO4003 : D’une qualité irréprochable, ce détecteur de fumée est normé EN 14604 et s’intègrera logiquement sur votre centrale Myfox. Celui-ci vous alertera de tout défaut détecté par l’émission d’un signal sonore et l’envoi d’un SMS ou mail.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

5.5- Technologie Wi-Fi : 

  • NEST Protect : Se démarquant par son design, le Nest Protect n’est pas seulement un détecteur de fumée. Il est également équipé de capteurs de température, d’humidité, de luminosité, et de mouvement. Autre option très appréciée, le détecteur vous annoncera par une alerte visuelle et/ou un message vocal s’il détecte une anomalie. En cas de fausse alerte, un simple geste de la main vers le détecteur lui indiquera de stopper celle-ci. Toutes les options de ce détecteur sont configurables via un site ou une application dédiée où vous pourrez également être notifié en cas d’alerte. Ce produit est normé EN 14604. Pour plus d’information sur ce détecteur, vous pouvez consulter notre test du détecteur de fumée Nest Protect.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015Vous l’avez compris, vous devrez choisir le détecteur de fumée qui correspond à la technologie utilisée dans votre installation domotique afin que celui-ci communique avec votre box et éventuellement, vos périphériques et d’autres détecteurs de fumée répartis dans votre logement. Malgré le fait que certains détecteurs de fumées ne soient pas aux normes, c’est-à-dire, qu’ils ne respectent pas toutes les règles imposées par la loi (émission sonore trop faible, détecteur non autonome etc), ceux-ci serviront tout de même à vous protéger et à incrémenter votre sécurité mais vous devrez disposer d’au moins un détecteur conforme dans votre foyer.

6- Où placer mon détecteur de fumée ?

Il est fortement recommandé d’installer au moins un détecteur de fumée dans la circulation ou dégagement desservant les chambres (couloir ou séjour) afin que le signal sonore soit entendu par les occupants durant la nuit (car la plupart des incendies mortels ont lieu la nuit) et éventuellement d’autres détecteurs dans des chambres, salon ou séjour pour maximiser votre protection. Toutefois, il est déconseillé de placer un détecteur dans une cuisine, salle de bain et pièces ayant une cheminée pour éviter des déclenchements intempestifs (vapeurs ou fumées). Votre détecteur devra être fixé solidement en partie supérieure à proximité du point le plus haut et à distance d’autres parois et sources de vapeur. Si votre logement est composé de plusieurs étages, il recommandé d’installer au moins un détecteur de fumée par étage et tranche de 70 m2.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

7- Comment installer mon détecteur de fumée dans mon logement ?

L’installation d’un détecteur de fumée est relativement simple et rapide. Nous vous conseillons avant toute chose de lire la notice mise à disposition avec le détecteur. Définissez ensuite l’emplacement du détecteur en repérant les trous à réaliser pour fixer le socle ou le détecteur de fumée. Percez ces trous à l’aide d’une perceuse puis placez des chevilles ou vis en fonction du type de paroi. Placez la pile dans votre détecteur puis fixez celui-ci au plafond. Pour finir, assurez-vous que le détecteur est fonctionnel en appuyant sur le bouton de test.

8- Comment intégrer mon détecteur de fumée dans une installation domotique ?

Dans la majorité des cas, l’intégration de votre détecteur sur le réseau de votre box domotique est un jeu d’enfant. Vous devez accéder à l’interface de votre box domotique, mettre en mode inclusion celle-ci et à ce moment, inclure votre détecteur en appuyant sur son bouton d’inclusion. Suite à la bonne inclusion, votre détecteur de fumée apparaît désormais dans l’interface de votre box domotique et pouvez connaître son état et l’utiliser dans des scénarios. Vous pouvez retrouver une multitude de guides d’utilisation sur notre blog.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

9- Où trouver un modèle d’attestation ?

Afin d’informer votre assureur habitation de l’installation de votre détecteur de fumée EN 14604 dans votre logement, vous devez lui apporter une preuve d’installation de celui-ci grâce à une attestation (selon l’annexe de l’arrêté du 5 février 2013) et une facture. Domadoo a mis à votre disposition cette attestation.

Tout savoir sur les détecteurs de fumée pour bien s'équiper avant le 8 mars 2015

10- Qui doit s’occuper de l’entretien, changement des piles et renouvellement du détecteur de fumée ?

L’occupant du logement qu’il soit propriétaire ou locataire doit veiller à l’entretien, changement des piles et renouvellement du détecteur si celui-ci est défectueux tant qu’il occupe les lieux.

