L’Alliance EnOcean était présente pour la première fois au CES. Nous en avons profité pour interviewer l’un de ses plus fervents défenseurs en Europe, et nous avons de la chance puisqu’il est Français. Emmanuel François est le Directeur des ventes en Europe de l’Ouest pour la société EnOcean, il nous livre sa vision du marché de la domotique.

Petit rappel pour les non-initiés à la technologie EnOcean, sa particularité est de fonctionner sans fil et sans pile. En effet les produits EnOcean se veulent respectueux de la nature grâce au principe de récupération de l’énergie.

Découvrez SmartHome Europe !

enocean_ces2015_interview_emmanuel_francois

L’énergie nécessaire à l’alimentation des produits EnOcean est générée soit mécaniquement (un appui sur un bouton), soit par échange thermique (différence de température) ou grâce au soleil (photovoltaïque).

Le protocole EnOcean est devenu un standard mondial fin 2011 (ISO/IEC 14543-3-10). Actuellement ce sont environ 400 fabricants qui utilisent cette technologie, pour près de 2000 produits disponibles sur le marché.

enocean_ces2015_interview_emmanuel_francois_001

Emmanuel François a beau porter les couleurs d’EnOcean, il reste malgré tout réaliste en annonçant qu’il n’y aura pas un seul protocole domotique qui sortira du lot dans les années à venir, nous partageons d’ailleurs ce point de vue.

Selon lui il y a quatre facteurs qui vont pousser certains protocoles et en éliminer d’autres :

– L’interopérabilité : les protocoles fermés et propriétaires sont amenés à disparaître
– La sécurité : les signaux radios ne doivent pas pouvoir être reproduit
– L’autonomie : La pile est un problème
– Un écosystème global : Un système qui couvre toutes les applications (chauffage, éclairage, …)

Pour finir, Emmanuel annonce l’arrivée en masse dans le marché grand public des produits EnOcean. Après avoir fait ses preuves dans le tertiaire, la technologie EnOcean va en effet se faire une place dans la grande distribution comme Boulanger, Leroy Merlin ou Castorama, qui verra d’ailleurs sans doute au passage sa Blyssbox devenir compatible EnOcean. Mais pour cela, les prix et le design ont bien évidemment du être revus.

Après une année 2014 qui a vu la technologie EnOcean être de plus en plus médiatisée, l’année 2015 devrait être celle de la consécration.

Je vous laisse sans plus attendre avec notre expert EnOcean :

Un grand merci à Emmanuel François pour ce moment d’échange sur le marché de la domotique !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eu la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.