Ce plugin est destiné à la création de thermostats dans Jeedom. Il permet de piloter le chauffage, la climatisation ou les deux à la fois. Il est disponible sur le market et son développeur est attentif à apporter constamment des améliorations suite aux remarques des utilisateurs, tant au niveau des performances que des fonctionnalités. A ce jour, c’est l’un des composants de Jeedom les plus aboutis et à voir le nombre de téléchargements, il représente celui dont la communauté des utilisateurs est la plus demandeuse.

L’intérêt par rapport à un thermostat classique, c’est qu’il va pouvoir s’intégrer totalement dans votre installation domotique. Outre la régulation de température, car c’est bien ce qu’on lui demande en premier lieu, le thermostat peut interagir avec tous les équipements de la maison.

Dans un premier temps, je vais essayer de vous montrer la simplicité de sa mise en œuvre, puis détailler les différents réglages de la configuration du thermostat et enfin, au travers de quelques cas d’utilisation, comment on peut l’enrichir en combinaison avec d’autres plugins ou à l’aide de scénarios.

Le plugin thermostat dispose de nombreux paramètres et certains ne sont accessibles qu’en mode expert. Nous supposerons être dans ce mode tout au long de cette présentation.

La configuration en quelques clics….

Le thermostat de Jeedom est très puissant mais pour une utilisation traditionnelle, sa mise en œuvre est  vraiment simple et rapide, à partir du moment où on a compris les étapes essentielles :

Etape 1 : définition du Moteur de thermostat (hystérésis ou temporel). C’est le choix de l’algorithme de régulation ;

Etape 2 : la configuration et la plage de fonctionnement : chauffage uniquement, climatisation ou bien les deux , températures min et max d’utilisation;

Etape 3 : La définition des actions que le thermostat doit exécuter pour chauffer, refroidir ou arrêter ;

Etape 4 : la configuration des modes définit des températures de consignes prédéterminées. Par exemple, le mode confort à 20°C, eco à 18°C. Il peut y avoir aussi jour, nuit, vacances, absence,…vous commencez à entrevoir ici les possibilités de personnalisation du plugin.

Etape 5 (optionnelle) : pour affiner le mode de fonctionnement du thermostat, vous allez pouvoir également configurer des ouvertures qui vont interrompre temporairement la régulation (par exemple, une fenêtre ouverte peut arrêter le chauffage). La définition de cette interruption s’effectue ici simplement.

Etape 6 : votre thermostat est maintenant opérationnel, et par l’utilisation de scénarios ou en le combinant avec d’autre plugins (agenda, virtuel), il va se fondre en douceur dans votre installation domotique.

Voilà ce qu’on obtient sur le dashboard :

jeedom_thermostat_001

Le verrou présent sur le widget permet de bloquer le thermostat dans une consigne donnée, suite à un imprévu : congés, invités,….

La création d’un thermostat en détail….

Pour créer un nouveau thermostat, rendez-vous sur la page de configuration en déroulant  le menu Plugins/Bien-être et sélectionnez Thermostat. Cliquez sur le bouton Ajouter un thermostat situé en haut à gauche et renseignez le nom souhaité pour votre thermostat.

jeedom_thermostat_002

Dans un premier temps, nous allons renseigner les paramètres généraux du thermostat. On les trouve en haut à gauche, section général et il faut préciser ici l’objet parent, l’activation et la visibilité du thermostat, informations habituelles pour tout utilisateur de  Jeedom.

jeedom_thermostat_003

Le choix de l’algorithme du thermostat

Je vous ai mis en évidence sur cette image le Moteur de fonctionnement du thermostat. Il y a 2 algorithmes possibles pour la régulation de température.

Lorsque vous sélectionnez le mode  Hystérésis, la mise en route de votre chauffage se produit dès que la température est inférieure à la consigne moins l’hystérésis et il s’éteint dès que la température dépasse la consigne plus l’hystérésis.

Par exemple, si je règle l’hystérésis à 1°C et que ma valeur de consigne vaut 19°C, alors mon radiateur s’active lorsque la température passe en dessous de 18°C et s’arrête dès qu’il atteint 20°C.

