La domotique s’utilise également dans un cadre professionnel, comme dans un espace de coworking connecté, afin de gérer celui-ci à distance. Marc va nous expliquer quelle est son utilité.

1- Pour débuter ce nouvel épisode, peux-tu nous décrire qui tu es et quel est ton background ?

Découvrez SmartHome Europe !

Hello Bruno, Je me nomme Marc Marin ; j’ai 56 ans. Informaticien de formation, je baigne dans l’univers multi techniques depuis mon adolescence. J’ai crée avec des associés YourSmartHomeDesign, il y a un peu plus de trois ans, spécialisée dans les solutions d’habitations intelligentes.

2- Quel est l’intérêt d’avoir un espace de coworking connecté ?

Un espace de coworking est un lieu de bureaux et d’espaces de convivialité. La demande est très forte et l’ensemble de nos clients de ce secteur refusent des demandes à l’heure actuelle. La solution développée par certains d’entre eux est de posséder de nouveaux lieux éloignés de quelques centaines de mètres de leurs locaux principaux, et d’assurer la gestion totale de ces bureaux, à distance, grâce à une solution connectée. L’intérêt est de se servir des services intelligents de la domotique comme effet de levier sur le business du coworking.

3- Quels sont les aspects concernés par un espace de coworking connecté ?

On retrouve ici tout ce qui concerne les traditionnels comme la gestion des volets roulants, le chauffage, la climatisation, l’éclairage et la sécurité … La sécurité comprend l’alarme, la vidéosurveillance et le contrôle des accès.

Les accès sont autorisés par code via l’agenda professionnel du gestionnaire des bureaux dans lequel il indique les salles attribuées à ses clients. Ces derniers sont informés par mail de la salle réservée et des codes à utiliser sur les différentes portes menant à la salle ad-hoc. Ces codes sont valables pour la durée de la réservation et peuvent être saisis sur les claviers physiques devant chaque porte ou sur les claviers virtuels de chaque porte accessibles via leur smartphone (bientôt accessibles par la lecture d’un tag NFC). A l’arrivée des clients dans la salle, elle est prête, éclairée, chauffée ou climatisée, volets ouverts, … et les services loués accessibles. A leur départ, la salle se « rendort ».

Enfin, les clients des bureaux ont accès à des services en fonction de leur type de location.

4- Quels ont été les bénéfices obtenus?

On retrouve ici tous les bénéfices d’une solution domotique totalement intégrée. Premier bénéfice pour nos clients est de mettre en service très rapidement de nouveaux bureaux et salles de réunion sans mobilisation de ressources en personnel supplémentaires. Il est donc business. Second bénéfice, avoir une supervision et une gestion à distance de l’ensemble des ressources des bureaux et des salles de réunion. Troisième bénéfice et non des moindres est de s’intégrer dans les outils existants du gestionnaire du coworking et d’intégrer les équipements existants. Enfin, être en capacité, d’offrir des services aux clients du coworking qui permettent de se différencier.

Connecté doit être vu au sens technique comme souvent décrits mais aussi connecté aux attentes et aux services du gestionnaire des bureaux et connecté aux possibles services offerts par d’autres prestataires pour tous les acteurs du coworking (gestionnaire, client du coworking, prestataire du coworking, …).

5- Quels dispositifs as-tu mis en place ?

Dans le cas de bureaux de coworking, on met systématiquement une solution Jeedom PRO avec deux classiques interfaces RFX et Z-Wave+, des claviers POPP, des  cartes d’interfaces spécifiques pour la climatisation/chauffage le cas échéant, et …. des tags NFC. L’univers Jeedom est riche de plugins et d’une communauté active. En faisant ce choix, je suis déjà connecté avec un grand nombre de services à offrir, comme pour de la sonorisation, je sais récupérer un grand nombre d’équipements SOMFY, KNX, … et prêt pour ce qui attend à la porte, comme « prévenir que votre taxi est arrivé sur le téléviseur de la salle de réunion», etc … Nos clients sont attentifs à une solution qui ne dépendent pas du Cloud, comme on dit. Il est fréquent que l’on renforce l’alimentation des éléments sensibles par une source ondulée. Tout ceci s’installe dans de vrais tableaux électriques …. Enfin, lorsque les espaces sont conséquents, cette solution est déployée de manière modulaire associée avec le déploiement d’un réseau local.

6- Quels sont les automatismes crées pour améliorer l’expérience de cet espace ?

