Comme je vous l’ai expliqué la semaine dernière, au Cebit étaient donc présentés cette année les 50 finalistes du concours Code_n consacré à l’internet des objets. Nous avons vu la solution Cubilog, mais ce n’était pas la seule solution destinée à la maison. Il y avait aussi Cozify, dont le but est également d’interconnecter tous les équipements…

Sur le stand Cozify nous pouvions apercevoir une petite box blanche, toute plate, accompagnée de divers périphériques autour:

Découvrez SmartHome Europe !

czify_cebit_2

Une box toute simple, mais plutôt design, reliée simplement à deux cables, pour l’alimentation électrique et le réseau ethernet.

Mais il ne faut pas se fier à cet aspect épuré, puisque cette box intègre en son sein à la fois le Z-Wave, le ZigBee, le Bluetooth 4, et une liaison radio 433Mhz. Le but de toute cette technologie ? Devenir le centre de la maison et interconnecter tous les équipements connectés de la maison.

czify_cebit_1

On pouvait d’ailleurs apercevoir un échantillon des périphériques déjà compatibles avec Cozify:

czify_cebit_3

Cette solution finlandaise est en effet déjà compatible avec:

  • les enceintes Sonos
  • les ampoules connectées Osram Lightify
  • les ampoules connectées Philips Hue
  • les prises Belkin Wemo Switch et les interrupteurs  Insight Switch
  • le détecteur de mouvement Belkin Wemo Motion Sensor
  • le détecteur de mouvement NyCe (plafond et plafonnier)

Ce n’est bien sûr qu’un début, de nombreux autres périphériques viendront s’y ajouter par la suite (le 433Mhz n’est d’ailleurs même pas encore utilisé). Les prochaines intégrations concerneront la sécurité de la maison avec des capteurs pour fenêtres et portes, des caméras, des détecteurs de fumée ainsi que des électrovannes. L’équipe à l’origine de cette solution n’étant constituée que de 7 personnes, l’ajout de périphériques avance tout doucement. Mais Cozify tient à ce que chaque ajout soit parfaitement intégré et facile d’utilisation. Ainsi, tous les périphériques IP sont par exemple automatiquement détectés (Sonos, Wemo, etc…). La box scanne le réseau à la recherche de périphériques supportés et propose de les ajouter automatiquement. Un peu à la facon de la solution Revolv que nous vous avions présentée, récemment rachetée par Google…

Une application mobile (disponible aussi bien sur iOS que sur Android et Windows Phone) permet ensuite de piloter tout cela:

uiImages_en

Le maitre mot est « simplicité », le but étant vraiment de cibler le grand public. Détection automatique des périphériques, création d’un groupe par simple glisser déposer, ou encore création d’un scénario en deux clics, tout est fait pour faciliter la vie de l’utilisateur.

Selon Antti Vihavainen, responsable du développement de l’activité de Cozify, la complexité et le prix sont deux freins à l’adoption de la domotique. D’où cette volonté de simplifier au maximum l’utilisation, sans pour autant en limiter les possibilités. Les scénarios permettront par exemple d’allumer automatiquement la lumière en imitant le lever du soleil à 7h30, tout en mettant en route le chauffage et votre playlist préférée par exemple.

Concernant le prix, Antti Vihavainen veut tenter de proposer des prix aussi bas que possible. Tout d’abord via une box accessible à partir de 149€, mais surtout via des packs plus économiques, comme par exemple le pack « smart living » qui comprend une box, deux ampoules Osram, et un détecteur de mouvement au prix de 199€ seulement.

La solution est déjà disponible à la vente sur leur boutique, pour une livraison prévue en mars ou avril. Un projet de plus à suivre 😉

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.