Aujourd’hui, la domotique peut répondre à des infinités de besoins comme par exemple, rendre un manège connecté pour un gain de temps humain et un contrôle à distance.

1- Pour débuter ce nouvel épisode, peux-tu nous décrire qui tu es et quel est ton background ?

Découvrez SmartHome Europe !

Je suis Térence SCALABRE, j’ai 37 ans et je suis co-gérant de l’entreprise TEKITIZY DOMOTIQUE basée au Cannet, près de Cannes, dans les alpes-maritimes. J’ai travaillé en tant que développeur informatique pendant 6 ans dans une société monégasque où je participais au développement de logiciel à destination des casinos de jeux. J’ai ensuite travaillé pendant 4 ans dans une société de 650 personnes où je gérais l’infrastructure informatique et le développement de logiciel.

En 2015, j’ai proposé à un ami qui construisait sa maison de m’occuper de la partie domotique. C’est à ce moment là que nous avons réalisé qu’il manquait un corps de métier dans le bâtiment, le lot SMART ! Et nous avons décidé de nous mettre à notre compte.

Aujourd’hui, le développement de logiciel représente 30% de notre activité et la partie domotique 70%.

2- En quoi consiste le principe du manège connecté ?

Au tout début du lancement de TEKITIZY DOMOTIQUE, nous avons été contactés par une entreprise qui lançait une activité de location de véhicules motorisés pour les enfants dans les centres commerciaux. Le parc de véhicules était constitué de petites voitures électriques et d’animaux motorisés. L’objectif était de concurrencer les manèges pour enfants présent dans les centres commerciaux. Le concept s’appelait ZOOMOBIL. A l’origine, les véhicules fonctionnaient avec un système de monnayeur. Les vendeuses vendaient des jetons que les clients devaient insérer dans le monnayeur afin que le véhicule fonctionne pendant 10 minutes. Plusieurs problématiques se sont rapidement révélés. Tout d’abord, le véhicule s’arrêtait au bout de 10 minutes automatiquement, souvent à l’autre bout du centre commercial. Le client était ainsi contraint de pousser le véhicule pour rentrer. Compliqué quand c’est une personne de 80 ans qui accompagne l’enfant. De plus, certains clients trouvaient que 10 minutes c’était trop court ou parfois trop long. Le personnel devait vider les bacs à jetons et relever les compteurs manuellement tous les jours. Le gérant n’avait que peu de contrôle sur ces salariés et la vente des jetons.

Il nous a ainsi contacté pour pouvoir créer le logiciel de caisse liée à celle nouvelle activité et de pouvoir depuis celui-ci, démarrer et arrêter le véhicule. La location passant à une location à la minute. Ainsi, chaque client pouvait choisir la durée de la promenade, plus aucun client ne se retrouvait avec un véhicule éteint à l’autre bout du centre et enfin le gérant avait un parfait contrôle sur les encaissements, puisque la caissière n’avait pas la possibilité de faire démarrer le véhicule sans passer par l’ordinateur.

Le manège connecté a permis de supprimer des éléments mécaniques sujets à panne, comme le monnayeur ou le minuteur, réduisant la maintenance.

3- Quel est son intérêt ?

La facturation se fait au plus juste, le gérant a un meilleur contrôle de son personnel et le nombre de pannes a été largement diminué.

4- Comment as-tu apporté de l’intelligence à ces animaux et voitures ?

Nous avons intégré une JEEDOM SMART branché à la box internet sur le stand. Puis nous avons intégré des modules FIBARO RGBW dans les véhicules, branchés sur le moteur du véhicule.

5- Peut-on rendre tout type de véhicule intelligent ?

Je ne vois pas vraiment de limite à rendre un véhicule intelligent.

6- Quelles sont les actions disponibles pour ces véhicules domotisés ?

Les demandes qui nous ont été fait par le client consisté à allumer et éteindre le véhicule. Sur le logiciel de caisse, celui-ci pouvait connaître la durée de chaque location, l’heure de début et de fin de la location, et la référence du véhicule louée. Grâce à cela il pouvait avoir des statistiques sur les heures d’utilisation ainsi que sur les modèles les plus plébiscités par les enfants.

7- Est-il possible de programmer une durée limitée d’utilisation d’un véhicule ?

Cela aurait été possible mais il aurait fallu installer des répéteurs dans l’ensemble du centre commercial afin de pouvoir parler au véhicule en permanence. L’autre solution aurait été d’utiliser des minuteurs, mais cela aurait complexifié l’installation. La démarche d’autorisation était trop complexe, nous ne sommes pas arrivés jusque-là. Cela aurait également permis de connaître la position de chaque véhicule dans le centre commercial et de pouvoir éventuellement voir leur évolution sur un écran.

8- As-tu mis à disposition une supervision de l’ensemble de l’installation ?

Oui, le client a ouvert 5 stands dans différents centres commerciaux et il souhaitait avoir les informations qui remontent en live au siège social de sa société. Il pouvait ainsi suivre l’évolution des locations et du CA minute par minute.

9- Peut-on récupérer des informations concernant une panne d’un véhicule ?

Nous n’avons pas développé cette fonctionnalité mais il aurait été possible de connaître le taux de décharge de la batterie en direct et ainsi de demander au personnel de procéder à la mise en charge.

10- Comment se réalise l’encaissement ?

Le logiciel calcule automatiquement la somme a réglé en multipliant le prix à la minute par le nombre de minute de location. La caissière n’a plus qu’à réaliser l’encaissement en CB, chèque ou espèces.

11- Quels sont les lieux pouvant disposer d’un manège connecté ?

Les centres commerciaux, les zones touristiques équipées d’une promenade, les parcs de jeux pour enfants peuvent en être équipés. Le système pourrait fonctionner de manière autonome comme les vélibs ou les trottinettes électriques.

12- Le manège connecté est-il un investissement intéressant ?

Notre client n’a pas trouvé une rentabilité suffisante. Il avait une obligation d’ouvrir les stands toute la journée dans les centres commerciaux et les frais de personnels sont devenus trop lourd. Le concept aurait pu se développer en franchise mais notre client a préféré arrêter après 5 années d’exploitations.

13- Pour finir, as-tu des informations utiles à nous transmettre te concernant ?

Aujourd’hui, notre société est composée de 4 personnes. Nous intervenons principalement sur des systèmes JEEDOM, IPX800, LOXONE, KNX et LUTRON.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Commencer une discussion community.domadoo.com