Lorsqu’on réfléchi à améliorer son système de chauffage, soit pour faire des économies, soit pour pouvoir le piloter à distance via un smarthpone, voir les deux, nos recherches nous amènent forcément au thermostat intelligent Nest. En cinq ans il s’en est vendu plusieurs millions à travers le monde, et même si il y a de plus en plus de concurrence, le thermostat Nest reste loin devant.

Un petit historique pour commencer

Le premier prototype du thermostat Nest a été fabriqué en Décembre 2010, mais il faudra attendre Octobre 2011 pour qu’il soit commercialisé. A l’époque c’était une petite révolution car on était au tout début des objets connectés, et sa fonction d’auto-apprentissage a beaucoup impressionné.

Un an plus tard, la seconde génération voit le jour. Le thermostat Nest est plus fin et plus sophistiqué.

C’est seulement en Septembre 2014 que le thermostat Nest pose ses valises en France.

En Septembre 2015 c’est la 3ème génération qui voit le jour, avec un nouveau design (écran plus grand, affichage plus clair et profil affiné). Ce thermostat Nest 3ème génération a été conçu spécialement pour l’Europe en proposant le contrôle de l’eau chaude et en étant compatible avec la technologie OpenTherm.

Présentation

On vous avait présenté sa version Américaine il y a un peu plus de deux ans, place désormais à sa version européanisée. Le thermostat intelligent Nest vous permet de réaliser des économies d’énergie tout en conservant votre confort de chauffage, et vous apporte le contrôle à distance via votre smartphone.

Le thermostat Nest est compatible avec toutes les chaudières qui peuvent être pilotées par un contact sec. Il remplace le thermostat standard existant, ou se connecte sur l’entrée thermostat si vous n’en disposez pas. Le thermostat est également compatible avec toutes les chaudières utilisant la technologie OpenTherm.

Après il y a quelques exceptions, comme si vous êtes en appartement avec chauffage collectif et que vous n’avez pas de thermostat d’ambiance, le thermostat Nest ne pourra pas être installé. Ou encore pour les pompes à chaleur, seules celles qui gère uniquement le chauffage, et qui ne sont pas hybride, pourront être éligibles. De même que pour les poêles à bois ou à granulés, ceux-ci ne sont pas compatibles, ou alors il faut désactiver les fonctions intelligentes, et vous vous retrouvez juste avec un thermostat connecté.

Outre son contrôle à distance, le thermostat Nest dispose de nombreuses fonctionnalités pour vous aider à faire des économies d’énergie, mais également pour vivre dans un environnement confortable. Les principales étant l’auto-apprentissage, l’auto-absence, la vraie radiance et la feuille Nest.

Auto-apprentissage
Pas besoin de programmer le thermostat, il apprend tout seul vos habitudes.

Auto-absence
Equipé d’un capteur de mouvement, le thermostat sait toujours si il y a quelqu’un à la maison. Il utilise aussi la géolocalisation des smartphones.

Vraie radiance
La vraie radiance permet d’atteindre la température souhaitée au bon moment. Durant sa phase d’apprentissage, le thermostat intelligent Nest apprend à connaître le fonctionnement de votre moyen de chauffage ainsi que l’inertie de votre maison. Il peut donc ensuite anticiper pour atteindre la bonne température au moment voulu.

Feuille Nest
La feuille Nest encourage les utilisateurs à choisir et expérimenter des températures plus basses afin de réaliser des économies d’énergie.

