La technologie sans fil Z-Wave est utilisée par de nombreux fabricants, et pourtant on oublie souvent qu’elle appartient à Sigma Designs suite au rachat de la société Zensys en 2008, à l’origine de ce standard. Bien qu’intéropérable entre produits de marques différentes, le protocole n’en reste pas moins fermé et les développeurs souhaitant y avoir accès doivent s’acquitter des droits d’entrée pour obtenir le SDK. Cela est sur le point de changer un peu puisque Sigma Designs vient de rendre public une partie du standard Z-Wave.

Après avoir fait don il y a 4 ans de sa norme radio Z-Wave Mac/Phy (couche physique et couche liaison de donnée) à l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), qui l’a adopté comme norme publique de radio numéro G.9959, Sigma Designs franchit ainsi une nouvelle étape importante pour la démocratisation de la maison connectée.

Cette spécification publique Z-Wave fournit aux développeurs de services cloud, aux fabricants de box domotique, aux amateurs de technologie, et d’autres d’accéder gratuitement et facilement à la couche d’interopérabilité Z-Wave, pour le développement de la maison intelligente et des applications de l’IdO. Sigma Designs propose aussi des API publiques pour deux de ses produits logiciels, ainsi que la spécification complète du nouveau framework de sécurité Z-Wave S2.

Z-Wave est depuis longtemps la technologie dominante dans le domaine de la maison intelligente, avec plus de 50 millions d’appareils domestiques Z-Wave utilisés dans le monde entier. La couche d’interopérabilité Z-Wave est devenue le standard dans la communication de la maison intelligente et est la base de la réussite de l’écosystème Z-Wave, où tous les produits parlent la même langue et comprennent vraiment les uns des autres, ce qui permet aux fournisseurs de services et les consommateurs de mélanger et assortir n’importe quel produit Z-Wave provenant de n’importe quel partenaire Z-Wave.

z-wave_ecosystem

En plus d’ouvrir la couche d’interopérabilité Z-Wave, Sigma Designs met également à disposition :

  • les spécifications des API pour ses produits logiciels Z/IP (Z-Wave sur IP) et Z-Ware (middleware de Z-Wave). Ces deux API sont conçus pour être utilisés par des passerelles Internet, ce qui rend la communication des services de cloud à la passerelle Z-Wave encore plus transparente.
  • La spécification complète du nouveau framework de sécurité Z-Wave S2. Ce framework est l’approche la plus robuste et la plus complète de l’industrie pour la sécurité Smart Home. Cela permet à des experts de sécurité de voir le fonctionnement interne de la sécurité Z-Wave pour la valider ou donner des pistes d’amélioration.

Les innovateurs seront en mesure de développer des plugins pour les connexions à OCF, Amazon Web Services (AWS), et les services basés sur le cloud qui peuvent fonctionner directement avec les produits et les passerelles Z-Wave. Cela aidera à lier la Smart Home dans les initiatives de cloud et de services de cloud populaires, ce qui permettra d’étendre la portée des produits pour la Smart Home et la position de leader global de Z-Wave. Un accès gratuit et public aux spécifications de couche d’application d’interopérabilité permettra également à la communauté des développeurs de la maison intelligente et de l’IdO (Internet des Objets) d’explorer Z-Wave sans avoir à acheter un kit de développement ou de signer un NDA.

« Les classes de commandes Z-Wave et les types de périphériques sont les plus complets de l’industrie et les mieux développés, et je suis très heureux que la spécification de la couche d’interopérabilité Z-Wave soit désormais dans le domaine public », a déclaré Justin Hammond, l’initiateur d’OpenZWave. « Je suis sûr qu’avoir accès à ces spécifications, la communauté Open Source Z-Wave va vraiment prospérer, et en particulier, OpenZWave, qui sera désormais en mesure d’offrir une implémentation Z-Wave complète et robuste pour les applications Open Source. »

z-wave-specs-arch-monochrome

Jusqu’à présent les développeurs de logiciels open source utilisant la technologie Z-Wave réalisaient du reverse engineering, désormais ils pourront s’appuyer sur cette spécification publique. Cette ouverture va ainsi grandement faciliter le travail des développeurs. On pense notamment à certaines classes de commandes Z-Wave non supportées par OpenZwave, qui vont pouvoir être rapidement ajoutées et ainsi permettre aux différents logiciels tels que Domoticz ou Jeedom de supporter pleinement les périphériques les utilisant.

Plus d’informations sur cette spécification publique sur le site de Sigma Designs.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Laisser une réponse