L’Allemagne a toujours été en avance pour tout ce qui concerne les économies d’énergie et la domotique, si bien que l’IFA est toujours l’occasion de découvrir de nouvelles solutions. L’édition 2015 ne fait pas exception, et nous a permis de découvrir WiButler, une box domotique très prometteuse développée par la société iExergy.

C’est au détour d’une allée que j’ai pu apercevoir un stand exposant divers périphériques bien connus, en Z-wave, mais également EnOcean, ainsi que d’autres technologies:

Découvrez SmartHome Europe !

wibutler_ifa2015_2

Au coeur de tout cela, une box que je ne connaissais absolument pas: WiButler. Cette petite box n’a de petit que sa taille, puisqu’elle regorge de possibilités.

wibutler_ifa2015_3

Tout d’abord au niveau des protocoles supportés: Z-Wave, ZigBee, EnOcean, Bluetooth, et bien sûr IP, tout ceci lui permettant de communiquer avec une multitude de périphériques et objets connectés. Comme toute box domotique digne de ce nom, le but est bien sûr de devenir le coeur de la maison.

wibutler_ifa2015_4

wibutler_ifa2015_5

Pour la piloter et la configurer, pas besoin d’ordinateur: tout peut se faire directement depuis l’application mobile, disponible sur iOS et Android. Cette application permettra d’ajouter des périphériques, créer des scénarios, suivre sa consommation d’énergie, et même réaliser un mode plan (plan de la maison sur lequel on place les périphériques, pour avoir un contrôle de sa maison plus visuel).

buildingcontrol-1 timerule-2 metering-2

Le dessus de la box, ressemblant un peu à un Nest Protect, est agrémenté d’un haut parleur, qui pourra être utilisé dans les scénarios pour émettre des sons ou des messages. Une sortie jack audio permettra également d’y brancher un autre équipement si on veut plus de puissance, ou pour le brancher sur un système multiroom par exemple. Pour les autres caractéristiques, la box fonctionne à l’aide d’un SSD 8Go, 1Go de Ram DDR3, et un processeur Armada 370 ARM V7 à 1Ghz, ce qui devrait garantir une rapidité de fonctionnement. On trouve également à l’arrière deux ports Usb et un lecteur micro sd, permettant d’étendre la mémoire et pourquoi pas, ajouter d’autres fonctionnalités.

Enfin, détail important: cette box peut fonctionner totalement sans internet. En fait, si vous n’avez pas internet elle est même capable de créer son propre réseau pour communiquer en interne dans la maison, grâce à sa connexion ethernet et wifi. Si vous avez internet, pour pouvoir y accéder de l’extérieur il sera possible soit de mettre en place des règles de redirection pour les utilisateurs avancés, soit d’utiliser simplement le cloud mis à disposition par la société, comme le fait déjà Vera Control ou encore Fibaro. Aucune donnée n’est stockée sur internet, il s’agit simplement de simplifier l’accès depuis l’extérieur (mais encore une fois, ce n’est pas obligatoire de l’utiliser).

Très convaincant, le produit a été récompensé comme meilleur produit au Smart Home Award 2015.

Disponible pour le moment en Allemagne au prix de 599€, voici une concurrente directe à la HC2 de Fibaro, les protocoles en plus. Reste à voir les possibilités de scénarios avancés, qui sont en cours de réalisation. Je pense qu’on vous en reparlera également prochainement…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse