Avec la technologie EnOcean, nous rendons notre maison intelligente sans aucune rénovation. En effet, la communication entre émetteurs et récepteurs s’effectue par radio-fréquence et ne nécessite donc pas de nouveaux câblages. Afin d’assurer un bon fonctionnement de son installation domotique, il est important de prendre en compte la portée de son signal EnOcean. Pour cela, il existe une solution permettant de tester la qualité de votre portée : l’indicateur de niveau de signal Probare P10. Nous vous expliquons dans cet article, comment utiliser ce produit.

1- Présentation de l’indicateur de niveau de signal EnOcean : Probare P10

Le P10 est un indicateur de niveau de signal EnOcean de la marque Probare. Chaque utilisateur connaîtra la qualité de signal de son installation actuelle ou pour une future installation permettant d’optimiser la portée de transmission en déterminant le meilleur emplacement de chaque équipement. Ce produit est idéalement conçu pour les installateurs en domotique puisque ceux-ci n’auront donc aucune installation à réaliser au préalable en prenant connaissance de la qualité du signal dans une pièce, maison ou bâtiment. Ils pourront également ajouter des dispositifs EnOcean ou trouver les dysfonctionnements dans une installation existante en connaissant la portée actuelle de chaque élément. Un particulier pourra également se munir du P10 puisque la prise en main est facile et rapide.

Découvrez SmartHome Europe !

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

Cet indicateur de signal EnOcean est alimenté par deux piles LR6 (non fournies).

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

Pour mettre en marche ou arrêt ce produit, appuyez 1.5 seconde sur le bouton d’alimentation.

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

Chaque appui sur le bouton « MODE » permet de choisir l’un des 4 modes proposés par ce produit :

  • All : indique la qualité de tous les signaux EnOcean dans sa portée.
  • Filter : permet d’afficher la qualité d’émission d’un émetteur EnOcean de votre choix.
  • Repeater : agit comme répétiteur de signal radio EnOcean.
  • Radio Link Test : agit comme émetteur de signal radio EnOcean en envoyant un propre télégramme de manière cyclique.

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

Lors de vos tests, le P10 vous indiquera la qualité de la portée du signal par différents voyants :

  • High : bonne portée.
  • Low : portée faible.
  • No Installation : aucun signal détecté ou émission insuffisante.

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

2- Mesurer la qualité de son signal EnOcean actuel

Pour connaître la qualité du signal reçu par un récepteur déjà installé ou à l’endroit dans lequel vous souhaitez mettre un récepteur, mettez votre P10 en mode « Filter », maintenez enfoncé le le bouton « Mode » puis appuyez en même temps sur votre émetteur. Si l’opération a bien été réalisée, le voyant « ID Filter » est désormais allumé. Placez ensuite votre P10 à proximité du récepteur ou futur récepteur. Activez l’émission d’un signal de votre émetteur et visualisez sur votre P10 quelle est la qualité de ce signal : High (bonne portée), Low (faible portée) ou No Installation (aucun signal détecté ou émission insuffisante).

Exemple d’utilisation :

Dans notre exemple, nous voulons savoir si notre interrupteur sans piles et sans fil EnOcean activera et désactivera l’éclairage de notre salon lorsque nous appuyons sur celui-ci. Nous plaçons donc notre P10 à proximité du module récepteur qui gère notre éclairage et appuyons sur cet interrupteur. P10 affiche un type de signal « High » : la transmission est bonne.

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

3- Connaître la distance maximale d’émission entre un émetteur et un récepteur

  • Méthode 1 : éloigner l’émetteur du récepteur 

Pour connaître la distance maximale d’émission pour qu’un émetteur puisse communiquer avec un récepteur, laissez l’émetteur à un endroit fixe puis éloignez-vous avec votre P10 pendant qu’une personne active cet émetteur à plusieurs reprises afin qu’il émette un signal EnOcean. Au début, votre P10 indiquera un signal « High » (bonne portée). En vous éloignant, vous obtiendrez un signal « Low » (faible portée) puis finalement, le signal « No Installation » (portée insuffisante). À ce moment précis, il s’agira donc de la distance maximale d’émission. Votre récepteur ne pourra pas être installé plus loin que ce signal « Low » indiqué par le P10.