Déballage

Le packaging est plutôt réussi. C’est sobre, on a uniquement les informations importantes dessus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A l’intérieur tout est bien emballé, et surtout bien protégé. On retrouve tout d’abord le thermostat, protégé par une coque en plastique. L’étage de dessous on a une enveloppe qui comprend toutes les documentations, puis le récepteur radio à relier à la chaudière, dénommé HeatLink, et son alimentation. On trouve ensuite la base du thermostat et son câble d’alimentation, et enfin son support de montage et 4 vis.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous remarquerez un message d’avertissement sur la base du thermostat qui précise de ne surtout pas l’alimenter en 230V sous peine de le détériorer. En effet, il faut l’alimenter en 12V, soit via l’alimentation fournie, ou à partir de l’alimentation de votre ancien thermostat.

thermostat-nest-3-contenu

On peut noter que l’idée de l’enveloppe qui regroupe toutes les documentations est plutôt sympa.

thermostat-nest-3-documents

Passons en revue maintenant le thermostat. Avec un diamètre de 8,4cm pour une épaisseur de 3,2cm, ses dimensions sont plutôt réduites. Conçu en acier inoxydable et équipé d’une batterie lithium-ion rechargeable, il dispose d’un écran LCD couleur de 5,3cm de diamètre.

Communicant en Wi-Fi et en Bluetooth, il intègre de nombreux capteurs : température, humidité, mouvement et luminosité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le thermostat communique sans fil avec son récepteur dénommé Heat Link, qui se connecte sur le système de chauffage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Installation

1. Installation du Heat Link

Il est impératif d’installer le Heat Link avant le thermostat Nest !

Celui-ci se connecte donc à la chaudière et doit être positionné de telle sorte qu’aucun objet métallique ne se trouve entre lui et le thermostat. En effet, les objets métalliques peuvent bloquer le signal sans fil.

thermostat-nest-3-schema-heat-link01

En fonction du type de chaudière, le Heat Link se câble différemment. Plusieurs schémas sont disponibles dans la notice d’installation. Dans notre cas, nous connectons le Heat Link sur une chaudière mixte basse tension (contact sec).

thermostat-nest-3-schema-heat-link02

Avant toute intervention pour câbler le Heat Link, il faut au préalable couper l’alimentation de la chaudière !

disjoncteur-chaudiere

On peut alors ensuite alimenter le Heat Link en reliant les bornes L et N aux bornes L et N de la chaudière. Puis relier le circuit de commande de la chaudière aux bornes 2 et 3 du Heat Link.

Pour le raccordement sur la chaudière, il est nécessaire de jeter un oeil au manuel d’utilisation de la chaudière. Dans mon cas j’ai un modèle Perfinox 4024 BVI R de chez Atlantic. Le manuel précise sur quelle borne connecter le thermostat et sur quel circuit.

atlantic-perfinox-4024-bvir-connexion-thermostat

C’est le plancher chauffant que je souhaite gérer avec le thermostat Nest, les radiateurs étant chacun équipé d’une vanne thermostatique, donc je relie le Heat Link au deux bornes du circuit C2, et laisse le shunt sur C1.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On fixe ensuite le Heat Link sur un mur à proximité de la chaudière, puis on met le cache de protection en place. On peut alors remettre l’alimentation de la chaudière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Puisque ce sera le thermostat qui prendra la main sur la programmation de la chaudière, il faut donc régler celle-ci sur le régime “confort” permanent, et donc configurer les paramètres comme indiqué dans le manuel (ligne P11 = 0, ligne P12 = 24:00).

On peut désormais tester le bon fonctionnement du Heat Link en appuyant sur le bouton rond en son centre. La LED bleue s’allumera, et sa sortie sera actionnée, ce qui déclenchera une demande de chauffe à la chaudière.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’installation du Heat Link terminée, passons maintenant au thermostat.

2. Installation du thermostat

Avant toute chose, il faut trouver le bon emplacement pour installer le thermostat. L’endroit recommandé est dans la pièce de vie principale, puisqu’on y passe la plupart du temps. Il faut en effet que le thermostat intelligent Nest soit installé dans une pièce souvent utilisée pour pouvoir afficher la bonne température et pour que les occupants puissent y accéder facilement.

Si vous disposez déjà d’un thermostat, il n’est peut être pas situé à un endroit optimal, c’est le moment d’installer le thermostat Nest sur un autre mur.