C’est un mode relativement basique mais qui peut s’avérer suffisant. Les paramètres à fournir sont l’hystérésis en °C et la commande qui permet de récupérer la mesure de température. Il est inutile de chercher une régulation plus fine que la précision de votre capteur, par conséquent, la valeur de l’hystérésis ne doit pas normalement descendre en dessous de cette valeur. Personnellement, j’ai réglé l’hystérésis à 0.5°C.

jeedom_thermostat_004

Dans le cas du mode temporel, la commande de chauffage ou de climatisation est définie sur un cycle prédéfini et la durée d’exécution de la commande est fonction de l’écart entre la consigne et la température mesurée par le capteur. L’algorithme va également calculer le temps de chauffe (ou de climatisation) sur un cycle en fonction de l’inertie et de l’isolation de la pièce.

Rassurez-vous, il est recommandé de ne pas modifier ces 3 paramètres qui sont ajustés automatiquement en fin de cycle par l’algorithme.

jeedom_thermostat_005

Enfin, plus le temps de cycle sera grand, plus la régulation sera lente. A l’inverse, un temps trop faible provoquera des commutations fréquentes de votre système de chauffage qui n’aura peut-être pas le temps de chauffer le volume de la pièce efficacement. Il est recommandé de ne pas diminuer trop ce temps de cycle (les valeurs acceptables sont entre 30 et 60mn).

Ce type de régulation est plus optimisé, il améliore le confort et permet de réaliser des économies d’énergie substantielles.

La configuration

Là, c’est assez simple, vous décidez si le thermostat est utilisé en mode chauffage, climatisation ou les deux. Puis vous indiquez la plage d’utilisation de votre thermostat : les températures minimale et maximale vont définir les valeurs possibles de consigne accessibles sur le widget ou par programmation.

jeedom_thermostat_006

Ensuite, il faut préciser les commandes qui permettent de mesurer la température et de piloter le chauffage ou la climatisation. Notez que le moteur temporel peut prendre en compte la température extérieure si vous disposez d’un capteur extérieur (elle peut être également fournie par le plugin météo).

jeedom_thermostat_007

Pour la commande du radiateur ou du climatiseur, il est décrit dans l’onglet « configuration des actions ». On peut ici définir plusieurs actions, ce qui donne la possibilité à notre thermostat de piloter plusieurs équipements (cas d’un fonctionnement par zone par exemple ou contrôle d’un autre thermostat…)

jeedom_thermostat_008

Les actions ici sont celles qui permettent de chauffer, de refroidir (climatisation), d’arrêter la commande. Une action complémentaire peut être envisagée à chaque changement de consigne, que ce soit le mode manuel ou automatique.

Les modes : le point de départ pour l’automatisation

Les modes (définis dans l’onglet « configuration des modes ») sont des consignes prédéterminées du thermostat qui correspondent à votre mode de vie. Par exemple, le mode « Nuit » ou « Eco » donne la température que vous souhaitez lorsque tout le monde dort. Le mode « Jour » ou « Confort » détermine le comportement du thermostat pour avoir une température de confort lorsque vous êtes présent au domicile.

Ici, rien n’est figé. Vous pouvez définir autant de modes que vous souhaitez pour les utiliser via des scénarios (Nous y reviendrons plus tard).

Dans l’image ci-dessous, le mode « Confort » a une valeur de consigne de 20°C et pour le mode « Eco », le thermostat est réglé à 18°C.

jeedom_thermostat_009

Les ouvertures : pour interrompre temporairement le thermostat

Imaginons que vous souhaitez arrêter momentanément votre chauffage ou votre climatiseur, par exemple pour aérer la pièce pour laquelle le thermostat est actif. Pour détecter l’ouverture de la fenêtre, vous utiliserez un capteur situé sur l’ouvrant de votre fenêtre, vous permettant ainsi de réaliser cette interruption en l’ajoutant dans  l’onglet de configuration des ouvertures. 2 paramètres supplémentaires sont réglables ici, ce sont les durées d’ouverture et de fermeture de la fenêtre qui vont provoquer l’interruption et la reprise du fonctionnement du thermostat.

jeedom_thermostat_010

Le plugin thermostat est un composant essentiel de votre système domotique. Il permet de  gérer le compromis confort/économie d’énergie et dans Jeedom, il est particulièrement bien pensé.

Nous avons vu en détail tous les paramètres utiles à la configuration du thermostat, comment définir les actions à exécuter pour gérer votre chauffage et préparer la programmation en affectant des consignes prédéterminées au thermostat (modes).

