Somfy avait cette année pour la première fois son propre stand à l’IFA de Berlin. Un grand stand, clair, démontrant ce dont était capable la domotique, avec de nombreuses interactions entre divers équipements, de la marque bien sûr, mais pas seulement. A tel point qu’on pouvait être surpris de découvrir qu’il s’agissait de Somfy en levant la tête pour voir à qui était ce stand. En effet, jusqu’ici, l’ouverture n’était pas tout à fait le point fort du géant de la maison connectée. Mais cela va changer.

Somfy a en effet décidé de s’ouvrir, comme l’indique son slogan « So Open » visible sur le stand:

La solution Tahoma était déjà compatible Philips Hue, pour pouvoir piloter les éclairages connectés bien connus. Cet été, ce fût le tour de la gamme Somfy Protect (anciennement MyFox) de devenir compatible avec Tahoma. Continuant sur cette lancée, elle verra arriver d’ici cet automne le support des enceintes Sonos, afin de pouvoir gérer son système multiroom en fonction d’évènements de la maison par exemple.

Tahoma sera aussi compatible avec les produits Atlantic sans avoir besoin de passerelle additionnelle. L’association de la gestion du chauffage avec des volets et stores motorisés permettra de renforcer la performance énergétique de l’habitat et de trouver le juste équilibre entre confort et économies d’énergie. Depuis l’application Tahoma, l’utilisateur pourra vérifier et contrôler son équipement de chauffage Atlantic (température et modes) depuis chez lui ou à distance, et l’ajouter dans des scenarios pour l’adapter à son rythme de vie.

Autre ajout, et pas des moindres: la compatibilité IFTTT. Oui, le célèbre service qui permet d’interconnecter d’innombrables appareils et services connectés accueillera très prochainement un channel Somfy. Il sera ainsi possible de piloter d’autres appareils extérieurs via un scénario sur la Tahoma, pour piloter par exemple un thermostat Nest ou encore déclencher l’enregistrement de caméras Arlo. A l’inverse, il sera possible de déclencher des actions sur la box de Somfy. Le passage par une passerelle Cloud comme IFTTT n’est pas encore l’idéal pour tout le monde, mais il permettra néanmoins d’élargir grandement les possibilités de la solution par rapport à ce qui était possible jusqu’alors, puisque IFTTT propose pas moins de 510 services différents.

Enfin, dernier point à propos de cette ouverture: la compatibilité Alexa. La solution domotique de Somfy devient en effet compatible avec l’assistant vocal d’Amazon. Nous n’avons pas réussi à savoir quand celui ci sera disponible en France, mais ce n’est qu’une question de temps. Le support de Google Home est bien sûr dans les tuyaux et arrivera prochainement. Une bonne nouvelle, celui ci étant déjà disponible en français comme nous l’avons vu.

Mais Somfy n’était pas venu qu’avec des nouvelles sur le software. Le spécialiste de l’automatisme a en effet dévoilé l’initiative Somfy Climate, qui a pour but de contribuer à l’amélioration des lieux de vie et aux besoins essentiels des habitants:

  • La facture énergétique (plus de 1500€ / an / foyer en moyenne) constitue aujourd’hui la première dépense des ménages et devient un enjeu sociétal. La fenêtre constitue une source majeure d’apport énergétique naturelle. Dès lors, la combinaison de cet apport et celui du système de chauffage permettra d’optimiser encore mieux à la fois le confort et l’efficacité énergétique du bâtiment.
  • Un bâtiment sain et une qualité d’air intérieur maitrisée contribuent à l’amélioration de la santé et au bien-être des habitants. Une gestion des ouvrants optimisée associée à la régulation thermique contribue aussi à la qualité de l’environnement intérieur.

C’est dans cette optique que Somfy a annoncé le lancement de son thermostat connecté, qu’on peut apercevoir tout en bas sur la photo précédente. Un thermostat qui arbore un look très discret, sans écran, mais qui affichera par illumination les informations nécessaires quand on l’effleurera. L’appareil se veut discret, intelligent, facile à utiliser, et polyvalent. Polyvalent car il pourra être utilisé comme un appareil autonome, sans avoir besoin d’une box domotique. Un thermostat qu’on installe, et qu’on pourra piloter simplement à l’aide de l’application mobile associée. Mais si on le souhaite il pourra également venir s’insérer dans l’écosystème Somfy, pour par exemple passer automatiquement le chauffage en mode éco quand on active l’alarme, ou gérer les équipements motorisés de la fenêtre (volets et stores) pour mieux isoler la maison tout en profitant des apports solaires.

Ce thermostat est le fruit d’un long travail de recherche, puisqu’il dispose d’un algorithme permettant d’optimiser la consommation d’énergie tout en apportant le confort nécessaire. Ainsi, après environ 3 semaines d’utilisation, il sera capable de mettre à jour de lui même son programme en tenant compte de l’historique, pour par exemple tenir compte du temps de chauffe de la maison. Ce thermostat sera disponible dès ce mois ci.

Il était possible d’apercevoir également deux nouveaux produits sur le stand, qui font eux aussi partie de cette initiative Somfy Climate. Un « proof of concept » de la combinaison de ce thermostat et de capteurs de qualité de l’air permettant l’ouverture et la fermeture automatiques des fenêtres pour une meilleure régulation de l’environnement intérieur. Il faudra en revanche patienter pour les avoir, puisqu’il ne s’agissait pour le moment que de prototypes.

Enfin, Somfy a présenté de nouveaux produits liés à sa serrure connectée permettant de se passer complètement de clés métalliques en simplifiant et sécurisant l’accès de son domicile. Avec une nouvelle application Somfy Keys et un nouveau lecteur de badge incluant un digicode connecté, Somfy veut faciliter l’accès à son domicile tout en améliorant la sécurité.

L’application Somfy Keys est un véritable trousseau de clés digital qui permet de créer, supprimer et gérer les accès à son domicile, grâce à un outil que nous possédons tous : le smartphone. Celui-ci devient ainsi l’unique interface de la serrure connectée. A partir de l’application, l’utilisateur est guidé pas à pas pour l’installation et la configuration de ses produits. Il peut créer un jeu de clé digital et l’attribuer à qui il le souhaite, en paramétrant les conditions d’accès (jour, horaires). Toute création et/ou modification est active dans la seconde, où que l’utilisateur se trouve, même s’il est à l’autre bout du monde. Le propriétaire reçoit des notifications en temps réel et peut donc savoir qui accède chez lui. Bien entendu, la sécurité reste cruciale: le partage de clé digitale avec Somfy Keys se fait donc via un système d’encodage basé sur le protocole AES 256. Pour plus de sécurité, l’accès à l’application peut également être verrouillé par un code PIN ou une empreinte digitale.

Le nouveau lecteur avec digicode, lui, est là pour simplifier au maximum la vie des utilisateurs. Combinant un lecteur RFID et un digicode, ce nouveau produit permet de rentrer chez soi sans clé, ni smartphone et même sans badge. L’utilisateur n’aura en effet qu’à entrer un code et/ou présenter un badge RFID qui sera détecté et déclenchera l’activation de la serrure connectée automatiquement. Les touches du digicode sont même phosphorescentes, pour pouvoir composer facilement son code, même de nuit. A noter que ce détecteur est très simple à installer, puisqu’il fonctionne grâce à 3 piles AAA (autonomie environ un an). Etanche, il pourra être placé n’importe où.

Somfy aura été sans conteste la bonne surprise de cet IFA 2017, de nombreuses annonces et avancées ayant été faites, comme on l’a vu. Ce qui était loin d’être le cas de bon nombre d’acteurs, qui semblaient plutôt piétiner sur l’existant :/

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com