Avec 15 millions de robots vendus dans le monde entier depuis 2002, iRobot est sans conteste le leader dans le domaine des robots domestiques, notamment avec son robot aspirateur Roomba. Celui ci a connu de nombreuses déclinaisons, la plus marquante étant son passage dans le monde des objets connectés: le Roomba 980 lancé il y a deux ans était en effet le premier robot pilotable via un smartphone. Jusqu’à aujourd’hui, il était seul à proposer cette fonctionnalité, avec un prix dépassant tout de même les 1000€. Mais iRobot vient d’officialiser la connectivité à ses différentes gammes de robots.

Le Roomba 980 est le modèle haut de gamme de la firme américaine. Il embarque toutes les options possibles: un filtre HEPA, des extracteurs de débris à la place des brosses centrales, une batterie li-ion, une caméra, et de nombreux capteurs, qui le rendent capable de cartographier les pièces et de se déplacer de manière systématique, grâce au système de navigation baptisé iAdapt 2.0. Avec ce système, fini le parcours aléatoire dans toute la pièce, le robot aspirateur parcours la pièce en lignes droites, méthodiquement, et se décale si besoin quand il rencontre un obstacle. Ce modèle est disponible depuis deux ans à un tarif avoisinant les 1000€.

Seul robot a être connecté, iRobot a décidé de décliner ses autres gammes en reprenant certaines caractéristiques du modèle 980.

Roomba 966

Découvrez SmartHome Europe !

Le Roomba 966, dans la même famille 9xx que son grand frère, lui ressemble beaucoup. Excepté la couleur de la coque qui passe du marron au beige, il dispose également d’une caméra en plus de capteurs, pour cartographier l’habitation et se déplacer suivant des schémas systématiques. Extracteurs de débris, batterie li-ion et filtre anti-allergène sont présents. Seules différences: il n’est livré qu’avec un seul mur virtuel intelligent (contre deux pour le 980), et il perd le mode « Carpet Boost » qui permet une aspiration plus puissante lorsque l’aspirateur monte sur un tapis ou sur de la moquette. Le prix est donc revu un peu à la baisse, le Roomba 966 étant annoncé au prix de 899€.

Roomba 896

On descend d’une gamme, avec cette fois une série 8xx. S’il est toujours connecté, ce modèle perd en revanche la caméra et la cartographie des pièces, et n’utilise plus que l’ancien système de navigation iAdapt 1.  Le fabricant le conseille donc pour le nettoyage pièce par pièce uniquement (alors que la série 9xx est capable de nettoyer tout un étage tout seul). Le Roomba 896 est annoncé au prix de 649€.

Roomba 696

La gamme 6xx est l’entrée de gamme de iRobot. Le Roomba 696 ne fait pas exception à la règle. Très semblable au Roomba 896: pas de cartographie, pas de caméra, pas d’accès aux cartes de navigation via l’application, et donc utilisation du système de navigation iAdapt. Mais il perd toutefois les extracteurs de débris, pour se contenter de classiques brosses centrales, et le filtre HEPA, pour un filtre classique. Il n’est donc pas conseillé aux personnes souffrant d’allergies ou possédant des animaux. Livré avec une balise servant de mur virtuel, ce Roomba 696 est disponible au prix de 549€.

Avec cette nouvelle gamme, iRobot propose ainsi des robots connectés à tous les prix, afin de répondre à toutes les demandes et tous les budgets. Maintenant que la gamme est connectée, il ne nous manquerait plus que des API pour pouvoir intégrer ces robots domestiques dans nos systèmes domotiques. Cette gamme est déjà compatible Amazon Alexa et Google Home, malheureusement toujours pas disponibles en France (Google Home devrait toutefois arriver cet été dans l’hexagone).

Le fabricant nous a également laissé rêveur en évoquant le projet de faire communiquer ses différents robots pour se partager la cartographie générée (on peut imaginer le robot aspirateur communiquer les informations recueillies au robot laveur), ou encore de faire de ses robots connectés un « hub » pour tous les objets connectés de la maison.

Mais pour ce qui est d’une API ouverte, les responsables ne disent pas non, mais n’ont pas non plus de projet à ce sujet. Il faudra donc encore patienter de ce côté là.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com