A présent, au travers d’un exemple concret, je vais vous montrer comment l’intégrer dans votre installation et réaliser sa programmation, que ce soit par l’utilisation de scénarios ou à l’aide du plugin Agenda.

Un exemple concret d’utilisation du thermostat

Lorsque votre thermostat est configuré, il faut réaliser la programmation. La meilleure méthode pour l’expliquer est de prendre un cas d’utilisation. Pour ma part, dans toutes les chambres de mes enfants, je souhaite réaliser une programmation hebdomadaire des thermostats, en fonction des heures d’école, de lever et de coucher. Je tiens à préciser que chaque chambre est indépendante, c’est à dire un thermostat est défini pour chacune des pièces. J’aurai pu considérer une zone mais les pièces au sud disposent d’un confort naturel que je ne retrouve pas dans la chambre au nord de la petite dernière.

Dans un premier temps, je vais utiliser 2 scénarios pour mettre le chauffage en mode confort (consigne 20°C) tous les matins de la semaine entre 5h et 7h30, puis le soir entre 17h et 21h. Le mode confort sera également activé le mercredi après-midi de 12h à 21h et le week-end de 8h à 22h. Le reste du temps, le chauffage bascule en mode Eco, avec une consigne de 18°C.

Je crée donc le scénario « Chauffage confort », en mode programmé :

jeedom_thermostat_011

et le code :

jeedom_thermostat_012

Sur le même principe, le scénario « Chauffage Eco » :

jeedom_thermostat_013

et son code :

jeedom_thermostat_014

Notez que dans les scénarios, le pilotage du thermostat est complet puisqu’on peut agir sur le mode de fonctionnement (chauffage ou climatisation seulement), les modes, la valeur de consigne et le verrou (lock, unlock).

Vous me direz : c’est un peu « geek », non ? Oui, je le reconnais, c’est peut-être rudement efficace mais pas très lisible. Ne vous inquiétez pas, dans Jeedom, tout est prévu, en combinant par exemple les actions du thermostat avec le calendrier du plugin agenda.

Le plugin agenda permet d’aller plus loin dans la programmation et surtout présente moins de risque de se tromper. En effet, par rapport à ma programmation précédente, le calendrier va apparaître en clair sur l’écran et je vais pouvoir tenir compte des jours fériés, des vacances….Bref, piloter le thermostat en fonction de mon mode de vie.

La même chose avec le plugin agenda

Je ne présenterai pas ce plugin, l’objectif ici étant de le coupler avec la programmation du thermostat. Je vous renvoie au tutoriel vidéo sur la page dédiée du site jeedom.fr.

Mon épouse trouve que je suis un peu dur avec la petite dernière (vous vous souvenez, c’est celle qui a la chambre au nord…), je vais utiliser le calendrier pour modifier la programmation dans sa chambre, sur le même principe que ci-dessus.

Je crée donc un nouvel agenda que j’appelle « Programmation chauffage », auquel je vais ajouter les événements de changement de mode du thermostat.

Une fois l’agenda créé, je vais ajouter les événements « Matin » (du lundi au vendredi de 5h à 7h30), « Soir » (le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 17h à 21h), « Mercredi » (le mercredi de 12h à 21h) et « Weekend » (de 8h à 22h). Tous ces événements, ont comme action de début la sélection du mode « confort » du thermostat et comme action de fin le mode « Eco » :

jeedom_thermostat_015

jeedom_thermostat_016

jeedom_thermostat_017

Je procède de la même façon pour définir les autres événements, par duplication et modification, c’est un jeu d’enfant. Et voilà ce que ça donne sur le calendrier :

jeedom_thermostat_018

C’est quand même bien plus présentable, n’est-ce pas ?

A ce moment là, mon épouse me tape doucement sur l’épaule. La petite dernière s’est endormie et il fait froid dans sa chambre et tu m’avais dit…

Ah oui, je rajoute un événement dans le calendrier…qui modifie la consigne du thermostat à 19°C tous les soirs à 21h05.

 

Un grand merci à Toregreb, bêta testeur de JEEDOM, pour cet article.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

15 commentaires

  1. Bonjour,

    Novice en domotique mais très attiré par cela, pouvez vous m’expliquer qu’est ce qui vous sert de thermostat dans les chambres?
    merci,

  2. Quelques précisions :
    le thermostat est encore en version de test (beta). la version définitive n’est pas encore disponible. ce plugin coûte 3,99€ auquel il faut ajouter 3€ pour le plugin agenda.