  • Méthode 2 : éloigner le récepteur de l’émetteur 

Vous pouvez également connaître la distance maximale d’émission entre un émetteur et récepteur en laissant le P10 à un endroit fixe dans lequel se situe votre récepteur (ou que vous aimeriez installer celui-ci) puis en éloignant l’émetteur. Une personne devra activer à plusieurs reprises cet émetteur tout en éloignant celui-ci tandis que vous vérifiez sur votre P10 la qualité de ce signal qui sera « High » (bonne portée), « Low » (faible portée) puis « No Installation » (portée insuffisante) signifiant que la distance maximale est dépassée.

  • Méthode 3 : éloigner un P10 d’un autre P10

En supposant que vous n’avez ni de récepteur, ni d’émetteur mais que vous désirez connaître la distance maximale d’émission dans une pièce, plusieurs pièces ou d’un bâtiment afin de réaliser des schémas d’installation ou d’avoir un simple aperçu d’une future installation, placez un premier P10 à l’endroit où vous désirez mettre un émetteur EnOcean et mettez ce P10 en mode « Radio Link Test » afin que celui-ci agisse comme un émetteur en envoyant un signal de manière cyclique. Mettez le second P10 en mode « All » afin de visualiser la qualité du signal reçu par l’émetteur (votre premier P10). Éloignez votre second P10 afin de visualiser l’état de ce signal jusqu’à obtenir le type de signal « No Installation » (portée insuffisante) signifiant que la distance maximale est dépassée.

Exemple d’utilisation :

Dans notre exemple, nous utilisons la méthode 2. Nous voulons savoir à quels endroits nous pourrons installer des interrupteurs sans fils et sans piles afin d’activer ou désactiver l’éclairage d’une grande salle. Notre module récepteur gérant l’éclairage est déjà installé, alors nous allons déterminer à quels endroits nous pourrons positionner nos interrupteurs afin que ceux-ci puissent gérer correctement cet éclairage. Nous positionnons notre P10 à côté de notre récepteur puis demandons à une personne de se rendre à 3 endroits différents de la salle. Cette personne a appuyé sur l’interrupteur à chacun des 3 endroits et il s’avère que 2 des 3 endroits sont à une distance d’émission correcte puisque notre P10 indique les états des signaux « High » (bonne portée) et « Low » (faible portée). Cependant, le dernier endroit est trop éloigné du récepteur pour y placer un émetteur puisque le P10 indique l’état du signal « No Installation » (portée insuffisante). Nous ne pourrons donc pas mettre en place un interrupteur à cet endroit sauf si nous utilisons un répéteur de signal situé entre l’émetteur et le module récepteur (à noter qu’un commutateur Nodon peut également être utilisé en tant que répéteur de signal). 

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

4- Augmenter la portée de son signal EnOcean

Comme vous le savez, l’émission d’un signal EnOcean est en moyenne de 20 à 30 m. Cette portée varie en fonction de nombreux facteurs comme le type de paroi et son épaisseur, la présence de matériaux, des obstacles (mobiliers et équipements) ou des sources de perturbations électromagnétiques. Si un émetteur doit transmettre un ordre à un récepteur mais la distance maximale de transmission est dépassée, alors vous devrez augmenter cette portée grâce à des répéteurs de signal. Le P10 possède la fonction simulant un répéteur et vous permettra de savoir à quel endroit placer ce répéteur afin que le récepteur reçoive bien l’ordre de l’émetteur.

