Même si de plus en plus de solutions adoptent le protocole Z-Wave, d’autres préfèrent opter pour des moyens de communication différents, comme l’IP, ou encore le Bluetooth. C’est le cas de Oort, un projet que nous avons découvert au Cebit dans le cadre du concours Code-n.

Sous ce nom bizarre, Oort (qui nous vient d’une société polonaise), se cache un ensemble de périphériques, tous fonctionnant en Bluetooth Smart (ou 4, c’est la même chose).

Découvrez SmartHome Europe !

Pour commencer, on trouve ainsi une prise connectée, la SmartSocket: une fois appairée au téléphone, on peut la piloter depuis son smartphone (iOS ou Android), créer des programmations, et même suivre sa consommation d’énergie. En renseignant le prix du kilowatt, l’application nous dit même combien nous coute tel ou tel appareil.

Disponible en plusieurs formats, dont le francais, cette prise coute 49$.

Nous avons ensuite une ampoule Led E27, la SmartLed, toujours en Bluetooth, capable de prendre l’une des 16 millions de couleurs. Elle permettra d’ajuster l’ambiance de la pièce, ou même de vous réveiller le matin en imitant un lever de soleil. On peut également imaginer l’allumer en bleu quand on recoit un message sur Facebook, etc… Les possibilités depuis l’application mobile sont nombreuses. Disponible pour 39$, c’est une bonne alternative aux autres ampoules connectées souvent beaucoup plus chères.

oort_cebit_2

Enfin, un petit périphérique permet de « traquer » ses objets, le SmartFinder: porte clé, porte feuille, télécommande… Vous ne trouvez plus votre clé de voiture ? Vous pouvez faire sonner le SmartFinder qui y est accroché. A 29$, il pourra vous faire gagner du temps si vous êtes tête en l’air.

1da50e53b1381117d0f3f436fc7890bc_original

Tous ces périphériques peuvent être utilisés indépendamment les uns des autres. Mais la solution trouve tout son intérêt quand on a recours à la passerelle, dénommée pour l’occasion SmartHub.

oort_cebit_1

Ce SmartHub va simplement faire la passerelle entre tous ces équipements Bluetooth. Non seulement il permettra d’interagir entre les différents périphériques, mais il permettra également de les piloter de n’importe où en fait grâce à la passerelle avec internet. En effet, seuls, ces périphériques sont pilotables dans un rayon de 30m uniquement (les limites de la portée du Bluetooth). Ca ne fonctionnera donc que quand vous êtes chez vous. Mais grâce au SmartHub, il vous sera possible de piloter ces périphériques même de l’autre bout du monde.

oort_cebit_4

Enfin, l’intérêt d’une telle passerelle est bien sûr de pouvoir faire interagir les périphériques entre eux et de créer des scénarios, par exemple si le SmartFinder est détecté dans un rayon proche, on allume alors la lumière et une prise connectée… Ainsi, nous pouvons avoir de vraies fonctionnalités domotiques.

oort_cebit_5

Bien sûr, vu tel quel, la solution peut sembler un peu légère comparée à d’autres solutions que nous connaissons ici. Mais elle est amenée à évoluer, le but étant de réussir à interconnecter la plupart des objets connectés, de nombreux fonctionnant en Bluetooth.

c28722260d02a0a183efefb2e7d0caf1_original

Alors que les périphériques sont déjà disponibles à la vente sur la boutique Oort, le SmartHub devrait arriver d’ici un mois environ, au prix de 179$.

Enfin, à noter qu’un kit de développement est également disponible permettant de piloter n’importe quel appareil directement en Bluetooth. Si vous voulez ajouter le Bluetooth à votre cafetière ou votre micro ondes, ca se passe ici 😉

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.