A la découverte de l’Ecodevices RT2 de GCE Electronics

gce-ecodevice-rt2

GCE Electronics a sortie une nouvelle version de son Ecodevices, un mix entre son IPX800 V4 et l’Ecodevices première génération. GCE Electronics propose encore une fois un produit Français, qui va de l’étude à la fabrication.

Présentation

L’Ecodevices est un gestionnaire d’énergie autonome capable de suivre la consommation de votre maison. En effet il vous sera possible de suivre votre consommation électrique, d’eau et de gaz.

Tout ce qui a fait le succès de l’IPX800 est également présent.

Autonome et sans cloud, l’Ecodevices est accessible depuis le réseau local ou Internet via un ordinateur, une tablette ou un smartphone permettant de piloter votre installation de domotique.

Une interface responsive qui centralise l’ensemble des informations de votre consommation. Les graphes générés sont obtenus grâce aux index qui sont stockés jusqu’à 4 ans et à un moteur graphique permettant de visualiser les différentes courbes de consommation. Les données sont exportables aux format .csv.

Principales caractéristiques techniques :

  • 1 Entrée téléinformation compatible compteur classique ou Linky
  • 4 Entrées tores pour pinces ampèremétriques (extensibles à 16)
  • 4 Entrées digitales pour contact sec ou collecteur ouvert
  • 2 Sorties relais 250V / 10A (Résistif). (Extensibles à 10)
  • 1 Port d’extension RJ12 pour X-GSM et x-bridge
  • 1 Bus de terrain pour ajouter des extensions X-4FP, X-8R, X-8D etc…
  • 256 Horloges programmables (Hebdommadaire ou à dates précises).
  • 256 scénarios personalisables. Moteur de scénario GX©. Fonction ET, OU, NON
  • 128 Notifications tcp/ip sur dépassement de puissance, changement de tarif etc…
  • 128 alertes e-mails sécurisées avec message personnalisables vers 4 destinataires
  • Mémorisation de l’état des relais en cas de coupure secteur
  • Durées d’impulsion pre-delais et post-delais (Ta et Tb) configurables pour chaque relais et chaque sorties virtuelles
  • Seuil réglable sur l’ensemble des données analogiques (entrée TORE, Télé-information, compteur, etc.)
  • Émetteur Enocean, EEP A5-12- 00 ou A5-12- 10, 16 canaux transmissibles
  • Récepteur Enocean (24 Actionneurs, 24 Interrupteurs et 24 capteurs analogiques)
  • Accès sécurisé par authentification
  • Compatible tout navigateur (optimisé pour Firefox, Google Chrome et Safari), iPhone, iPad, Android
  • API HTTP/JSON et M2M (pilotage TCP/IP) protégées par un mot de passe pour une compatibilité avec d’autres objets connectés (type box domotique)
  • Mise à l’heure automatique. Gestion de l’heure été/hivers. Horloge interne
  • Configuration réseau avancé (DHCP, IP statique, port, etc.) et support du DynDns
  • Boitier rail din pour une intégration simple dans votre installation
  • Produit développé et fabriqué en France

gce-rt2

Le contenu de la boite

On ne peut pas faire plus simple, carton blanc, une notice en français et en couleur.

On ne peut pas dire que le packaging soit fabuleux, mais comme on peut l’entendre, l’habit ne fait pas le moine.

Mise en œuvre de l’Ecodevices RT2

Pour commencer l’Ecodevices RT2 prend l’emplacement de 6 modules dans votre tableau électrique.

La première bonne chose c’est qu’il n’y a pas besoin d’alimentation 12 volts comme sur l’IPX800, le bornier accueille tout simplement du 220v.

ATTENTION de bien couper le courant au moment de la mise œuvre de l’Ecodevices RT2, je vous conseille même de lui dédier un disjoncteur, ce qui facilitera la maintenance.

domadoo-gce-rt2-10

Bien entendu l’Ecodevices RT2 doit être éloigné de toutes sources de chaleur, et loin de tout point d’eau, zone humide. En gros un endroit propre et ventilé.

Une fois l’alimentation raccordé et le câble réseau branché vous pouvez alimenter l’Ecodevices RT2.

