Aujourd’hui nous avons déjà presque tous les moyens pour pouvoir prendre cette expression au pied de la lettre ! Petit tour d’horizon des solutions de e-santé d’aujourd’hui et de demain.

e sante withings app

Découvrez SmartHome Europe !

 

Quelques chiffres pour commencer :

 

  • 1 téléphone vendu sur 2 en France est un smartphone,
  • il existe plus de 14 000 applications iPhone référencées dans le domaine de la santé,
  • 1 utilisateurs sur 10 a installé une application de santé sur son smartphone,
  • et 13% l’ont utilisé dans les 30 derniers jours.

 

Si aujourd’hui les principales applications utilisées concernent la surveillance cardiaque, les régimes et la gestion du stress, les applications professionnelles spécialisées sont en plein essor.

e sante mobile statistique

 

D’ailleurs, 2 tendances semblent s’opposer :


Alors professionnels et patients vont ils se rencontrer digitalement ? Oui mais à moyen terme.
En effet, la prochaine grande étape attendue par les cliniciens est la possibilité d’équiper les patients de capteurs de mesure et de dispositifs de régulation de traitement sous-cutanés.

 

e sante implant

Crédits photo : Stanford University

 

Ces implants de nouvelle génération sont en cours de test. Leurs premières applications visent des analyses ou des traitements de courte durée : notre corps n’accepte pas les composants utilisés sur une durée supérieure à quelques semaines.

Du traitement du diabète en passant par le diagnostic continue de la capacité cardiaque ou la stimulation cérébrale pour lutter contre la maladie de Parkinson, de nombreuses solutions « implantées » sont à l’étude.


e sante implant puce

Crédits Photo : Ohio State University

 

L’enjeu : trouver des composants acceptés par nos organismes, qui ne se détériorent pas à brève échéance et surtout qui ne puissent pas subir de hacking !

En attendant, 90 % des patients interrogés par Accenture espèrent pouvoir digitaliser la gestion de leur santé : pour 73% en pouvant renouveler leur ordonnance de façon électronique et pour 72% en gérant leur rendez-vous médicaux en ligne.


e sante Accenture sondage

 

Est-ce à dire, que demain, notre santé ne passera que par des applications ? Non, 85 % des patients, veulent pouvoir toujours communiquer en personne avec leur médecin, reste à savoir si ça ne sera pas à travers un écran…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur