Après son rachat en début d’année par Google, Nest Labs est passé depuis à la vitesse supérieure, notamment avec le rachat récent de Dropcam. Maintenant c’est au tour du service web IFTTT de devenir compatible avec les produits Nest et Nest Protect.

IFTTT (If This, Then That) est un outil qui permet d’automatiser les tâches, ou plutôt de faire interagir deux services différents ensemble. Nous l’utilisons par exemple pour publier un post sur Twitter, Facebook et Google+ lorsqu’un article est publié sur notre blog. Vous l’aurez compris, il faut donc un déclencheur et une action. Ceci s’appelle une recette.

Découvrez SmartHome Europe !

IFTTT_explanation

De nombreux canaux sont disponibles, ce qui offre de multiples possibilités de recettes.

IFTTT_channels

A l’heure actuelle, IFTTT dispose de 116 canaux, dont plusieurs du domaine des objets connectés et de la domotique. Nous retrouvons par exemple Fitbit, Google Glass, Jawbone Up, Netatmo ou encore Withings. Du côté de la domotique, Nest Protect et Nest Thermostat viennent donc s’ajouter à Philips Hue, SmartThings ou Wemo.

IFTTT_nest_channels

De nouveaux scénarios sont alors envisageables comme par exemple éteindre les ampoules Philips Hue lorsque le thermostat Nest est configuré en mode absence (Away), ou alors recevoir un email de notification lorsque la batterie du détecteur de fumée Nest Protect est faible.

Nest_IFTTT_receipes

L’intégration des produits Nest dans IFTTT offre donc de nouvelles perspectives aux utilisateurs pour connecter leur maison. Il faudra certainement s’attendre à voir de plus en plus d’objets connectés être supportés par IFTTT dans les mois à venir. L’interaction entre tous ces objets est en effet la grosse problématique que seul IFTTT sait combler, en attendant Apple et son HomeKit

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné de nouvelles technologies et bien sûr de domotique, je suis le CEO de Domadoo. Je teste donc également de nombreuses choses à mes heures perdues...