C’est au cours d’une cérémonie de gala donnée au Théatre de Paris lundi soir dernier que les lauréats du grand prix SmartHome & Building ont été dévoilés. Nous vous en avions parlé au début de l’été, suite aux délibération du jury dont je faisais moi même partie. Il est temps maintenant de découvrir les grands gagnants…

Pour rappel, ce concours a été organisé en partenariat avec l’Ademe par Reed Expositions France, la Maison Communicante et les magazines J3e et smarthome Electricien.

Découvrez SmartHome Europe !

Guillaume Loizeaud, Directeur du Mondial du Bâtiment, a ouvert la cérémonie sous le signe de l’innovation :

« Les périodes de croissance et de progrès ont toujours généré une augmentation des besoins de construction et donné naissance à des innovations techniques et architecturales. Aujourd’hui, ce sont les enjeux du climat qui poussent les acteurs du bâtiment à agir vite. Les ingénieurs, concepteurs et bâtisseurs sont face à un formidable défi sociétal : tous les hommes aspirent à vivre mieux et à habiter mieux ».

Après avoir mis en avant plusieurs jeunes dont Clément Thimonier, ex-apprenti Ducretet devenu domoticien chez Connecting Technology, Guillaume Loizeaud a passé la parole à Jérome Bonaldi pour la cérémonie de remise des prix.

concours_smarthome_2

Pour la partie Smarthome, c’est Nicolas Barbé (entreprise EDI Barbé) accompagné de l’installateur électricien, Philippe Mousset, qui  a reçu le trophée des mains de François-Xavier Jeuland, Président de la Fédération Française de Domotique.

concours_smarthome_3

Son projet de rénovation / extension d’une maison de vacances à la Baule a particulièrement séduit le jury par la qualité de son intégration et par la simplicité d’utilisation de l’installation. Nicolas a tenu à rappeler l’importance du travail d’équipe, de l’adhésion de l’architecte et de l’alliance de compétences qu’il a su créer avec les autres artisans du chantier et en particulier avec l’entreprise Mousset Electricité. L’installation repose sur la technologie KNX (Jung, Hager, Schneider), Control 4, Cisco, Integra, Mobotix et Stealth Acoustic, qui ont permis la gestion des éclairages, volets, alarme, chauffage, ainsi que la diffusion sonore via des enceintes invisibles.

20150928_165859_smart-home-vue-cote-jardin

Concernant la partie Smart Building, c’est cette fois Dom6 qui a été retenu. Jeremy Fleurus a ainsi reçu le grand prix Smartbuilding 2015 des mains de Serge Le Men, vice-président de la Smart Building Alliance, pour son travail d’intégration dans l’Hôtel de région Auvergne, un bâtiment tertiaire R+4 conçu en peigne à partir du socle en rez-de-chaussée sur une surface de 16.757 m².

concours_smarthome_4

La structure globale de ce bâtiment s’articule autour du complexe bois-béton. Les façades sont des voiles matricées représentant des orgues volcaniques par la juxtaposition de strates de béton, plus ou moins inclinées. Les niveaux supérieurs possèdent une façade d’ossature bois, revêtue soit de bardage bois-aluminium ou acier, ou d’ensemble vitrés, le tout entouré d’une double peau composée de vantelles vitrées. Dans cette double paroi, des poteaux-bois disposés en V se superposent aux poteaux béton, formant une résille englobant l’ensemble de l’ouvrage. Plusieurs dispositifs assurent la réduction de la facture énergétique : des atriums plantés, des toitures végétalisées, un puits canadien et des cellules photovoltaïques. Le projet est labellisée HQE et BBC. En domotique, ce sont en particulier les fonctions de recloisonnement graphique, qui ont impressioné le jury: ce système permet de reconfigurer l’affectation des équipements via une interface graphique, sans intervention au niveau du matériel, rendant ainsi le batiment très flexible à l’accueil de diverses sociétés.

20150928_165757_dom6-region-auvergne

L’installation immotique repose sur les protocoles Modbus, Bacnet et KNX, et rassemble du matériel Kieback & Peter, Schneider, Siemens, Crestron et Dogate.

Pour ces deux installateurs, c’est une très belle opportunité de communication puisque leurs réalisations seront visibles des 350 000 visiteurs attendus sur les tours de l’innovation disséminées dans les 8 halls du Parc des expositions de Paris Nord Villepinte du 2 au 6 novembre, lors du salon Batimat. De quoi mettre un peu plus en avant la domotique et ses possibilités.

Pas de récompense pour des installations à base de box, car comme nous l’avions vu certaines installations reposaient sur de l’équipement Fibaro ou encore du Jeedom, mais ne perdons pas espoir, les installateurs commencant franchement à s’intéresser à ce type de solution, il n’est pas exclu que le prochain concours Smarthome nous réserve quelques surprises 😉

Enfin, cette cérémonie était également l’occasion de récompenser de nombreux produits dans le domaine du batiment. Nous ne les passerons pas tous en revue, mais nous noterons simplement la récompense du ELM Touch, un thermostat connecté fonctionnant un peu sur le même principe que le thermostat Nest bien connu, mais avec des fonctionnalités encore plus avancées, tout en restant simple d’utilisation.

concours_smarthome_5

La société francaise Qivivo a elle aussi été récompensée, non seulement pour son thermostat connecté, mais également pour les services associés, puisqu’il est possible d’avoir des conseils sur sa gestion du chauffage, son isolation, et même d’être mis en contact avec des professionnels compétents.

concours_smarthome_6Il sera possible de retrouver ces professionnels, tous ces produits, et bien plus encore, sur le mondial du batiment qui aura donc lieu du 2 au 6 novembre à Paris. Nous serons bien sûr sur place pour couvrir l’évènement.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.