Si vous suivez le blog depuis assez longtemps, vous n’êtes pas sans savoir que Thomson propose depuis 2013 une solution domotique, basée en réalité sur une Zipabox, même si elle utilise un protocole propriétaire ARW de Avidsen. Si la solution fait moins parler d’elle depuis quelques temps, Thomson n’a pas pour autant délaissé la domotique, et a beaucoup travaillé à l’élaboration de son nouvel éco système: Thomson At Home.

Derrière la solution Thomson se cache la société SmartHome France, nouveau nom de Avidsen depuis 2018. Celle-ci a acquis les droits d’utilisation de la marque Thomson pour sa solution domotique. Le premier système tournait autour d’une Zipabox, accompagnée de périphériques fabriqués par la société tourangelle. Pour ce nouveau système, SmartHome France laisse tomber les protocoles propriétaires, fermés, pour utiliser des périphériques qui communiquent en Wi-Fi. Ainsi, tout cet éco système peut dialoguer en direct avec le Cloud et une application mobile.

La société a en effet voulu quelque chose de beaucoup plus simple à installer et à utiliser. D’une part le Wi-Fi est moins effrayant que les divers protocoles domotiques habituels, car mieux connu du grand public. D’autre part, la suppression de la passerelle domotique rend le système beaucoup plus simple à appréhender.

Découvrez SmartHome Europe !

En plus de faciliter l’installation et l’utilisation, l’utilisation du Cloud permet d’accéder à des services très demandés aujourd’hui, comme l’utilisation des assistants vocaux Google Assistant ou encore Amazon Alexa.

Si certains sont réticents au Cloud, la société tient toutefois à les rassurer quant à la sécurité des données:

Chez SmartHome France, la sécurité des données a toujours été au cœur de nos préoccupations. C’est pourquoi l’intégralité des données échangées entre la gamme At Home et le cloud utilisé, hébergé en France, est cryptée avec le protocole fiable de sécurisation des échanges sur Internet, appelé SSL.

Mais de quoi est composé ce nouveau système ? Beaucoup de périphériques sont proposés pour les divers besoins:

  • pour le chauffage, Cali-on (fonctionnement On/Off), Cali-P (fil pilote 4 ou 6 ordres), et Cali-B (chaudière) seront proposés à partir de 64,90€. Ces différents périphériques permettront de piloter la plupart des systèmes de chauffage du marché
  • pour les appareils, Plug-I et Plug-O permettront de piloter des appareils électriques à partir de 29,90€. Le premier modèle sera pour l’intérieur, alors que le second pourra être utilisé à l’extérieur.
  • des micro modules, à installer derrière un interrupteur, dans le plafond, ou sur un automatisme, permettront de piloter éclairage (Diane-2), volets roulants (Access), ou une porte de garage ou portail (Guardian), à partir de 59,90€.

Ces nouveaux périphériques viennent s’ajouter à certains déjà disponibles, comme des ampoules Wifi, caméras de surveillance, ou encore station météo.

Seule inconnue au tableau: des capteurs sans fils seront ils prévus, tels que détecteurs de mouvement, d’ouverture, température, etc. ? La problématique sera sans doute l’autonomie, le Wifi étant très énergivore, et le fonctionnement sur piles étant donc compliqué.

L’application At Home permettra elle de configurer les équipements, de les piloter, mais également de créer des scénarios. Il sera possible par exemple de créer un scénario « je me couche » pour automatiser la fermeture des volets, l’extinction des lumières et des appareils électroniques ainsi que la baisse de la température ambiante de l’habitat. L’application permettra également de suivre avec précision sa consommation d’énergie, poste important dans le budget des ménages.

Quoiqu’il en soit, le choix de SmartHome France s’avère intelligent dans le sens où il simplifie considérablement le système pour le grand public. A suivre dès sa sortie, prévue d’ici l’automne.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. Bonjour, ce nouvel environnement signifie-t-il la fin de l’ancienne solution Thombox ? car effectivement elle ne fait plus beaucoup parler d’elle - voire plus du tout - depuis 2-3 ans… et ce nouvel environnement viendrait finalement en doublon, d’après ma compréhension… Merci et bonne journée !

Continuer une discussion community.domadoo.com

Participants