La première étape consiste à permettre rapidement la gestion des services essentiels à la mise en location ; ensuite, l’accès à des services par le client des bureaux comme les imprimantes, quelques objets ou services connectés singuliers. Je vais en citer un autre qui se fait maintenant de manière assez courante, comme l’accès à un service de boissons.

7- Quels sont les outils auxquels à accès chaque locataire ?

Chaque locataire a accès en local à une application qui lui permet de piloter les services mis à sa disposition. Ces services  sont définis par son profil de locataire décrit dans l’agenda PRO du gestionnaire des bureaux de coworking. Ca va sans dire, mais le locataire a accès aux interrupteurs de l’éclairage et …. oui, on n‘a pas toujours son smartphone greffé …

8- Jusqu’à combien d’utilisateurs peuvent bénéficier de cette solution pour un même espace ?

La solution mise en place n’impose pas de limites particulières.

9- Quelle méthode est utilisée pour entrer dans un espace de coworking connecté ?

Voir plus haut.

10- Peut-on programmer facilement des accès limités selon la personne ?

Les accès sont contrôlés dans l’agenda PRO du gestionnaire par une description (date -heure de début de réservation, date – heure de fin de réservation, client/profil, série de codes liée aux portes à ouvrir). Il y a aussi des accès récurrents permanents ou limités pour les gestionnaires et les personnes en charge de services, comme la propreté des lieux.

11- Peut-on obtenir un historique des entrées/sorties des différentes personnes ?

Toutes les entrées sont tracées complètement. Dans les solutions déployées, les sorties sont libres et seulement horodatées. Les débuts et fins de réservation sont elles complètement tracées.

12- Avons-nous une visibilité en temps réel de la consommation énergétique ?

Tous les équipements que nous ajoutons donnent leur consommation individuelle. La mesure des consommations globales est donnée par une sonde Z-Wave sur l’arrivée ad-hoc. Elles sont historisées.

13- Est-il facile de rendre un espace de coworking connecté ?

J’ai envie de te dire que c’est simple mais cela serait présomptueux. Il y a des questions techniques de base, notamment, s’il faut récupérer des équipements ad-hoc et puis, il y a toujours l’expression des besoins client, qui peut révéler des points singuliers, notamment s’ils ont des idées originales de services pour leurs propres clients…. Et ils en ont.

14- Cela représente-t-il un bon investissement ?

Pour une salle de réunion équipée comme précisée dans les points 3 et 5, l’investissement est de l’ordre de 2500 euros HT toutes sujétions comprises. Ce que je peux affirmer, c’est que nos clients gestionnaire de coworking nous posent prioritairement la question, quand pouvez vous faire les travaux ?

C’est du côté de la valeur ajoutée perçue Client qu’il faut travailler, pour emporter la décision. L’économie d’une ressource aide à la décision mais lorsque la solution apporte un service significatif à valeur ajoutée pour le Client, c’est gagné.

15- Quels sont les locaux pouvant être concernés par cet ajout d’intelligence ?

Les mairies s’intéressent de plus en plus à ces solutions connectées, moins onéreuses et plus flexibles au sens ouvertes vers des services, que des solutions du type GTB. De mon retour d’expérience, la difficulté technologique et technique, y compris les saints aspects de sécurité, a toujours une solution fiable et robuste.

16- L’expérience globale des utilisateurs et propriétaire de cet espace de coworking connecté est-elle bonne ?

Je peux répondre pour les gestionnaires, qui sont nos clients. Ils nous demandent des prestations complémentaires, c’est plutôt bon signe. Ils nous disent que leurs clients leur posent souvent la question « Mais comment ça marche ? ».

17- Quelles seraient les prochaines évolutions selon-toi à venir ?

Sur le domaine du coworking, les idées innovantes viennent de la collaboration avec nos clients. Je suis de près tout ce qui est SmartQuelqueChose. Comme pour le développement du SmartPhone, les solutions domotiques doivent savoir délivrer des les services courants utilisés par chacun … un taxi Uber….

18- Pour finir, as-tu des informations te concernant à nous transmettre ?

Tout d’abord, merci de ton interview. Je pense sincèrement que nous devons publier des articles qui mettent en avant des solutions techniques pour éclairer le champs des possibles pour tous tes lecteurs mais également préciser les bénéfices business de nos clients pour inciter ce qui hésitent, à se lancer et assurer un vrai décollage des solutions SmartHome préparées pour la SmartCity.

Enfin, YourSmartHomeDesign est partenaire d’I3E, spécialisée dans l’électricité, chauffage, climatisation, plomberie.

Nos intervenons en PACA : www.yoursmarthomedesign.com

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Commencer une discussion community.domadoo.com