Nous vous avons présenté la solution domotique d’Archos il y a quelques jours. Mais comme nous avions pu le voir lors du CES, la société francaise ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin, et de nombreux autres objets connectés étaient prévus. L’IFA a été l’occasion de les dévoiler définitivement…

Le premier objet connecté, déjà apercu en janvier au CES, est une station météo connectée, la « Weather Station »:

Découvrez SmartHome Europe !

archos_4

Celle ci est composée d’une centrale (la sphère la plus grosse), qui sera reliée à la box internet via le Wi-Fi. La centrale mesurera température, taux d’humidité, pression atmosphérique, niveau de son et qualité de l’air (CO2). Petit détail: le fait de passer la main devant la sphère fera s’allumer une led en son centre d’une certaine couleur pour nous informer de la qualité de l’air.

La sphère plus petite, destinée à être placée à l’extérieur, mesurera la température et l’humidité extérieures.

Enfin, le troisième élément sera destiné à être planté dans le sol pour connaitre son taux d’humidité, et ainsi savoir s’il est nécessaire d’arroser.

Tous ces éléments communiquent entre eux par liaison radio (portée environ 100m).

La centrale transmet toutes ces données au Cloud Archos qui les rend accessibles sur l’application ARCHOS Weather Station de votre téléphone ou de votre tablette (iOS et Android):

archos_3

Un historique allant jusqu’à trois ans pourra être consulté, et des alertes personnalisées pourront vous avertir d’un risque de gel, d’un besoin d’arrosage de votre jardin, etc… L’application récupère également les prévisions météo de l’endroit où se situe votre station, on obtient donc un tableau de bord très complet sur les conditions météo présentes et à venir.

Pour ceux qui connaissent la station météo Netatmo, il faut bien avouer que cette station Archos y ressemble beaucoup dans ses caractéristiques. On y perd la possibilité d’ajouter des modules additionnels pour mesurer différentes pièces, mais on y gagne un capteur de sol, et surtout un prix allégé de 129€ seulement ce qui est très raisonnable pour une station météo connectée. Cette « Weather Station » devrait être disponible d’ici la fin du mois.

Autre objet connecté qu’Archos n’avait pas ébruité: une ampoule connectée.

archos_2

Ici, il faut bien l’avouer, nous avons un copier coller des ampoules Awox: une ampoule à éclairage led qui se connecte en Bluetooth à un smartphone ou une tablette, permettant de diffuser de la musique dans une pièce. Le concept de ce type d’ampoule est très pratique, puisqu’il suffit de la visser à la place d’une ampoule classique: à partir de là il est possible de la contrôler et diffuser sa musique préférée.

archos_1

D’une puissance de 5w (pour le son) et de 200 lumens pour l’éclairage, elle sera parfaite pour un éclairage et une musique d’ambiance.

archos_10

La Music Light sera disponible également à la fin du mois pour un prix de 49€, ce qui la démarque de sa concurrente de chez Awox, vendue presqu’au double. Mais pour moitié moins de puissance aussi…

Enfin, le dernier objet « connecté » a beaucoup fait parlé de lui dans la presse pour son originalité, puisqu’il s’agit d’un bonnet en laine:

archos_7

Ce bonnet en grosses mailles, disponible en bleu, blanc, et noir, intègre en effet un port micro USB pour se recharger:

archos_8

Mais recharger quoi ? Un casque Bluetooth, en fait, dissimulé dans le bonnet, qui permettra ainsi d’écouter sa musique sans fil tout en ayant bien chaud l’hiver 😀

archos_9

Cerise sur le gâteau, ce bonnet fera également office de système main libre pour téléphoner, puisqu’il intègre un micro.

archos_6

Certes, le terme d »objet connecté » est un peu usurpé, car il ne s’agit ni plus ni moins que d’un casque Bluetooth caché dans un bonnet, mais il faut avouer que l’idée est excellente. Vendu 29€, ce bonnet Bluetooth sera sans doute un carton cette hiver auprès des jeunes (et moins jeunes, après tout…).

Notre ami Hervé d’Abavala a joué les cobayes pour nous, et le son n’est pas mal du tout !

archos_5

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.