Homeseer est l’une des solutions logicielles les plus connues dans le monde de la domotique. Pas toujours facile à prendre en main, il n’en reste pas moins la solution la plus puissante et la plus polyvalente. Et l’une des plus chères, la licence de la version normale coutant tout de même 250$ (et près de 600 pour la version pro…).

A l’origine, le logiciel devait être installé sur un ordinateur tournant sous Windows. En 2011, Homeseer a commencé à sortir ses « box » domotiques, sous forme d’un mini PC embarquant Windows XP Embeded et le logiciel Homeseer: les Hometrollers. Avec un prix de départ à 500$, ces machines ont malheureusement rencontré assez peu de succès en France. Mais Homeseer ne s’avoue pas vaincu et nous propose aujourd’hui une nouvelle solution: le Hometroller-Zee.

Découvrez SmartHome Europe !

Pour les connaisseurs, les caractéristiques techniques et les photos ne trompent personne:

  • CPU: 700 MHz
  • RAM: 512 MB
  • Stockage: 4 GB SD
  • 2 USB Ports
  • LAN Port
  • HDMI Port
  • Composite Video Port
  • Audio Out Port: 3.5mm jack
  • Z-Wave Interface: USB External, Portable, Upgradable
  • AC Power Adapter: c(UL)us approved, 100-240v, 50/60Hz in, 5v 1a out
  • Dimensions: 113mm x 97mm x 27mm
  • Power usage: 3 watts

Zee-inverted-500

Zee-left-side-500

Zee-Front-500

Homeseer n’a pas confirmé, mais tout indique que le mini PC se cachant derrière le Hometroller-Zee n’est autre qu’un Raspberry Pi ! D’ailleurs, on retrouve assez facilement le même boitier pour Raspberry Pi ici.

Ce mini PC tournant sous Linux sera donc livré avec le dongle Z-Wave bien connu de chez Aeon Labs, et donc une version de Homeseer 3 optimisée pour Linux.

 

Zee-kit-500

Cette version disposera de toutes les possibilités connues de Homeseer, avec des possibilités de scénarios très très poussées, la reconnaissance et synthèse vocale, et une version de HSTouch Lite qui permet de créer ses propres interfaces tactiles, utilisables sur PC, smartphone ou tablettes. Bien sûr, compte tenu du dongle utilisé, il sera possible de piloter la plupart des périphériques Z-Wave actuellement connus pour gérer l’éclairage, le chauffage, les automatismes, etc…

Par rapport à la version 2 de Homeseer, que nous connaissons maintenant bien, cette nouvelle mouture apporte son lot de nouveautés:

  • nouveaux menus et nouvelle navigation
  • nouveau système de création de règles
  • possibilité de créer des groupes de scénarios
  • possibilité de grouper des périphériques
  • personnalisation des images des périphériques
  • support de plusieurs réseaux Z-Wave
  • nouveaux compteurs: pour compter automatiquement le nombre d’ouvertures, le nombre de dépassements de puissance électrique, etc…
  • nouveau module de mise à jour
  • nouvelle gestion des logs, avec possibilité de faire des recherches
  • et une nouveauté que beaucoup apprécieront: une nouvelle vue temps réel des périphériques, sous forme de plan intéractif totalement personnalisable

 

Teaser-Status-View

Ce Hometroller-Zee s’annonce particulièrement intéressant pour plusieurs raisons:

  • le fait d’utiliser un dongle Z-Wave externe facilite son internationalisation. D’ailleurs la version Européenne est déjà proposée sur leur boutique
  • son prix en adéquation avec les box domotiques qu’on peut trouver sur le marché: 199$.
  • si on déduit le prix du Raspberry Pi (40$)  et le prix du dongle Z-Wave (encore 40$), cela nous fait une licence Homeseer très abordable à seulement 119$, comparé aux 250$ cités en introduction
  • les possibilités de Homeseer qui sont simplement énormes (scénarios complexes, reconnaissance et synthèse vocales, interface tactile personnalisable…)

Le seul point négatif actuellement: Homeseer était également réputé pour la possibilité d’installer de nombreux plugins afin d’ajouter des fonctionnalités ou des protocoles. Dans le tableau comparatif qu’on peut voir ici, on peut voir que les plugins ne sont pas disponibles. Il semblerait qu’il y ait une contrainte technique (notamment le fait que les plugins utilisent essentiellement des DLL Windows…).

Une solution à surveiller de près, qui pourrait bien venir bousculer encore un peu le monde des box domotiques…

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.