  3. Bonjour

    Très bonne explication de l’utilisation 🙂

    J’utilise également la jeedom pour réguler mon chauffage.
    Par contre j’ai l’impression qu’il y a un problème.
    Je suis en mode temporel et j’ai configuré de manière simple avec l’agenda les temps de chauffe.
    6h30-7h30 et 19h-21h: mode confort 20°
    en dehors de ces plages horaires mode eco : 17°

    Un soir vers minuit mes radiateurs était encore allumé alors qu’il faisait 21° dans la pièce…

    Voici les éléments dans la configuration avancé
    Coefficient chauffage 95.33
    Coefficient Clim 10
    Apprentissage chaud 19
    Apprentissage froid 1
    Isolation chauffage 2.75
    Isolation clim 0
    Apprentissage isolation chaud 13
    Apprentissage isolation froid 1
    Offset chauffage (%) 0
    Offset Clim (%) 0
    Auto-apprentissage Oui
    Smart start Oui
    Cycle (min) 30
    Temps de chauffe minimum (% du cycle) 5
    Marge de défaillance chaud
    Marge de défaillance froid

    Je ne comprend pas ces paramètres. Pourriez vous les expliquer dans votre guide svp ?

  4. Bonjour,
    L’apprentissage isolation chaud doit être à 50 et non à 13 (50 c’est quand il a fini d’apprendre ton coefficient d’isolation de tes pièces)
    Alexandre.

  5. Bonjour,

    J’aimerai savoir avec quel type de thermostat ce plug in est il compatible?
    Nest, netatmo, FLOUREON, autres thermostats connectés? Ou y a t il une limitation?
    Merci.

    • Bonjour Serge,
      Le plugin peut être utilisé avec n’importe quel thermostat connecté compatible, mais l’intérêt est limité puisque ces thermostats intègrent déjà de l’intelligence pour réguler le chauffage.
      Cordialement,
      Laurent

  6. Bonjour,

    J’ai un chaudière saunier duval à gaz Thema classic, et un thermostat programmable filaire.
    J’ai également jeedon.

    De quoi dois-je m’équiper pour utiliser ce pkugin thermostat ?
    Un nouveau thermostat ?
    Lesquels me conseiiller vous ?

    Merci par avance

    • Bonjour Johnattend,

      2 possibilités :
      – si vous n’avez pas besoin de thermostat physique, vous pouvez mettre un module Fibaro FGS-212 au niveau de la chaudière en remplacement du thermostat. Vous aurez besoin aussi d’une sonde de température.
      – si vous souhaitez conserver un thermostat physique, vous pouvez vous orienter vers un thermostat connecté (style Nest, Netatmo ou Qivivo), ou alors un thermostat Z-Wave comme le SRT323.

      Cordialement,
      Laurent

  7. Bonjour,
    le changement de consigne étant défini à l’extérieur du plugin thermostat ( cron ou agenda), le smart start est-il opérant?
    Merci,

    • Bonjour Julien,

      La fonction Smart Start fonctionne avec le plugin Agenda mais pas depuis un cron.

      Cordialement,
      Laurent

  8. bonjour, je suis dans la meme configuration que Johnattend,
    quelqu’un aurait il la réponse?
    moi j’utilise le MIGO mais il est pas tres bien géné par Jeedom

    • Bonjour David,

      Du coup même réponse que pour Johnattend :

      2 possibilités :
      – si vous n’avez pas besoin de thermostat physique, vous pouvez mettre un module Fibaro FGS-212 au niveau de la chaudière en remplacement du thermostat. Vous aurez besoin aussi d’une sonde de température.
      – si vous souhaitez conserver un thermostat physique, vous pouvez vous orienter vers un thermostat connecté (style Nest, Netatmo ou Qivivo), ou alors un thermostat Z-Wave comme le SRT323.

      Cordialement,
      Laurent

  9. Bonjour et merci pour ce tuto qui m’a été utile.
    Mais je viens de changer mes sondes de température par des Xiaomi et j’ai des erreurs remontées par le plugin thermostat.
    Il semble que ces sondes ne transmettent pas régulièrement la température, j’ai réussi à éviter les messages d’erreurs en passant le relevé à 60 minutes mais c’est trop long.
    Comment forcer ces sondes à transmettre plus souvent.

Laisser une réponse