Le SIDO, salon consacré aux objets connectés et à la robotique, s’est tenu à Lyon il y a quelques jours. Nous y avons découvert une solution domotique qui nous a beaucoup séduit: SwitchItEasy.

Cette solution française est de celles où on se dit: « Mais pourquoi n’y ai je pas pensé plus tôt ? » tellement elle parait logique après l’avoir découverte. SwitchItEasy a été créée par Alain Herben, ingénieur informatique, qui, comme souvent, ne trouvait pas chaussure à son pied dans les solutions proposées sur le marché, et a donc décidé de créer sa propre solution. En effet, soit les solutions étaient trop couteuses, soit elles étaient incomplètes. Nous avons déjà vu sur le site de nombreux moyens de piloter les différents équipements. Souvent, il faut ajouter une prise, un micro module, ou dans le meilleur des cas un module rail din dans le tableau électrique. Il faut donc « domotiser » chaque point de contrôle au cas par cas, et souvent, sous la contrainte du budget, certains points sont simplement exclus.

Découvrez SmartHome Europe !

SwitchItEasy prend le problème d’une autre façon: il remplace la pieuvre électrique de la maison par une pieuvre connectée, permettant alors de piloter absolument tous les équipements de la maison:

Dans la plupart des maisons, nous avons en effet une ou plusieurs « pieuvres » électriques. Il s’agit de grosses boites de dérivation, par lesquelles passent tous les branchement de la maison: éclairage, interrupteurs, radiateurs, volets, etc. SwitchItEasy reprend exactement le même concept, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que d’une grosse boite de dérivation, avec de multiples entrées pour accueillir les gaines électriques de la maison:

Mais à l’intérieur, une plaque électronique, des relais, et surtout une connexion Wi-Fi permettent de piloter tous les équipements raccordés à cette pieuvre via une application mobile. Cette box est plutôt complète, puisqu’elle permet le contrôle de 1 à 24 circuits (lumières, prises …), jusqu’à 10 entrées (Interrupteurs), et la mesure de la consommation par circuit d’alimentation.

Dans le détail:

  • 10 circuits 16A pour les prises
  • 4 circuits 12A pour soit des prises, soit des lampes, soit des ouvrants
  • 10 circuits 10A pour : Les lampes, les moteurs (2 circuits pour les ouvrants), contact sec, voire du 12V commuté…
  • 10 entrées paramétrables : Pour les inters, simples, doubles et télé́-rupteurs
  • 3 circuits d’alimentation 230V avec mesure de la consommation
  • 1 prises, 1 lampes, 1 sèche serviettes
    •   1 prise, 1 lampe, 1 volet roulant
    •   2 prises, 1 lampe
    •   2 prises, 1 sèche serviettes
    •   1 prise, 1 sèche serviettes, 1 volets roulant
    •   1 prise, 2 lampes
    •   1 lampe, 1 sèche serviettes, 1 volet roulant
  • Circuits variateur de lumière (en option)
  • Une sortie +12V (5 à 10W) : Pour alimenter des détecteurs de fumée ou des détecteurs de présence ou des sirènes (intérieur extérieur) ou des cameras IP WIFI
  • WIFI
  • RJ45 (En option)
  • Mesure de la température intérieure du boitier

A la place de la pieuvre traditionnelle, il suffit donc d’installer celle ci, qui n’est pas plus difficile à mettre en place. Bien sûr, en fonction de la taille de la maison et des équipements à alimenter, on pourra installer plusieurs box de ce type.

Un petit boitier permet ensuite de faire communiquer toutes ces box ensemble, et surtout de les piloter même depuis l’extérieur de son domicile:

Une application mobile permet alors de piloter tous les équipements raccordés à ces pieuvres. Comme tout le système électrique de la maison passe par elles, il est ainsi possible de piloter absolument tout dans la maison, et non pas seulement quelques prises où on aura branché un module Zwave par exemple.

L’idée est vraiment ingénieuse, d’autant qu’elle reste ouverte: la box centrale (la ronde), offre la possibilité de communiquer avec d’autres équipements, en Z-Wave, EnOcean, ou des objets connectés, tels que des thermostats connectés.

Via SwitchItEasy, nous avons donc un système fiable (car totalement filaire), complet (puisque tout transite par ces pieuvres), et évolutif.

Bien sûr, comme tout système domotique qui se respecte, il est possible de créer des scénarios, et ceci très facilement depuis l’application mobile. Un simple appui sur un bouton permettra par exemple d’éteindre toutes les lampes et les appareils inutiles en partant de chez soi. Le système recueillant toutes les actions effectuées sur une journée, il est possible également de créer une simulation de présence avancée, qui se base sur vos habitudes réelles.

Il est possible aussi de protéger certains équipements: par exemple rendre impossible l’extinction des prises du frigo et du congélateur. On n’aura ainsi que le suivi de consommation sur ces équipements.

Enfin, on peut très facilement réaffecter les contrôles: tel bouton qui pilotait le plafonnier A peut être modifié pour maintenant piloter le plafonnier B. Sans aucun recablage, simplement en changeant l’affectation dans l’application.

Cerise sur le gâteau: cette box ne coute que 480€. Ainsi, pour une maison « traditionnelle » d’environ 100m2, il faut compter 3 box, soit un budget de moins de 1500€, ce qui est très abordable pour piloter la totalité de la maison.

Ce type de pieuvre peut être utilisé en rénovation (à condition que la maison en question dispose de pieuvres électriques) et bien sûr dans les nouvelles constructions. L’idéal serait qu’elles soient installées directement par les constructeurs de maison, ce qui est d’ailleurs déjà le cas chez un constructeur à Tours. Pas d’option, SwitchItEasy est ici installé de série. Les occupants peuvent ensuite utiliser leur maison de façon tout à fait classique, ou profiter du côté connecté et intelligent de la solution.

La difficulté pour SwitchItEasy sera de réussir à s’imposer chez les différents constructeurs. Mais si le challenge est réussi, nos maisons pourraient bien être « smart » de série, et sans surcout exorbitant.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Les commentaires sont fermés.