  • Méthode 1 : Utiliser un P10 en tant que répéteur et un P10 en tant que récepteur

Dans le cas où la distance maximale d’émission de l’émetteur EnOcean est dépassée, vous devrez placer un répéteur entre l’émetteur et le récepteur. Munissez-vous d’un P10, choisissez le mode « Repeater » (répéteur de signal) et situez le dans un endroit stratégique, au milieu du trajet d’émission entre émetteur et récepteur. Placez ensuite un P10 vers votre récepteur et choisissez le mode « All » (ou « Filter » en suivant les consignes mentionnées ci-dessus). Demandez à une personne d’activer l’émetteur afin qu’il émette un signal. Si votre P10 situé vers votre récepteur indique que le signal est « High » (bonne portée) ou « Low » (faible portée), alors l’emplacement du répéteur est correct. En revanche, si votre P10 indique « No Installation », alors vous devrez modifier l’emplacement du répéteur. Si toutefois il est impossible d’obtenir le signal, alors vous devrez mettre en place un second répéteur (une communication entre un émetteur et un récepteur peut s’effectuer via deux répéteurs maximum).

  • Méthode 2 : Utiliser trois P10. Un émetteur, un répéteur et un récepteur

Cette méthode est utile si aucune installation est mise en place et souhaitez connaître en premier lieu les emplacements pour vos futurs produits Enocean. Placez un premier P10 à l’endroit dans lequel vous aimeriez installer un émetteur. Mettez ce P10 en mode « Radio Link Test » afin qu’il agisse en tant qu’émetteur. Placez ensuite un second P10 à l’endroit dans lequel vous aimeriez installer un récepteur. Mettez ce P10 en mode « All » afin qu’il agisse en tant que récepteur. Enfin, placez un  P10 au milieu de la trajectoire d’émission entre l’émetteur et récepteur. Mettez ce P10 en mode « Repeater » afin qu’il agisse en tant que répéteur. Vérifiez l’état du P10 agissant en tant que récepteur. Si celui-ci indique que le signal est « High » (bonne portée) ou « Low » (faible portée), alors votre installation sera correcte. Dans le cas contraire, modifier l’emplacement du P10 agissant en tant que répéteur ou placer un deuxième  P10 agissant en tant que répéteur si cela est nécessaire (une communication entre un émetteur et un récepteur peut s’effectuer via deux répéteurs maximum).

Exemple d’utilisation :

Dans notre exemple, nous utilisons la méthode n°1. Nous voulons mettre en place un répéteur dans notre salle de volley-ball puisque notre interrupteur sans fil ne parvient pas allumer ou éteindre l’éclairage de notre salle étant donné la distance maximale de transmission dépassée. Nous utilisons donc deux P10. Un premier sera placé à côté du module récepteur (qui gère l’éclairage) en mode « All ». Le second P10 est placé au milieu de la trajectoire d’émission en mode « Repeater » pour agir en tant que répéteur. Une personne a appuyé sur l’interrupteur et nous vérifions à ce moment le signal reçu par notre P10 agissant en tant que récepteur. Celui-ci indique recevoir un signal « High » signifiant que notre installation est correcte. Nous allons donc pouvoir mettre en place un répéteur de signal Enocean à l’emplacement désiré afin que notre interrupteur puisse allumer ou éteindre notre salle volley-ball. 

Comment connaître facilement la portée de son signal Enocean ?

Nos impressions

L’indicateur de niveau de signal EnOcean P10 est un produit qui pourra convenir à tout type d’usages : connaître la qualité de signal de son installation actuelle, savoir à quel endroit placer de nouveaux produits EnOcean sans contraintes, avoir une idée générale d’une future installation avec le positionnement de chaque produit ou mettre en place des répéteurs de signal afin que son installation puisse être opérationnelle. En quelques minutes, vous saurez quelle installation sera requise pour rendre un appartement, une maison ou un bâtiment : intelligent !

Si vous êtes intéressé par ce produit, retrouvez-le sur notre boutique !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Laisser une réponse