Cette année encore, nous avons eu l’occasion d’interviewer Mark Walters, le président de la Z-Wave Alliance, à l’occasion du CES 2015. C’est une occasion privilégiée que Mark nous a accordé. Avec lui, nous avons pu faire le point sur l’année écoulée sous un angle très Z-Wave tout en gardant en ligne de mire le futur de la Smart Home et celui du standard. Le CES étant bien digéré, il est temps d’apprécier la discussion en compagnie de la Z-Wave Alliance.

Le standard Z-Wave a fêté cette année son 10ème anniversaire. Que de chemin partagé depuis une décennie! Rien que l’année dernière le Z-Wave Plus a fait son apparition afin d’apporter les adaptations nécessaires pour que ce protocole domotique puisse être plus performant et efficace.

La Série 500, plus connue sous le terme commercial Z-Wave Plus, est une plateforme matérielle qui a été mises au point afin de résoudre les problématiques des développeurs et les attentes des clients.

Le Z-Wave Plus n’a pas encore remplacé les séries précédentes du Z-Wave dans les périphériques ou bien au sein des centrales domotiques. Les industriels utilisent toujours les anciennes puces afin de proposer des produits sur le marché. Afin d’aller de l’avant, le Z-wave Plus est fortement promu au sein de la Z-Wave Alliance. Les développements de nouveaux produits arborant un Z-Wave estampillé « ancienne » version ne devraient pas survivre au premier trimestre 2015.

Pas de panique cependant en ce qui concerne la compatibilité entre produits ancienne et nouvelle génération. Les box Z-Wave Plus pourront toujours piloter des périphériques Z-Wave. A L’inverse, les box non Z-Wave Plus pourront également piloter les périphériques Z-Wave Plus pour toutes les fonctionnalités classiques du protocole (ON/OFF, Dimmer, …) Les box anciennes ne sachant pas comment communiquer avec ces nouveaux mots disponibles dans le standard.

Pour en revenir à 2014, cette année a été importante pour le standard Z-Wave mais également pour l’Alliance qui le promeut. Cette année de nouveaux et prestigieux membres l’ont rejointe. On peut citer parmi eux LG ou encore Samsung via sa filiale SmartThings. Cela lui permet de gagner un peu plus de poids dans la compétition acharnée que se livrent les fabricants. Les technologies déclenchent des passions. Un des remparts face à cette montée de la concurrence est l’union autour d’un socle technique commun.

Au rayon des promesses de l’année dernière, souvenez-vous, il y avait ZIPR. Cette technologie permet tout simplement au Z-Wave de venir s’interfacer naturellement avec le monde IP. Ou est-ce le monde IP qui peut s’immiscer dans le réseau Z-Wave? Bref quoi qu’il en soit, cette technologie a été sélectionnée par certains industriels tels que Logitech pour sa télécommande Harmony. Cette passerelle qui relie ces 2 types de réseaux pourra également être utilisée pour proposer une porte d’entrée vers l’écosystème HomeKit de Apple.

2014 a également été une année forte en termes d’annonces de nouveaux arrivants dans la compétition de la Smart Home. Apple et son programme HomeKit ou encore Google et son offre Works With Nest pour ne citer que ces 2 là. Risquent-ils de faire de l’ombre au protocole Z-Wave? Quelles sont les craintes que peuvent entretenir de telles annonces. Mark Walters nous offre sa vision très diplomatique des choses sans bouder au plaisir d’égratigner au passage d’autres compétiteurs…

Avant de conclure la discussion avec Mark Walters. Je n’ai pas peu résister au plaisir de lui reposer la question éludée l’année dernière concernant une éventuelle arrivée sur le marché de produits Z-Wave embarquant non pas des batteries mais des systèmes de productions d’énergie tels que des cellules photovoltaïques ou piezzo électriques. La bonne nouvelle est que de tels systèmes arrivent. La mauvaise c’est qu’il faudra attendre pour cela 2016/2017. Le standard doit être adapter pour atteindre cet objectif.

2015 est annoncé par l’Alliance comme étant une année de croissance pour le monde Z-Wave du point de vue des industriels adhérant au standard mais également du point de vue de la diversité des produits mis sur le marché. L’Alliance sera très active afin de tenter de se rapprocher de HomeKit ou de AllSeen.

Cette discussion avec Mark Walters fut fort intéressante comme vous avez pu le voir. Ce sera cependant la dernière dans cette configuration. En effet nous pourrons toujours rencontrer l’Alliance Z-Wave et nous aurons encore le plaisir de croiser Mark Walters mais cela se fera séparément. Depuis quelques jours Mark Walter a quitté l’Alliance Z-Wave pour rejoindre l’Alliance ZigBee en qualité de Vice Président en charge du développement stratégique. Après plusieurs années à la tête de l’Alliance Z-Wave, l’aventure continue dans l’Alliance ZigBee concurrente. Merci Mark pour cet entretient et à très bientôt!

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation et blogueur par passion. En quête d’innovations, de concepts, de technologies, de systèmes, d’objets ou de services qui peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre tous ces “petits” tracas de la vie quotidienne…

Laisser une réponse