Le dernier module WiDom que j’ai reçu et que je vais donc vous présenter dans cet article est l’Energy Driven Switch C. Il s’agit du même modèle que son petit frère l’Energy Driven Switch S, à la différence qu’il intègre une pince ampèremétrique.

Présentation

Comme son petit frère, il s’agit du plus petit appareil de sa catégorie. L’emballage est soigné et contient quelques infos sur le produit !

driver-swich-widom1
driver-swich-widom2

Il a exactement les même dimensions 37 x 37 x 17 mm et dispose en plus d’une pince ampèremétrique.

driver-swich-widom4
Vous ne pourrez pas l’insérer dans un pot DCL, mais dans une boite de dérivation ou dans le tableau électrique pas de problème !

Il est le seul appareil spécifiquement conçu pour être utilisé à la fois comme un commutateur avec wattmètre intégré, et comme un compteur d’énergie, soit au point d’entrée de votre système électrique, ou sur une partie de celui-ci.

Il est capable de mesurer des charges de plus de 10 KW. En plus des mesures de puissance, il fournit également des données pour l’énergie, tension, courant et facteur de puissance.

L’Energy Driven Switch C est livré avec sa pince ampèremétrique et une notice en Anglais assez complète (beaucoup plus que les autres modules WiDom !!).
driver-swich-widom5

Caractéristiques fonctionnelles :

  • Gestion d’économie d’énergie active
  • Contrôle et surveillance de l’utilisation
  • Contrôle et suivi de la production d’électricité
  • Surveillance de tous les paramètres du réseau électrique (puissance, énergie, tension, courant, facteur de puissance)
  • Fournit des mesures bidirectionnelles pour la puissance et l’énergie (produite / consommée)
  • Gestion et prévention des défauts électriques
  • Ouverture / Fermeture intelligente du relais
  • Contrôle des charges élevées
  • Faible consommation d’énergie
  • Mise à jour logicielle
  • Version C, avec pince ampèremétrique
  • Z-Wave + série 500

Caractéristiques techniques :

  • Alimentation : 230 VAC±10% 50/60 Hz
  • Charge maximale du relais : 3000 VA – 250VAC – 12.5 A
  • Consommation :
    • <260 mW en mode veille
    • <480 mW avec une charge en fonctionnement
  • Fréquence radio : 868,4MHz
  • Portée radio : Jusqu’à 100m en champs libre, 40m en intérieur
  • Paramètres mesurés : Tension RMS, Courant RMS, Puissance active, Facteur de puissance, énergie
  • Gamme de mesure :
    • Tension RMS : 250V
    • Courant RMS : 12A
    • Puissance active : ± 3000 W
    • Energie : 2.000.000 kWh
  • Résolution :
    • Tension RMS : 0,1V
    • Courant RMS : 0,01A
    • Puissance active : 0,01 W
    • Facteur de puissance : 0,01
    • Energie : 0,001 kWh
  • Erreur maximum :
    • Tension (plage dynamique 20:1) : ±0.95%
    • Courant (plage dynamique 1000:1) : ±0.6%
    • Puissance active (plage dynamique 4000:1) : ±1.6%
  • Température de fonctionnement : -10 à 40°C
  • Dimensions : 37 x 37 x 17mm
  • Protection IP : IP20
  • Certifications : CE, RoHS

Installation

ATTENTION de bien couper l’électricité avant toute intervention sur le réseau ! Il faut savoir que pour fonctionner l’Energy Driven Switch C a besoin d’être alimenté en neutre. Il existe 3 modes d’installation pour ce module.

Contrôle de charge local

Dans ce mode, la charge est contrôlée directement par le relais interne. L’ouverture et la fermeture du relais sont synchronisés pour avoir lieu, respectivement, lorsqu’un courant nul ou une tension définie est atteint.

Par exemple lorsque la machine à laver aura fini de tourner, on sait que la tension en veille est de X ampères. Avec une règle on pourra définir que lorsque cette tension de X ampères est atteinte, le relais se coupe !

driver-swich-widom6

Contrôle de charge à distance

Dans ce mode, le dispositif n’a pas de charge connectée localement et les mesures de courant et d’alimentation sont faites sur tous les appareils connectés à la section que vous souhaitez observer.

