Aujourd’hui, personne n’est à l’abri d’un cambriolage même si on a tendance à croire que cela n’arrive qu’aux autres. Il est donc préférable de s’équiper un minimum afin d’éviter le pire et perdre vos biens les plus précieux. Si vous avez une installation domotique utilisant le protocole Z-Wave, il existe des périphériques répondant à ce problème… mais la fiabilité n’est pas toujours au rendez-vous. Découvrez dans cet article comment domotiser un détecteur de mouvement PIR filaire afin d’exploiter celui-ci dans votre réseau Z-Wave pour sécuriser d’avantage votre foyer.

1- Présentation de la solution

1.1- Liste des produits nécessaires

Découvrez SmartHome Europe !

Pour détecter un cambrioleur dans notre domicile, mettre en place un ou plusieurs scénarios en fonction de cette détection et être alerté sur notre smartphone, nous aurons besoin des éléments suivants :

Cette box domotique devra communiquer nativement en Z-Wave et recevra des informations d’un ou plusieurs détecteurs de mouvement filaires grâce à un module Z-Wave ou une extension. Les box exploitables pour cette solution sont : Jeedom, Home Center 2/Home Center Lite, Eedomus/Eedomus Plus et Zipabox.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en moins de 5 minutes)

  • Un module Z-Wave ou d’extension

Le module Z-Wave ou extension permettra de recevoir les informations du détecteur de mouvement filaire pour les transmettre à la box domotique. Ces produits sont :

Détecteur universel FGBS-001 (compatibilité : Jeedom, Home Center 2/Home Center Lite, Eedomus/Eedomus Plus et Zipabox).

Ce micromodule reçoit les informations d’une détection ou non de mouvement ou sabotage d’un détecteur filaire et les transmet à la box domotique grâce au protocole de communication Z-Wave. Si vous n’utilisez pas la fonction de sabotage, vous pourrez connecter un second détecteur de mouvement filaire. Vous pouvez également connecter jusqu’à 4 sondes de température 1-Wire DS18B20 permettant de mesurer la température de 4 zones. L’alimentation de ce module est de 9-30V.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Détecteur d’ouverture FGK (compatibilité : Jeedom, Home  Center 2/Home Center Lite, Eedomus/Eedomus Plus et Zipabox).

Initialement conçu pour détecter l’ouverture et fermeture d’une porte/fenêtre, ce détecteur FGK pourra également récupérer les informations d’un détecteur de mouvement filaire. Vous pouvez donc imaginer une double détection « ouverture d’une porte/fenêtre et mouvement » grâce à cette solution. Une sonde de température DS18B20 peut également être connectée à ce détecteur. Celui-ci est alimenté avec une pile 3.6V incluse.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Module d’extension sécurité (compatibilité : Zipabox).

Ce module d’extension s’intègre sur la Zipabox et permet de contrôler 6 zones filaires (extensible à 24 en ajoutant des modules d’extension de sécurité supplémentaires). Grâce à ce module, vous pouvez donc exploiter de nombreux détecteurs filaires.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

  • Un détecteur de mouvement filaire

Il existe une grande quantité de détecteurs de mouvement filaires sur le marché. L’important est que votre détecteur possède une sortie avec contact SEC (et éventuellement une sortie supplémentaire d’anti-sabotage) afin de pouvoir relier celle-ci à votre micromodule ou extension Z-Wave.

Dans cet article, nous utiliserons le détecteur de mouvement infrarouge passif IQ Vision (NAPCO).

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

  • Une alimentation pour le détecteur de mouvement filaire

L’alimentation sera nécessaire pour alimenter votre détecteur de mouvement filaire. Dans notre exemple, nous utilisons une alimentation 12V.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

1.2- Intérêt de cette solution

Afin de constater les nombreux avantages de cette solution, voici une liste de questions/réponses.

  • Quel est l’intérêt de combiner un détecteur de mouvement filaire avec des périphériques domotiques communiquant en Z-Wave ?

Le principal intérêt de combiner un détecteur de mouvement infrarouge passif avec des produits domotiques Z-Wave est la communication de tous ces éléments entre eux. En effet, si un mouvement est détecté par votre détecteur, alors les éléments Z-Wave comme votre sirène sans fil, votre éclairage ou encore vos volets roulants pourront s’activer. Vous pourrez être alerté gratuitement par une notification PUSH sur votre smartphone, par email, par SMS… les possibilités sont nombreuses. De plus, si vous avez déjà une ancienne installation filaire, vous pouvez donc intégrer vos produits Z-Wave avec celle-ci.

  • Pourquoi avoir choisi un détecteur de mouvement filaire et non un détecteur de mouvement Z-Wave ?

Comme vous le savez, le Z-Wave est un protocole de communication fonctionnant par radio fréquence et permet à vos éléments de communiquer entre eux. Malheureusement, il présente un risque en terme de sécurité puisque la communication de votre détecteur de mouvement Z-Wave avec d’autres éléments (par exemple : une sirène) peut être brouillée par un éventuel cambrioleur ou perturbée par des éléments présents dans votre maison (par exemple : un ordinateur), le détecteur fonctionnant sur piles peut également ne plus communiquer si celles-ci sont déchargées.

