Le 22 et 23 octobre se sont tenues les Universités d’Automne de la EnOcean Alliance. Nous avons eu la chance d’y participer et allons vous faire un débriefing de ces deux journées, durant lesquelles nous avons pu rencontrer de nombreux acteurs de la domotique sans fils, sans piles et sans limites.

20141022_111127

Durant ces deux jours ont donc eu lieu des conférences. Emmanuel François, organisateur des Universités d’Automne EnOcean ainsi que chef de marché et directeur des ventes EnOcean en Europe de l’Ouest, a ouvert la première journée accompagné de Graham Martin, le CEO de l’EnOcean Alliance.

Commençons par le commencement, la création du EnOcean. L’EnOcean est une technologie créée en 2001. La création s’est fait en partant d’un constat, tous les systèmes domotique actuels sont des gros consommateurs énergétiques. Que ce soit les périphériques sur secteurs, ou capteurs sur piles, la création d’un protocole basé sur des modules qui pourraient s’auto-alimentés est devenu une évidence. Une étude Google a montré qu’actuellement, dans une installation domotique moyenne chez un particulier, 70 piles sont à remplacer chaque année, soit un coût de 2€/an/module. Et ne parlons pas de l’impact écologique.

L’EnOcean permet donc de limiter cela. Le protocole se veut interopérable et modulaire. C’est à dire que vous ne serez jamais limité à un fabricant, et votre installation sera réutilisable, personnalisable et vous aurez la possibilité de construire votre système petit à petit, ce qui peut être compliqué avec du BUS, dû aux travaux lourds requis. La technologie répond d’ailleurs au standard ISO/IEC 14543-3-10, qui est une norme pour les applications radio ultra basse consommation.

20141022_111218

Les périphériques EnOcean puisent actuellement leur énergie selon 4 principes:

  • Magnéto-résistif pour les poussoirs. L’énergie mécanique créée par l’appui sur un bouton est transformée en énergie électrique.
  • Solaire pour des capteurs ou détecteur. Ici des panneaux miniaturisés vont, grâce à l’énergie solaire, recharger les batteries du module.
  • Thermique, pour des robinet thermostatique par exemple. Un écart de 2°C suffit, grâce à l’effet Peltier, pour alimenter le module.
  • Dynamo, pour les poignées de porte ou fenêtre. La rotation effectué lors de l’ouverture ou fermeture de l’ouvrant va permettre, comme pour l’effet magnéto-résistif, de créer assez d’énergie pour alimenter le module.

20141022_203052

Au delà des conférences et débats, étaient présent de nombreux acteurs dans le domaine. Différents ateliers ont permis à une vingtaine de représentant de présenter leurs solutions basées sur cette technologie. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de voir tous les monde, mais voici les quelques projets auxquels nous avons pu assister:

Universités_d'automne_enocean_logo_jeedom

Tout d’abord, commençons par la solution JEEDOM. Mathieu et Loïc, les développeurs, ont pu exposer la version EnOcean de leur contrôleur domotique open source. Il s’agit d’une box domotique entièrement personnalisable, autonome, open source, multi-protocoles et sans cloud. Pour rappel, ce projet est né de la collaboration de deux passionnés de domotique. Leur philosophie est d’avoir les pleins pouvoirs sur son système domotique, et donc sa maison, ainsi ne pas dépendre d’un serveur tiers, d’où l’absence de cloud.

En plus d’être Open Source et gratuit, le logiciel JEEDOM dispose d’une API permettant aux développeurs tiers de créer leurs propres applications ou plugins. En effet, JEEDOM dispose d’un market dans l’idée de créer une communauté pour partager et aider au développement du logiciel. Vous trouverez différents articles dédiés sur notre blog, je vous invite également à visiter leur site web pour vous faire vous même une idée.

20141022_143309

 

Universités_d'automne_enocean_logo_loxone

Loxone était également présent avec leur solution Domotique. Créé en 2009 par Martin Öller, ancien de chez Microsoft, et Thomas Moser, ancien co-fondateur et le co-propriétaire du leader européen de la reconnaissance biométrique, leur solution principale est un serveur sur rail DIN sur lequel on va pouvoir venir greffer des extensions. Il en existe une dizaine aujourd’hui, pour pouvoir communiquer avec du 1-Wire, IR, RS-232, RS-485 ou EnOcean entre autre.

Le logiciel de programmation permet des fonctions très poussées, et la gamme de produits associés est très grande. Ils proposent par exemple un intercom, un serveur de musiques, des hauts parleurs ou une prise murale. Très récemment, un nouveau contrôleur sous forme de box domotique plus traditionnelle à également vu le jour.  On peut dire que c’est une croissance impressionnante pour une société si jeune. Un projet à suivre de près en tout cas!