Les appareils connectés à la section pourront être commandés individuellement en fonction de règles que vous aurez définies, à condition qu’ils soient raccordés à des modules On/Off (Energy Driven Switch par exemple).

driver-swich-widom7

Contrôle de charge par contacteur externe

Ce mode permet la gestion des charges allant jusqu’à 45 A. L’appareil supporte deux types de contacteurs externes:

  • Normalement ouvert (en l’absence de signal du relais, le « LINE OUT » est déconnecté)
  • Normalement fermé (en l’absence de signal du relais, la « LINE OUT » est connecté)

Le mode de contrôle de charge et le type de contacteur externe peuvent être configurés avec le paramètre n ° 63.

driver-swich-widom8

Intégration sur Jeedom

Pour intégrer l’Energy Driven Switch C à Jeedom il faut se connecter au portail Jeedom et aller dans « Plugins » -> « Protocole domotique » -> « Z-Wave »

driver-swich-widom9

Sur la page qui s’affiche cliquez sur « Mode inclusion ».

1driver-swich-widom

Une fois en mode inclusion, appuyez une fois sur le bouton d’inclusion du module.

La page de configuration du module va s’afficher sur le portail Jeedom.

12

Vous pourrez allumer / éteindre le module en appuyant simplement sur l’icône d’état ! Vous pourrez également voir la puissance utilisée par votre appareil et sa consommation.

Par contre en l’état vous ne voyez pas les données remontées par la pince ampèremétrique ! Nous allons rajouter cet élément au dashboard.

Pour cela il faut rentrer dans la configuration du périphérique et aller sur l’onglet « Commandes ». Sur la page qui s’affiche il suffit de cliquer sur « + Commandes » et d’ajouter la ligne « Intensité » comme je l’ai renseigné et de cliquer sur « Enregistrer ».

13

En retournant voir le module sur notre Dashboard l’intensité mesuré par la pince ampèremétrique sera bien remontée maintenant. Pour ma part l’intensité mesuré n’est que de 0,12A puisque je n’ai branché qu’une ampoule derrière mon module 😉

14

Conclusion

L’Energy Driven Switch C de WiDom est vraiment un très bon produit. Il est très simple d’installation et est parfaitement supporté par Jeedom.

Vous pouvez le retrouver dans la boutique au prix de 95 €.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Kragg, est architecte dans l'informatique, il a découvert la domotique depuis 2009, il est maintenant le gérant de Nord-Domotique.

Les derniers commentaires sur la communauté à ce sujet

  1. Salut et merci pour la présentation @nord.domotique
    Cependant il semble qu'il y a une limite récurrente à ce genre d'article: l'intégration dans le coffret. En effet, le laisser ballant dans le tableau, comme j'ai pu le faire avec d'autres modules mais ça fait pas très nfc15-100. Il y a tjs la possibilité de le déporter dans un boîtier à part mais la multiplication de ces boîtier ne fait pas très heureux et de plus, le câble semble très très court non ?

  2. lmet says:

    @nord.domotique Nous sommes sur ce qui devient une généralité. La plupart des tests ne font pas l’objet d’une installation réelle, il s’agit juste d’une mise en avant du produit à des fins publicitaires (pécuniaires). C’est dommage même s’il faut reconnaitre que cela apporte quelques informations utiles.

  3. Hello, @EnR37 merci pour ton commentaire,
    Pour le boitier cela ne pose pas de problème pour mettre le module dedans, par contre tu as raison le cable est assez court... il est possible de l'allonger en faisant une rallonge mais c'est de la bidouille...

  4. Bonjour @lmet, lors de mes tests si un produit ne fait pas l'affaire je le dis également. Il est intéressant je trouve de trouver sur le net des infos sur un produit qu'on est susceptible d'acheter.
    Cordialement

  5. oui ! je trouve dommage que seul qubino se soit mis dans cette optique. Chez un client, tu ne peux pas mettre un fibaro ou celui là en vrac. Seuls les qubino font propres et aux normes. Mais pour l'avoir fait chez moi avec des fibaro, ca fait pas genial non plus une fois le tableau ouvert juste tenus avec des colliers Colson.

Continuer une discussion community.domadoo.com

Participants