Mercredi s’est tenu à Paris un évènement organisé par Synology, qui comme chaque année maintenant, avait convié ses utilisateurs à découvrir les nouveautés de son système maintenant bien connu, DSM.

DSM 6.1 est une mise à jour moins importante que le passage de DSM 5 à DSM 6, disons le tout de suite. Néanmoins le fabricant continue d’investir et d’améliorer son système, avec de nouvelles fonctionnalités, et surtout en tenant compte des besoins et avis de ses utilisateurs, ce qui est tout à son honneur !

Découvrez SmartHome Europe !

Pour commencer, Synology a voulu continuer d’améliorer ses outils de travail collaboratif. Rappelons que les Nas Synology sont également très utilisés en entreprise, et que des outils pour travailler à plusieurs sur des documents peuvent donc être pratiques pour une PME par exemple. A ce titre, Synology avait lancé Spreadsheet, un Excel-like, directement hébergé par le NAS. Pour compléter son offre, Synology a ajouté de nouvelles fonctionnalités et surtout de nouvelles applications.

synology_2017_2Tout d’abord, le tableur reçoit de nouvelles fonctionnalités, dont notamment la possibilité de créer des graphiques. Autant le présentateur était tout excité de nous faire une démonstration, autant l’assemblée est restée sceptique. Il faut dire qu’Excel nous propose ça depuis 15 ans au moins…

synology_2017_6A ceci est venu s’ajouter un traitement de texte dénommé « Document », facon Word, en plus allégé toutefois, mais permettant de travailler à plusieurs en simultané sur le même document. Ce qui permet à Synology de proposer une suite « Office ». En réalité, l’ensemble est très semblable aux outils en ligne proposés par Google. D’ailleurs, la « copie » ne s’arrête pas là, puisque l’application suivante est un calendrier en ligne.

synology_2017_7Support du CalDAV et importation des agendas Google sont au programme, histoire de faciliter la migration…

synology_2017_8Une fois sur le calendrier, on s’y tromperait, d’ailleurs.  synology_2017_12Suite avec MailPlus, destiné à gérer cette fois les emails, bien sûr.

synology_2017_9Là encore, on ne peut s’empêcher de faire le rapprochement avec Gmail, tant l’interface est ressemblante. Bien sûr, les différents services sont intégrés, ainsi depuis un mail il est très simple d’ajouter un rendez vous à son agenda par exemple.

synology_2017_10Toujours pour faciliter la migration, Synology a pensé à l’import des différents services de mails:

synology_2017_11La dernière application, « Chat », n’est cette fois plus copiée de Google, mais de Slack, la messagerie privée très utilisée en entreprise notamment. Ceux qui connaissent le service y trouveront de grandes similitudes dans cet écran:

synology_2017_5Gestion de channels privés et publics, intégration de pièces jointes, de hashtags, marque pages, etc… tout y est. Et même un peu plus, en fait, avec la possibilité de créer des posts (pour discuter comme sur un forum autour d’un sujet donné), ou encore de chiffrer ses conversations.

synology_2017_4Synology a même prévu des webhooks pour communiquer avec des services extérieurs, comme IFTTT, GitHub, etc. Un excellent point, car c’est une des forces de Slack, justement, qui s’intègre à de nombreux services par ce biais.

synology_2017_3Alors, me direz vous, quel est l’intérêt, puisque tous ces outils existent déjà ? En fait il y a deux avantages principaux:

  • tout d’abord, plus d’accès à des services extérieurs comme Google App ou Slack: tout est hébergé en local sur le NAS. On ne dépend donc plus de sociétés extérieures et de leurs éventuels problèmes. Ca tombe bien il parait que la « dégooglisation » est en marche, comprenez par là que de plus en plus de gens fuient les services de Google, qui commence vraiment à avoir la main mise sur toutes nos données personnelles.
  • ensuite, pas de licence à acheter, puisque ces applications sont gratuites sur le NAS Synology. Beaucoup de sociétés équipées des suites Microsoft Office n’exploitent ces outils qu’à hauteur de 10 ou 20%. Autant dire que ces versions « allégées » proposées par Synology conviendront amplement. Et n’oublions les particuliers, qui peuvent également avoir besoin de ce type d’outil: pas besoin non plus d’acheter des logiciels, votre NAS contient tout le nécessaire.

Outre ces outils professionnels, les NAS Synology sont également réputés pour leur partie multimédia, constituée de DS Photo, DS Vidéo ou encore DS Audio. Diverses petites améliorations arrivent sur ces applications:

synology_2017_15Mais on retiendra surtout l’arrivée du contrôle parental sur DS Vidéo, qui permettra de limiter l’accès à certaines vidéos pour les enfants notamment.

synology_2017_17Et l’arrivée de l’application DS Vidéo sur AndroidTV et AppleTV !

synology_2017_18Quant à DS Audio, l’interface se voit recevoir un beau lifting, avec en page d’accueil l’affichage de vos albums favoris ou des recommandations selon vos gouts musicaux. Un petit air de Spotify, non ?

synology_2017_16Autre fonction très appréciée: la gestion de la vidéo surveillance, grâce à Surveillance Station. C’est sans conteste l’un des meilleurs outils de vidéo surveillance, et Synology vient encore l’améliorer un peu.