Notre conclusion

Avec un détecteur de fumée domotique, vous protégez vos bien et vos proches en votre présence ou votre absence contrairement à un détecteur classique vous alertant uniquement dans votre domicile. Il s’agit donc d’une solution optimale pour sécuriser son logement tout en respectant la loi ne prévoyant aucune sanction financière mais pouvant avoir un rôle important pour votre assurance habitation.

Un grand merci à Sacha pour sa participation à cet article, notamment pour l’étude des différents détecteurs de fumée disponibles sur notre boutique.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par la domotique, j'ai pu intégrer l'équipe Domadoo suite à l'obtention de mon BTS domotique, ce qui me permet ainsi de partager avec vous, chaque jour, mes connaissances et toutes les nouveautés sur ce domaine.

20 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour cet article très complet.

    J’ai cependant une question concernant le modèle Everspring SF812: vous indiquez qu’il n’est pas compatible avec la norme EN14604. Mais j’ai trouvé des infos contraires: sur le test de Cédric datant de 2011 où il est dit Domadoo s’est procuré un certificat avec la norme :http://maison-et-domotique.com/5776-detecteur-de-fumees-everspring-sf812/ et sur la présentation ici : http://www.domotique-store.fr/domotique/modules-domotiques/detecteurs-capteurs-mesure/detecteurs-fumees-daaf-domotique-sans-fil-alarme/25-sf812-detecteur-de-fumees-daaf-zwave-en14604-everspring-.html

    Est-il compatible ou pas avec la norme ?

    Merci.

  2. Matthieu Gogué le

    Bonjour, je suis surpris pour le Everspring qu’il ne soit pas EN 14604

    c’est pourtant clairement marqué sur ceux que j’ai depuis 2 ans.

    Domomat

    • Bonjour Monsieur,

      Effectivement sur les détecteurs Everspring il y à bien l’indication EN14604. Cependant Everspring n’a pas la possibilité de nous fournir les certifications nécessaires concernant le modèle Z-Wave. Leur certification concerne un autre modèle utilisant une technologie différente.

      De ce fait nous ne mettons pas en avant ce modèle comme certifié afin d’éviter tout imbroglio.

      Cordialement,

    • Bonjour,

      oui tout à fait, il existe également ce détecteur comme de nombreux autres. Il ne s’agit pas d’un oubli mais d’une liste de produits que nous avons testés et avons un avis sur ceux-ci.

  3. La loi est très mal faite, car on doit installer un détecteur mais il n y a aucune sanction si on ne le fait pas!!! apres faut pas qu il y ai le feu, la tout serait de notre faute

  4. Bonjour.
    Pourquoi devons-nous en informer notre assurance alors que la loi stipule expressément que l’assureur ne peut se soustraire a ses obligations meme si on n’est pas équipés.. ?
    Et aussi je n’ai pas conservé ma facture d’achat.

  5. Ça ne devrait pas être obligé dans un appartement qui mesure moins de 50m². Les T1 et les T2 sont généralement habités par des étudiants : la clope, la cuisine et l’encens (et même la vapeur d’eau de la douche) ça ne fait pas bon ménage avec un détecteur de fumée. Bref … encore une loi débile créé par le gouvernement qui ne servira à rien et qui en plus augmentera les problèmes sonores du voisinage et dérangera les pompiers pour deux bâtons d’encens. Je suis tellement pressé qu’une histoire éclate et que ça remette ce truc à la poubelle (comme toutes les lois depuis qu’on a élu Hollande …).

    • Tu es un grand malade, d’une grande stupidité pour être pressé qu’une histoire éclate…
      Je suis pompier pro. Juste un exemple comme ça :
      Il y à une semaine un détecteur a réveillé des victimes d’un début d’incendie dans un village. 2 adultes et 1 enfant. C’est un vieux frigo qui à pris feu (électrique). Résultat ils n’ont absolument rien car ils se sont réfugié sur le balcon pour respirer en attendant notre arrivée. La

      cellule d’assistance respiratoire a été déplacé tellement il y avait de fumée.

      Résultat aucune victime, ni de blessé.. absolument rien. Et la maison peu de dégâts car l’incendie a été vite maitrisé, juste l’intérieur complètement noircie des fumées et une maison inhabitable pendant quelques semaines.

      C’est bien le détecteur qui à sauvé ces personnes et leur maison…

  6. « Si vous êtes l’occupant du logement, vous devrez remettre à votre assureur une attestation sur l’honneur l’informant de l’installation du détecteur. »
    Je suis propriétaire et occupant de mon logement et mon assureur n’en a rien à carrer d’une déclaration sur l’honneur de l’installation. Je ne peux meme pas fournir la preuve d’achat vu que j’ai acheté la maison avec le détecteur déjà installé.
    De plus ça ne sera pas pris en compte lors de l’indemnisation en cas de sinistre. Si j’en avais mis un c’est bien pour moi mais pas de bol ca n’a pas suffit à m’alerter assez tôt pour sauver ma maison. Si je n’en avais pas, tant pis pour moi ma maison est brulé. Mais dans les deux cas l’assurance m’indemnisera sur la même base.
    Et je n’ai aucun surcout à mon assurance si je ne produit pas les preuves d’un achat et/ou une installation. (Assurance MAIF)

  7. Sans deconner c’est vraiment du business c’est exactement le même schéma que pour les alcotests comme ci on a pas assez de chose inutile à payer. Bref faut m’explique l’utilité et l’obligation de mettre un détecteur de fumée dans une maison car un seul pour une maison de 300m2 ca ne sufis pas à protéger puis le détecteur n’empêchera pas l’inévitable.

    • Après faut pas être abruti non plus. TU ne met pas 1 détecteur pour 300m², tout comme si tu n’en met qu’un dans un appart de 60m² tu le met pas dans la salle de bain.
      Tu as l’obligation de mettre un moyen de te prévenir en cas d’incendie, après libre à toi de juger de la valeur de la vie de ta famille

  8. Je suis locataire et j’ai reçu une lettre de mon bailleur disant ceci:  » Les sociétés étant en pénurie, nous reportons l’installation des détecteurs pour 2016, merci » ^^ au top !

  9. Belle arnaque à la Francaise encore ça 🙂 Les société qui fournisse ce genre de matériels on du bien rigoler..
    De toute façon tu fais cuire du beacon dessous ça sonne.
    Non merci.

  10. Si la priorité du gouvernement était la sécurité, il y aurait bien plus de choses à interdire de vente que de chose à obligation d’achat comme le détecteur de fumées ou encore il y a peu l’alarme pour piscines. Alors, certes, il peut sauver, il est utile mais ce n’est pas LA solution. La loi prise sur sa détention est un peu disproportionnée en rapport avec le nombre de morts directement lié à l’absence de celui-ci. Le tabac, l’alimentation industrielle douteuse, les voitures diesel, les pesticides, certains médicaments ou vaccins, armes, … toutes ces choses tuent bien plus de personnes et sont, en 2015, toujours autorisées à la vente avec la sacro sainte bénédiction TVA du gouvernement. Des messages de préventions à la télé et à la radio auraient suffit. On sait bien le faire pour les fruits et les légumes, la vitesse sur la route, etc. alors pourquoi pas avec les détecteurs de fumées ?

    Sinon bon article mais juste une précision :

    Concernant l’attestation sur l’honneur, la lettre type que vous fournissez n’est pas bonne, il y a une forme légale à respecter : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/R31806.xhtml . Néanmoins, ne vous y reposez pas de trop, l’attestation sur l’honneur ne vaut rien. Ce n’est qu’un acte de bonne foi qui peut-être éventuellement pris en considération par un juge s’il n’y a aucun moyen de prouver ce que vous attestez. En gros, ce n’est pas forcément inutile si le juge est conciliant et que vous avez une bonne tête mais ce n’est en aucun cas une preuve parfaite. En complément d’information, l’attestation sur l’honneur concernant le bien seul ne sert à rien puisque vous êtes censés déjà êtres couverts par votre assurance, avec ou sans détecteur, obligation ou pas : http://www.service-public.fr/actualites/007487.html

    Bref :

    En gros, la loi ne changera pas grand chose si ce n’est faire gagner un peu plus de fric à certaines industries, faire peur aux plus fragiles pour leur vendre quelque chose (un abus de faiblesse quelque part) et ne changera pas le fait que, au même titre que la limitation de vitesse sur un chauffard, quelqu’un qui en a rien à faire, n’achètera pas son détecteur.

    Mais bon, encore une fois, je ne crache pas sur l’objet, il est utile. Je trouve juste qu’on pond un peu trop de lois dans ce pays pour prendre les gens par la main et leur faire dépenser leurs sous au lieu de subventionner les détecteurs et d’en faire la promotion sur l’utilité de leur installation par des messages préventifs et éducatifs.

  11. Bonjour,

    Petite question, l’un de ces détecteur permet ‘il d’activer sa sirène pour des scénario ? (Type ouverture de porte/fenêtre, détection de mouvement, etc… ?) Et compatible Jeedom.

    Merci

Laisser une réponse