A l’IFA il y avait cette année de nombreux systèmes multiroom audio: Philips, LG, Samsung, Sonos, etc… Mais un petit système sortait du lot par ses fonctions de sécurité…

Kibbi se présente sous la forme d’une petite enceinte, permettant d’écouter sa musique préférée, et même de faire du multiroom audio quand on en possède plusieurs. Grâce à sa liaison Bluetooth, et sa compatibilité avec divers services de streaming, comme Spotify, Google Play, Pandora, ou encore iTunes, il peut diffuser la musique que vous voulez dans la pièce que vous souhaitez grâce à son haut parleur de 8w.

Découvrez SmartHome Europe !

kibbi_ifa2015_3

Certes, 8w peut sembler peu, mais la fonction audio est en fait une fonction « bonus », le vrai rôle de Kibbi étant d’assurer la sécurité. Pour cela, il dispose d’une caméra HD (1080p, 30FPS) et d’un grand angle de 130°. Un détecteur de mouvement permet de détecter tout intrus, et un algorithme permet de discerner la présence d’une personne d’un animal, un peu à la facon d’une reconnaissance de visage. L’idée est plutot bonne, puisque cela permet de cumuler plusieurs fonctionnalités en ayant qu’un seul appareil dans chaque pièce.

kibbi_ifa2015_4

Un micro intégré permet également d’écouter ce qui se passe chez soi.

Kibbi est également accompagné de capteurs pouvant être collés directement sur une porte ou une fenêtre: ils détecteront bien sûr une ouverture, mais également un choc, et mesureront la température pour prévenir d’un pic de température inhabituel. Ces capteurs pourront aussi être attachés à un porte clé pour identifier une personne quand elle rentre ou sort. Grâce à cela le système sait qui est présent à la maison, pratique pour s’assurer que les enfants sont bien rentrés. Et si plus personne n’est là le système peut armer l’alarme automatiquement si on le configure pour.

En cas de problème, une alerte est envoyée sur l’application smartphone et la vidéo est enregistrée. Celle ci peut être enregistrée dans le Cloud (la société met à disposition quelques Go gratuitement) ou bien si on préfère ne pas utiliser le Cloud, une clé Usb branchée à l’arrière de Kibbi pourra servir de stockage. La solution peut en effet être totalement autonome, point important pour les réfractaires au Cloud.

A noter que Kibbi fonctionne sur le secteur et se connecte au réseau en Wifi. Mais en cas de coupure de courant, 4 piles AA lui permettront de tenir encore quelques heures en fonctionnement.

Enfin, Kibbi est capable de communiquer avec d’autres services et objets connectés grâce à sa compatibilité avec IFTTT. On peut ainsi envisager d’allumer la lumière (ampoules Philips Hue) quand une intrusion est détectée, ou encore allumer le chauffage si une grosse baisse de température est détectée à l’extérieur (les capteurs étant waterproof).

Kibbi est issu d’un projet Indiegogo lancé en octobre 2014, qui avait atteint son objectif. Aujourd’hui les produits sont en précommande au prix de 199£.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.