Découvrez les détails de la gamme de dispositifs intelligents Zigbee NodOn qui répondent à différents besoins pour les particuliers et professionnels.

Tout d’abord, pourquoi NodOn décide d’arrêter sa gamme de dispositifs en Z-Wave ?

Effectivement on a arrêté de produire des appareils en Z-wave depuis peu. Tout simplement parce qu’on en vendait plus.

Penses-tu que la technologie Zigbee deviendra la référence pour le logement connecté ?

Je ne dirais pas qu’on s’oriente vers le Zigbee. Mais plutôt qu’on s’ouvre au Zigbee. En effet il y a pas mal de chantiers qu’on fait en EnOcean qui deviennent extrêmement complexes à partir du moment où on va mettre énormément d’appareils connectés dans un bâtiment. La technologie EnOcean nécessite une installation extrêmement couteuse.

L’avantage du Zigbee c’est la puissance de ce réseau maillé qui permet de déployer des appareils à grande échelle sans avoir à faire des installations compliquées.

Quelles sont les raisons d’un tel engouement pour le Zigbee selon-toi ? Est-ce que ce sera la référence ?

Je ne sais pas si ce sera la référence en tout cas, il y a une grosse appétence sur cette technologie. Que ce soit de par les constructeurs ou par les demandeurs. Le marché pousse vraiment pour aller vers le Zigbee.

Le Zigbee c’est vrai que c’est intéressant à plusieurs niveaux.

Déjà je vois la fiabilité avec la puissance grâce à la puissance du réseau maillé. On a un logement avec une centrale domotique. Si on met deux produits en Zigbee ça peut très bien ne pas fonctionner ou mal fonctionner. Par contre si on a un gros logement et qu’on met plein de produits dedans on a une qualité de réseau qui est assez exceptionnelle.

Le deuxième avantage que j’y vois, c’est pour les constructeurs, c’est la fréquence. On est sur une fréquence de 2.4GHz qui est une fréquence mondiale. Donc un même appareil qu’on fabrique en Europe, on peut très bien le commercialiser aux États-Unis, en Asie. Ce qui n’est pas le cas avec des technologies comme le Z-wave ou le EnOcean qui sont en 869MHz pour le marché Européen et on doit faire d’autres références pour les marchés Américains, Asiatiques etc…. C’est vraiment un deuxième argument en faveur des fabricants.

Le troisième, qui est plutôt pour le marché, les acheteurs, les fabricants peuvent approvisionner des puces Zigbee chez plusieurs fournisseurs. Qui dit plusieurs fournisseurs, dit des fournisseurs qui entrent en concurrence. Donc des prix qui sont tirés vers le bas. Ça se ressent énormément au niveau du prix d’un produit, puisque le prix d’un produit final peut facilement être réduit de 10 ou 15 € par rapport à une autre technologie.

Quels sont les dispositifs intelligents Zigbee que vous proposez ?

On vient avec trois produits, d’autres vont arriver par la suite, on vient avec un module éclairage deux voies (deux entrées, deux sorties), un module volet roulant qui prendra en charge les stores à lamelles orientables, et un module multifonction contact sec qui va avoir une capacité de 16A mais qu’on pourra utiliser pour de l’ouverture de portail, de la gâche électrique, de l’ouverture de portail etc…

À qui s’adresse ces dispositifs intelligents Zigbee ?

Ces dispositifs intelligents Zigbee qui arrivent aujourd’hui sont dédiés aux professionnels. Ils sont d’ailleurs commercialisés sous notre nouvelle marque NodOn PRO.

Je fais d’ailleurs une petite parenthèse sur NodOn PRO, ce n’est pas une volonté de mettre à disposition des produits à une public professionnel et laiser un public particulier, bien au contraire puisque les produits seront accessibles aux particuliers dans un second temps en marque NodOn. NodOn PRO c’est l’expression de notre volonté d’accompagner les professionnels pour déployer ce genre de technologies. NodOn PRO c’est notre engagement auprès des artisans et des professionnels à les accompagner et à leur fournir tout une prestation de service dans l’accompagnement de leurs projets afin de déployer des chantiers en toute confiance avec NodOn.

