Nous allons comparer deux protocoles domotiques utilisant le courant porteur : le X10 et le PLCBUS. Le tableau ci-dessous récapitule les différences entre les modules prises de ces deux protocoles :

PLCBUS
X10
  • Fiabilité très élevée > 99.9%
  • Retour d’état bidirectionnel 
  • Contrôle jusqu’à 64000 appareils / lampes
  • Start/Stop souple
  • Boîtier amélioré
  • Mémorisation des niveaux de variation pour paramétrage de scène
  • Bouton ON/OFF
  • 600W Maximum en variation
  • Réglage de l’adresse électroniquement
  • Filtre anti-bruit embarqué
  • Tension du Signal : 4.5V
  • Indicateur LED
  • Demande de statut possible
  • Fiabilité comprise entre 70% et 80% 
  • Pas de retour d’état bidirectionnel
  • Contrôle jusqu’à 256 appareils / lampes
  • Pas de Start/Stop souple
  • Boîtier standard
  • Pas de mémorisation des niveaux de variation pour paramétrage de scène
  • Pas de bouton ON/OFF
  • 300W Maximum en variation
  • Réglage de l’adresse manuellement (Roue à code)
  • Pas de filtre anti-bruit
  • Tension du Signal : 3.0V
  • Pas d’indicateur LED
  • Pas de demande de statut possible

En se basant uniquement sur ce tableau, il est indéniable que le protocole PLCBUS semble plus performant que le X10. Cependant, le X10 possède des avantages non négligeable par rapport au PLCBUS, comme sa large gamme de produit. De plus, les modules prises PLCBUS ne sont pas encore disponibles avec des prises Françaises, mais seulement au format Allemand ou UK en Europe.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Laisser une réponse