  • Cette solution est-elle plus économique qu’une installation entièrement en Z-Wave ?

Tout dépend du détecteur de mouvement filaire que vous possédez mais il existe de nombreux sur le marché étant plus économiques qu’un détecteur de mouvement Z-Wave. De plus, un détecteur de mouvement Z-Wave fonctionnera probablement sur piles et sera donc moins économique à long terme.

2- Mise en place des produits

2.1- Détecteur universel FGBS-001 :

Nous coupons l’alimentation générale pour réaliser l’installation en toute sécurité. Nous connectons l’entrée IN2 (fil vert) du FGBS-001 à une borne du Tamper puis l’entrée IN1 (fil jaune) à la borne « NC » correspondant à l’une des sorties de l’alarme. Nous connectons ensuite l’entrée GND (fil bleu foncé), l’autre sortie du tamper et sortie « C » de l’alarme au pôle « – » de l’alimentation 9-30V. Nous connectons l’entrée « P » (fil rouge) du FGBS-001 au pôle « + » de l’alimentation 9-30V. Enfin, nous alimentons notre détecteur de mouvement en connectant la borne GND au pôle « – » l’alimentation et la borne 12V du détecteur au pôle « + » de l’alimentation.

Pour une meilleure compréhension, voici un schéma de notre installation :

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

2.2- Détecteur d’ouverture FGK

A l’aide de deux câbles cuivres (exemple : câble téléphonique ou câble réseau), nous connectons les bornes IN et GND de notre détecteur d’ouverture FGK aux bornes NC et C respectivement. Enfin, nous alimentons notre détecteur d’ouverture FGK par une pile ER14250 (incluse) et notre détecteur de mouvement avec une alimentation 12 V.

Voici notre schéma de notre installation :

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Comme vous constatez, nous ne pouvons pas exploiter la fonction de sabotage de notre détecteur de mouvement PIR filaire sur notre détecteur d’ouverture FGK puisque celui-ci ne comprend qu’une seule borne IN. Si vous désirez profiter de cette fonction, munissez-vous d’un deuxième détecteur d’ouverture FGK.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Autre inconvénient, toute détection du FGK ou du détecteur de mouvement PIR filaire est confondue : vous ne savez donc pas quel est celui des deux qui a détecté puisque l’un ou l’autre est affiché sur le même canal sur l’interface de votre box. Néanmoins, cette solution s’avère intéressante si vous n’avez pas la possibilité de mettre en place une alimentation externe pour votre module Z-Wave puisque votre FGK fonctionne avec une pile. De plus, si un cambrioleur coupe l’électricité (en supposant que votre box soit alimentée par un onduleur), alors votre détecteur de mouvement PIR filaire ne détectera plus de mouvements mais votre détecteur FGK prendra le relais en assurant la détection d’ouverture de porte.

2.3- Module d’extension de sécurité pour Zipabox

A l’aide de câbles cuivres, connectez les bornes « NC » et « C » de votre détecteur de mouvement respectivement aux bornes « Z1 » et « COM » de votre module d’extension de sécurité. Connectez ensuite les bornes Tamper aux bornes « Z2 » et « COM ». Connectez les bornes d’alimentation « + » et « – » de votre détecteur respectivement aux bornes « Aux + » et « Aux – » de votre module d’extension. Connectez les bornes « + » et « – » d’une alimentation 12V respectivement aux bornes « Bat + » et « Bat – » de votre module d’extension et branchez celui-ci à votre Zipabox qui est débranchée. Enfin, alimentez votre Zipabox.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Tout ces éléments permettent également d’exploiter des détecteurs d’ouverture de porte/fenêtre filaires comme vous avez découvert dans notre article dédié.

3- Utilisation du détecteur de mouvement PIR filaire dans le réseau Z-Wave de votre box domotique

3.1- Détecteur universel FGBS-001 

Afin d’obtenir les informations sur l’état de votre détecteur de mouvement, rendez-vous sur l’interface de votre box domotique et procédez à l’inclusion du FGBS-001 dans votre réseau Z-Wave. Comme vous constatez, après avoir intégré votre détecteur de mouvement PIR filaire sur le réseau de votre box, vous pourrez visualiser toute détection de mouvement ou sabotage depuis votre interface.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

(Box utilisée pour cet exemple : Eedomus Plus)

3.2- Détecteur d’ouverture FGK

Tout comme le FGBS-001, rendez-vous sur l’interface de votre box domotique puis procédez à l’inclusion de votre détecteur FGK dans votre réseau Z-Wave. Vous obtiendrez désormais les informations de détection de mouvement par votre détecteur de mouvement PIR filaire ainsi que votre détecteur d’ouverture sur le même canal. Comme indiqué précédemment, la détection d’ouverture de porte ou de mouvement sera affiché sur ce même canal.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

(Box utilisée pour cet exemple : Eedomus Plus)