Peux-tu nous décrire ce qu’est le Green Power et comment exploitez-vous cette fonction ?

Le Green Power en Zigbee, c’est une notion qui est relativement nouvelle et qui permet pour nous de faire du sans-fil sans pile. Comment on va l’exploiter ? Je dirais un peu à la manière dont on le fait avec le EnOcean, c’est qu’on va pouvoir piloter un module récepteur avec une télécommande ou un interrupteur sans fil sans pile.

Pouvons-nous piloter certains dispositifs NodOn par la voix grâce aux assistants vocaux d’Amazon compatibles Zigbee ?

Oui, c’est même le gros intérêt de la technologie Zigbee. C’est aussi pour ça que je disais qu’elle arrive à un niveau de maturité qui est intéressante pour nous, c’est-à-dire qu’à partir du moment où on a un assistant vocal qui supporte une ampoule ON/OFF connectée en Zigbee, le module d’éclairage ON/OFF comprend les mêmes commandes que l’ampoule et est interprété pareil dans un assistant vocal. Donc l’idée c’est qu’on ait notre enceinte qui intègre du Zigbee type l’ECHO et on l’appaire directement à un module éclairage et on le pilote directement à la voix.

Quel est l’intérêt du service de marque blanche que vous proposez ?

L’intérêt est assez simple en vérité, on met aujourd’hui 3 produits sur le marché : un produit pour l’éclairage, un produit dédié au volets roulants et un produit multifonction, prise, gâche portail etc… Si quelqu’un a envie de proposer des produits équivalents qui viendraient constituer une offre pour la maison connectée. Il a le choix, soit il développe des produits similaires qui vont coûter relativement beaucoup d’argent. Il va devoir les certifier, les qualifier etc… ce qui va prendre beaucoup de temps. Ou alors ils viennent nous voir, puisqu’on a ces produits qui sont fonctionnels, qui sont existants et à ce moment on lui propose en marque blanche en partenariat avec lui. Et c’est un produit qu’il peut avoir au catalogue d’ici 6/8 mois.

En plus du Zigbee, vous disposez également de dispositifs avec la technologie EnOcean, comment faire le bon choix ?

Effectivement le EnOcean on en a et on en aura certainement pendant très longtemps. Comment faire le bon choix ? Ça dépend de ce qu’on veut en faire. Comme dit précédemment, il est assez facile de distribuer du Zigbee puisque le même produit peut se vendre en Europe aux États-Unis, en Asie sans faire de modification sur le produit. Par contre le EnOcean, c’est le seul protocole qui a un si fort niveau de résilience. C’est-à-dire que ma maison connectée, qui est configurée en Zigbee, le jour où je pars, j’emmène mon Amazon ECHO avec moi, et la maison n’est pour ainsi dire, plus fonctionnelle. Si je veux rajouter une nouvelle ampoule, faut que je refasse toute la configuration du logement, que je crée un nouveau réseau Zigbee etc… C’est quelque chose qu’on n’a pas en EnOcean. En EnOcean on appaire sa lumière avec son interrupteur, on met sa box à son interrupteur, à son module de lumière. Et quand je pars avec ma box, tout continue de fonctionner dans le logement. Si je veux rajouter quelque chose, une nouvelle box je fais les appairages mais je n’ai pas tout à reconfigurer. Dans le cas où on change de logement, et d’occupant, le EnOcean à un gros gros avantage sur le Zigbee.

Pour finir, quelles sont les prochaines nouveautés prévues par NodOn ?

Dans les tuyaux il y a le module Fil Pilote en Zigbee. Il y a un gros trou dans la raquette pour nous Français, on travaille sur un module dimmer sans neutre et probablement arriveront rapidement les commandes sans fil et sans pile.