Le sort du Nabaztag, le lapin qui réagit à la voix de son maître et utilise le Wi-Fi pour donner la météo, diffuser la radio ou lire les e-mails, est fixé.

A l’issue d’une audience à huis clos, qui s’est tenue le mardi 20 octobre dans l’après-midi, le tribunal de commerce de Paris a retenu la candidature de l’éditeur de jeux Mindscape pour reprendre les activités de Violet, la société qui a développé Nabaztag.

 

nabaztag

 

Depuis le 30 juin 2009, Violet, le créateur du Nabaztag était placé en liquidation judiciaire.


L’éditeur de jeux vidéo souhaite utiliser la technologie d’objets intelligents développée par Violet pour l’associer à des jeux, notamment en ligne. Il compte développer l’interactivité entre l’environnement du joueur et le monde virtuel.

Le lapin Nabaztag, ou les autres objets intelligents qui vont naître du mariage entre Mindscape et Violet, pourraient être vendus dans des coffrets associés aux jeux. Ils devraient apparaître dans les rayons dès 2010.

Le lapin communicant Nabaztag est disponible à 129,90€ sur la boutique Domadoo.