Le voyant « Pwr » jaune doit s’allumer sur le clavier indiquant que la carte est sous tension.

Lors du démarrage, le voyant rouge associé au reset doit également clignoter avant de s’éteindre complètement.

domadoo-gce-rt2-13

Enfin, le voyant « Link » orange doit s’allumer afin d’indiquer que l’Ecodevices RT2 est bien connecté à votre réseau local. De même, le voyant de droite du RJ45 doit être fixe et celui de gauche doit clignoter par intermittence, indiquant qu’une communication est en cours.

gce-scan-device

Un double clic sur la ligne de l’Ecodevices RT2 et vous accéderez au tableau de bord.

Un petit conseil, si vous le pouvez et si vous savez le faire je vous conseille fortement de lui attribuer une IP fixe depuis votre routeur ou box ADSL, ce qui vous évitera de chercher  l’Ecodevices RT2 sur votre réseau.

A la découverte de l’interface Web

Tout comme son frère l’Ecodevices RT2 dispose de 2 interfaces,

  • Une partie utilisateur,
  • Une partie Administrateur.

Bien entendu ces interfaces sont responsive, c’est à dire qu’elles s’adapte au type d’écran que vous avez (Téléphone, Tablette ou encore ordinateur).

1. La partie utilisateur

Franchement GCE a fait fort, je trouve l’interface vraiment jolie, très propre, c’est vraiment moins austère que l’IPX800.

dashboard-ecodevice-rt2-1

Tableau de bord principal

Le premier tableau de bord récapitule l’ensemble de la consommation de votre maison, d’un coup d’œil vous avez accès aux informations les plus importantes.

Puis chaque énergie possède son propre dashboard.

et pour finir une partie statistique avec de beaux graphes.

dashboard-ecodevice-rt2-historique-graphe

il est possible de superposer différentes énergies.

Bref c’est franchement superbe …

2. La partie administrateur

La partie administrateur est quand elle ultra complète, elle se divise en 5 grandes familles :

  • Dashboard,
  • Entrées/Sorties,
  • Moteur de scénario,
  • Graphique,
  • Système.

Chacune de ces familles contient tout un tas d’options allant de la gestion des extensions, en passant par les push, configuration du montant du KWH, jusqu’à la configuration réseau …

3. Et les développeurs ?

Et oui, au même titre que l’ipx800, l’Ecodevices RT2 dispose d’une API relativement complète, une version M2M et une autre version en JSON. L’utilisation fera l’objet d’un nouvel article.

Pour conclure

Pour la mise en place de ce type de produit, je pense qu’il faut soit être en phase de construction, soit en phase de rénovation, bien que l’extension EnOcean apporte la possibilité du sans fil.

J’ai fait les tests de cette nouvelle carte GCE avec un compteur Linky, un simple compteur à impulsion et une pince ampèremétrique fourni dans le package. Il n’y a rien à redire sur la qualité de ce nouveau produit.

Bien que l’ensemble des fonctionnalités de supervision des énergies soient présentes je regrette qu’il n’y ai qu’une entrée téléinfo, en effet l’idée était de faire mettre le pied dans la domotique à mes parents en apportant une solution efficace et fiable. Pour qu’ils adhérent au produit je voulais superviser la consommation eau, gaz, électricité et la production photovoltaïque. Puis par la suite raccorder portail, porte de garage et radiateurs avec les extensions X-4FP, X-8R. OK pour la première partie, par contre loupé pour la production d’électricité.

Je vous vois venir, je pourrais très bien mettre un Ecodevices de première génération, mais ça imposera d’avoir 2 interfaces pour visualiser les informations, donc peu user friendly.

Sans abonnement, sans cloud, vraiment autonome avec un coté logiciel tout beau, simplifié, agrémenté de nombreuses fonctions, l’Ecodevices RT2 apporte une réelle souplesse et une facilité de mise en œuvre impressionnante, sans oublier les nombreuses extensions compatibles.

domadoo-gce-rt2-11

L’ensemble fait propre

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestDigg thisBuffer this pageEmail this to someone

Commencer une discusion community.domadoo.com