20141022_145304

Universités_d'automne_enocean_logo_Pluzzy

Toshiba présentait sa solution Pluzzy. Il s’agit d’une solution Domotique simple proposée pour le grand public. L’interface est très complète et très simple d’utilisation. La configuration est très intuitive, on se laisse facilement guider entre les différents menus. La partie chauffage est bien conçue, et des graphes nous permettent de suivre notre consommation d’énergie. Actuellement disponible en pack Home, un pack chauffage sortira fin d’année. Ce pack sera décliné en deux versions. Une première proposée au grand public, avec une Pluzzy et un thermostat filaire. Une deuxième avec vanne thermostatique sera elle uniquement proposé aux installateurs. Mais ce qui était intéressant est le fait que début 2015, il sera possible de brancher un dongle EnOcean sur la box afin de la rendre compatible avec cette technologie. Comme pour la Eedomus par exemple, une mise à jour logiciel permettra le support de ce protocole, qui sera donc accessible aux détenteurs actuels de cette solution.

20141022_152129

Universités_d'automne_enocean_logo_Ubiwizz

Ubiwizz, qui est une marque déposée par Vitec, et dont nous vous avons déjà parlé lors du salon Light + Building, possédait également un très grand stand partagé avec Vimar. La gamme de produits proposée par la marque est déjà très complète, on a pu voir de nombreux capteurs de température, d’ouverture, de luminosité ou de présence. Des prises commandées, dont la taille de l’une d’elle est proche de celle du wall-plug de chez Fibaro.

20141022_103346

20141022_165137

De nombreux thermostats, une tête thermostatique, des micro-modules, des modules rail DIN, des interrupteurs. Nombreuses sont les nouveautés, toutes sous la technologie EnOcean bien évidement. Egalement de nombreux packs destinés aux clients particuliers, permettant de répondre à de nombreux besoin. Ces kits seront divisés en 5 catégories: l’éclairage, les prises commandées, le chauffage, les ouvrants et la qualité de l’air.

20141022_165221

20141022_103358

Pour continuer dans les périphériques, TRIO2SYS nous a présenté de nouveaux capteurs intégrants des entrées contact sec. Pas plus de détails pour le moment, mais on pourra par exemple placer un capteur, de la taille d’une sonde de température, à côté de notre compteur électrique et y récupérer les impulsions (mécaniques ou électriques) puis associer ce dernier à un contrôleur. La véritable révolution est la miniaturisation de ce type de produit. Nous connaissons par exemple les modules Aeon Labs ou Current Cost, dont la taille des émetteurs est impressionnante et loin d’être pratique à placer dans un tableau.

Universités_d'automne_enocean_logo_Imperihome

20141022_172610

Nous avons aussi pu parler avec les développeurs de Imperihome. Pour rappel Imperihome est une application de gestion de système Domotique, développée par Evertygo. Leur but est de créer une application compatible avec de nombreux systèmes domotiques et objets connectés, afin de centraliser toutes les fonctions que l’on peut avoir sur une seule interface. Ils ont présentés ici leur version pro, destiné aux professionnels de la domotique afin de gérer les installations de leurs clients. Les installateurs/intégrateurs peuvent ainsi proposer une interface de supervision au nom de leur entreprise.

20141022_172705

Universités_d'automne_enocean_logo_damalisk

Enfin Damalisk, une société spécialisée dans la vente et l’installation de standard téléphonique, ont sorti une offre avec de la domotique EnOcean intégrée. Il est ainsi possible, depuis un poste téléphonique, de gérer de nombreuses fonctions domotiques. Conforts, sécurité, automatismes, il est possible de gérer tout un système domotique simplement depuis le poste. Pour cela il suffit de brancher un dongle USB au standard, puis associer les périphériques disposés dans l’environnement de travail. Il est possible de lancer scénarios ou actions, visualiser des caméras et portier vidéo directement sur le poste ou encore l’état de différents capteurs. Sont intégrés des alertes vocales ou SMS, ainsi que de la commande vocale. Les actions par la voix sont assez développées dans cette solution qui propose un concept très intéressant, l’avenir de l’entreprise pour sûr.

20141022_155054

20141022_155116(0)

Ces deux journées en compagnie de différents corps de métiers et acteurs de la domotique furent très enrichissantes. Félicitation à Emmanuel François pour l’organisation d’un tel événement. L’EnOcean a le vent en poupe, nul doute que nous en entendrons de plus en plus parler dans les mois à venir.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Fan de nouvelles technologies, j'adore découvrir chaque jour les possibilités de la Domotique qui semblent sans fin! Sportif, je m’intéresse également beaucoup aux objets connectés liés à la santé et au sport.

Laisser une réponse