3.3- Module d’extension de sécurité pour Zipabox

Pour cette solution, vous devez utiliser la box domotique Zipabox. Rendez-vous sur votre interface web puis accédez à la rubrique « Gérer vos modules ». Cliquez sur « SecurityModule » puis la sous-catégorie portant le même nom : « SecurityModule ». Cliquez sur l’icône en forme d’engrenage située à droite de la zone de votre module d’extension de sécurité sur laquelle vous avez connecté les bornes NC et C de votre détecteur de mouvement. Dans l’onglet « General », choisissez la pièce dans laquelle est située votre détecteur, sélectionnez dans « Type », l’option « Mouvement capteur », indiquez dans « Nom », le nom de votre choix et cochez « Montrer dans les accessoires ». Dans l’onglet « Configuration », choisissez dans la liste déroulante de « Zone Wiring », l’option « Normally Closed Zone ». Enfin, cliquez sur « Sauvegarder » puis sur l’icône « Synchroniser » située en haut à gauche de votre interface. En accédant à la catégorie « Tableau de bord » puis la sous-catégorie « Mouvement », vous pouvez désormais visualiser l’état de votre détecteur de mouvement PIR filaire.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Pour obtenir les informations sur un sabotage de votre détecteur, accédez à la rubrique « Gérer vos modules ». Cliquez sur « SecurityModule » puis la sous-catégorie portant le même nom : « SecurityModule ». Cliquez sur l’icône en forme d’engrenage située à droite de la zone de votre module d’extension de sécurité sur laquelle vous avez connecté les bornes Tamper de votre détecteur de mouvement. Dans l’onglet « General », choisissez la pièce dans laquelle est située votre détecteur, sélectionnez dans « Type », l’option « Capteur générique capteur », indiquez dans « Nom », le nom de votre choix et cochez « Montrer dans les accessoires ». Dans l’onglet « Configuration », choisissez dans la liste déroulante de « Zone Wiring », l’option « Normally Closed Zone ». Enfin, cliquez sur « Sauvegarder » puis sur l’icône « Synchroniser » située en haut à gauche de votre interface. En accédant à la catégorie « Tableau de bord » puis la sous-catégorie « Capteur générique », vous pouvez désormais visualiser si il y a un sabotage ou non de votre détecteur de mouvement PIR filaire.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

Dans notre exemple, l’état du sabotage est « Actif » car notre détecteur de mouvement est ouvert (nous avons retiré la partie supérieure pour réaliser le câblage mais lorsque nous remettrons celle-ci, aucun sabotage ne sera détecté).

Ces configurations sont valables pour le détecteur de mouvement PIR filaire Napco que nous exploitons dans cet article.

4- Exploitation du détecteur de mouvement PIR filaire dans un scénario

Grâce à cet article, vous savez comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire et obtenir les informations pour chaque mouvement et sabotage sur l’interface de votre box. Suite à son intégration dans le réseau Z-Wave, vous pouvez désormais créer une infinité de scénarios en fonction d’événements.

Par exemple, durant la soirée, si votre détecteur de mouvement PIR filaire détecte un mouvement, alors votre module commutateur Z-Wave FGS-222 activera l’éclairage de votre pièce durant votre présence.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

(Box utilisée pour cet exemple : Eedomus Plus)

Autre exemple, lors de votre absence, si une détection de mouvement est détectée, alors votre sirène Z-Wave ZIP-PSE02 s’activera et vous recevrez une notification PUSH sur votre smartphone.

Comment domotiser un detecteur de mouvement PIR filaire (en 5 minutes)

(Box utilisée pour cet exemple : Eedomus Plus)

5- Bilan de cette solution

La domotique et notamment l’utilisation de la technologie Z-Wave vous offre une sensationnelle liberté d’exploitation. En effet, certains protocoles ne sont pas très performants et d’autres sont « fermés » avec un seul fabricant vous empêchant de combiner des produits d’une marque A avec ceux d’une marque B. Grâce au Z-Wave, vous personnalisez votre installation avec des produits communiquant avec ce protocole mais comme vous avez découvert dans cet article, vous repoussez les limites en utilisant également des produits filaires comme par exemple, un détecteur de mouvement infrarouge passif. L’intérêt est de conserver l’installation Z-Wave mais de combler certains défauts comme la sécurité qui pourrait être mis à l’épreuve si un cambrioleur utilise par exemple, un brouilleur de réseau. De plus, si vous êtes déjà équipé en produits filaires, vous pouvez donc intégrer des produits domotiques Z-Wave et utiliser l’ensemble dans une même interface, depuis votre smartphone, tablette ou ordinateur.

Si vous êtes intéressé par l’une de ces solutions, retrouvez ces produits sur notre boutique ! Profitez également des derniers détecteurs de mouvement Napco disponibles en cliquant ici !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

5 commentaires

  1. Bonjour savoir s’il existe des documents techniques pour le branchement de plusieurs capteurs de présence sur le module d’extension de la Zipabox.

    Cordialement

  2. Bonjour Francis,
    Oui bien sûr la même alimentation peut être utilisée pour le détecteur filaire et le FGBS-001.
    Il faut juste qu’elle soit suffisamment dimensionnée pour délivrer assez de courant pour les 2.
    Cordialement,
    Laurent

Laisser une réponse