synology_2017_19Pour commencer, le système va être capable de gérer des enregistrements de qualités différentes. Par exemple, en temps normal, la vidéo pourra être enregistrée en 480p. Et en cas de détection de présence dans une zone définie, l’enregistrement passera automatiquement en 1080p. Cela permettra ainsi d’avoir une qualité optimale en cas de problème, pour bien identifier l’action ou les personnes, tout en limitant la place occupée par les enregistrements.

synology_2017_20Enfin, une nouveauté que beaucoup attendaient: la disponibilité d’une application native sur Windows et MacOS (à venir plus tard).

synology_2017_21Le visionnage dans un navigateur web était en effet souvent problématique, à cause de plugins pas toujours supportés notamment. Finie cette galère, il suffira d’installer l’application native sur l’ordinateur.

synology_2017_22Tant que nous sommes dans les applications natives, une autre a été annoncée: Presto. Cette fois ci, il s’agira d’un explorateur de fichiers qui permettra de naviguer dans les fichiers de son ordinateur mais surtout dans les fichiers du NAS. Avant il fallait en effet souvent passer par le « Finder » sur l’application web. Maintenant tout pourra être fait sur l’ordinateur directement. synology_2017_33Au passage Synology en a profité pour optimiser les temps de transfert, grâce au Synology Internet Transfer Accelerator (SITA). En effet, les transferts de fichiers utilisent habituellement une connexion TCP, vieillissante, et ne sachant pas utiliser toute la bande passante. SITA utilise ici une connexion UDP, mais surtout optimise l’envoi des données afin d’utiliser toute la bande passante. Une démo nous a été faite, et les taux de transfert sont en effet 2 à 3 fois plus rapides. Impressionnant, surtout quand on veut envoyer des fichiers sur un NAS à l’autre bout de la planète.

synology_2017_34

synology_2017_35Question rapidité, Synology a également revu son moteur de recherche, qui s’appelle maintenant Synology Universal Search, et qui ressemble beaucoup à la fonction Spotlight disponible sur les MACs.

synology_2017_13D’une part la recherche est beaucoup plus rapide (ce qui sera fort apprécié, car la recherche était en effet problématique…), et d’autre part elle consomme beaucoup moins de mémoire, ce qui permettra à la fonction de débarquer sur tous les modèles de NAS. Malheureusement cette nouvelle recherche ne sera pas intégrée à Presto, du moins dans un premier temps, il faudra passer par l’interface web de DSM pour l’utiliser.

synology_2017_14Du côté des NAS, dernière fonctionnalité à relever: le Cloud2. Jusqu’ici il était possible de synchroniser / sauver les données de son NAS avec des services extérieurs comme Google Drive, Dropbox, Hubic, Amazon, etc… Synology a décidé de lancer son propre service de backup en ligne, spécialement adapté à ses NAS. Nous n’avons pas d’informations sur les tarifs, mais le prix serait à priori très abordable. Ainsi, même en cas de crash de vos disques durs, ou de votre NAS, vos données seront toujours sauvées à l’extérieur.

synology_2017_31Plusieurs Data Center seront prévus pour ce nouveau service, dont un en Europe, qui sera d’ailleurs le premier ouvert.

synology_2017_32Voilà donc grosso modo les nouveautés marquantes sur cette nouvelle version de DSM. Nous n’avons pas de date de disponibilité officielle, mais des rumeurs disent que la beta pourrait être disponible d’ici la fin de semaine prochaine. Nous serons vite fixés.

Pour finir, un mot sur le nouveau routeur de Synology. La société avait en effet lancé son premier modèle il y a à peine un an, mais a décidé de lancer un modèle plus puissant, le RT2600ac.

synology_2017_23Même si la fiche technique est intéressante, on pourrait se dire que de prime abord, l’intérêt est limité.

synology_2017_24Jusqu’à ce qu’on voit les mesures entre les deux modèles, qui sont vraiment parlantes:

synology_2017_25Ce nouveau modèle gérera également le Wifi en Mu-MIMO. Habituellement, le routeur ne peut envoyer des données qu’à un appareil à la fois. Très rapidement, ce qui est transparent à l’utilisation, même quand on est plusieurs à y être connecté en simultané. Mais avec les appareils compatibles Mu-MIMO, le routeur sera maintenant capable de desservir simultanément plusieurs périphériques, ce qui augmentera la réactivité de l’ensemble.

synology_2017_26Autre fonctionnalité intéressante de ce routeur: l’application destinée à gérer un serveur VPN devient VPN Plus, et accueille de nouveaux modes de connexion:

synology_2017_28Dont un WebVPN, qui ne nécessite plus aucune configuration ni installation d’application: une simple page web où on se loggue, et qui nous donne directement l’accès au VPN. Pratique !

synology_2017_29

synology_2017_30 Voilà pour le tour des nouveautés. Je vous passe les nouveautés vraiment dédiées aux entreprises, très techniques et peu utiles dans nos utilisations quotidiennes.

Une présentation, donc, comme je le disais en introduction, qui ne révolutionne pas le domaine, mais qui vient améliorer encore des fonctionnalités bien pratiques où excellait déjà Synology. La plupart des fonctionnalités seront disponibles sur l’ensemble des modèles, Synology ne laissant pas de côté les modèles les plus modestes. On ne pourra que l’en remercier 🙂

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse