L’aventure de Wall++ a débuté suite à une réflexion menée par des équipes de chercheurs de Disney Research Pittsburgh et de l’Université Carnegie Mellon. Le constat de départ était simple : aujourd’hui les murs d’une pièce servent uniquement de séparateurs, ne serait-il donc pas possible de profiter de cette vaste surface en les rendant plus « intelligents » ?

Le principe de fonctionnement

Les deux équipes de chercheurs ont fait le choix de se tourner vers une peinture particulière. En effet, celle-ci possède des propriétés spécifiques qui lui permettent de conduire un courant électrique. Pour être plus clair, cette peinture crée ainsi de multiples électrodes directement intégrées à la surface sur laquelle elle est appliquée. Vous aurez alors compris que le mur se transformera donc en un véritable pavé tactile. Sachez également que cette peinture convertira le mur en capteur électromagnétique.

Vous vous interrogez très certainement au sujet du coût d’une peinture avec de telles caractéristiques. L’équipe de recherche a intégré dans sa réflexion la nécessité de produire une peinture à un coût maîtrisé et abordable pour le plus grand nombre. C’est donc pourquoi ce revêtement technique contiendra du nickel et non de l’argent qui aurait fait exploser ses coûts de fabrication (comptez aux alentours de 20 € par mètre carré). Notez enfin que du cuivre sera utilisé pour effectuer la connexion des électrodes. Des autocollants vinyles serviront pour l’isolation.

L’utilité d’un tel dispositif

Après avoir mis en place la peinture sur un mur, les chercheurs ont pu tester les diverses fonctionnalités. Ainsi, au moindre toucher de la part d’un utilisateur, le mur est en capacité de réagir de façon immédiate. Les électrodes permettent, quant à elles, de suivre tous les mouvements effectués par l’utilisateur sur le mur. Ces caractéristiques ne sont évidemment pas sans rappeler ce que nous connaissons déjà avec les tablettes tactiles. Le capteur électromagnétique a pour objectif d’identifier n’importe quel appareil électrique situé à proximité du mur. De ce fait, dès que vous allumerez par exemple votre ordinateur, le mur intelligent sera en capacité de prendre en compte cette nouvelle information sans que vous ayez besoin de lui indiquer d’une manière ou d’une autre.

Pour l’heure, le dispositif Wall++ n’en est qu’à ses débuts et n’est pas encore commercialisable en l’état. Avec l’amélioration du système existant, il serait tout à fait possible d’intégrer à n’importe quel mur un tableau de bord. Ce dernier aura la charge de centraliser le contrôle de la majeure partie des appareils de la maison. Un pas de plus en direction des maisons intelligentes 😉

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies, je passe beaucoup de temps à surfer sur la toile à l'affut des nouveautés, notamment dans le domaine de la domotique et des objets connectés.

Join the discussion at community.domadoo.com