Dans notre cas nous ne remplaçons pas un thermostat, mais en installons un pour la première fois. Nous l’installons sur un mur à une hauteur comprise entre 1,2 et 1,5m. A noter que le petit niveau intégré à la base est bien pratique pour faciliter une installation bien alignée.

Il faut prévoir une prise d’alimentation à proximité (le câble fournit mesure 2 m). A noter que le thermostat peut aussi être installé sur une table ou un meuble via un socle vendu séparément.

Je ne voulais pas de fil apparent, j’ai donc fait passé le câble derrière la cloison et je l’ai relié derrière la prise électrique la plus proche en utilisant une fiche femelle pour brancher l’alimentation.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Voila l’installation n’est pas très compliquée, passons maintenant à la configuration.

Configuration

Une fois installé et alimenté, le thermostat intelligent Nest démarre et il faut le configurer. Tout est très simple puisqu’il suffit de suivre ce qui est indiqué à l’écran. Pour sélectionner il faut simplement tourner l’anneau, et pour valider appuyer sur l’écran.

On commence par choisir la langue, puis on configure le réseau Wi-Fi.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ensuite on indique notre lieu d’habitation pour que le thermostat connaisse l’heure et les prévisions météo. On précise dans quelle pièce on a installé le thermostat.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le thermostat cherche ensuite le Heat Link puis nous demande quel type de chauffage on dispose, et enfin quelle température minimale on souhaite en cas d’absence.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une fois configuré, le thermostat intelligent Nest nous propose de faire un test. Ce n’est pas obligatoire car on peut le faire plus tard, mais c’est conseillé pour valider le bon fonctionnement.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quand la configuration est terminée, le thermostat affiche une température de consigne de 20°C, que l’ont peut régler en tournant simplement l’anneau.

Notre thermostat est désormais fonctionnel, mais si on veut le contrôler à distance, il faut maintenant créer un compte sur le site Nest. A noter que ceci peut aussi être réalisé depuis l’application mobile.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Utilisation

Le thermostat intelligent Nest apprend nos habitudes de chauffage pour ensuite proposer des programmations. Au bout de 7 jours il est déjà capable d’en donner. Mais pour cela, il faut régler manuellement le thermostat au début, chaque fois qu’on se lève, qu’on quitte la maison, quand on rentre et quand on se couche. Comme un thermostat classique au final. Après seulement il pourra gérer seul le chauffage puisqu’il se sera programmé tout seul !

Après cette phase d’apprentissage, le thermostat est bien sûr toujours à l’écoute de l’utilisateur, il prend en compte chaque changement. Vous pourrez baisser ou augmenter le chauffage au besoin, mais ces modifications ne seront intégrés au programme de chauffage uniquement après au moins deux modifications similaires.

Au bout d’une semaine, le thermostat connait donc nos habitudes, mais également l’inertie du système de chauffage et de la maison grâce à sa fonctionnalité « Vraie radiance ». De plus la fonctionnalité « Auto-Absence » s’active pour automatiquement baisser la température si personne n’est présent. On commence alors à faire des économies d’énergie.

1. Depuis le thermostat

Le thermostat intelligent Nest propose un menu pour accéder à 4 sous menus : Thermostat, Historique énergétique, Programmation et Réglages.

On accède au menu principal simplement en appuyant sur le thermostat. Il nous indique alors la date et l’heure, la météo, la température extérieure, et la température et l’humidité intérieure.

thermostat-nest-utilisation-01

Le menu Thermostat permet d’allumer, éteindre ou mettre en mode éco le chauffage.

thermostat-nest-utilisation-02

Dans le menu Historique énergétique on trouve la consommation d’énergie des 10 derniers jours ainsi que des explications.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le menu Programmation permet d’afficher ou modifier la programmation mémorisée par le thermostat à partir des réglages de température.

thermostat-nest-utilisation-05

Le menu Réglages permet d’accéder à des options comme le verrouillage du thermostat ou la Vraie radiance.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2. Application mobile

L’application mobile Nest est disponible pour les smartphones et tablettes iOS et Android. Elle donne accès aux mêmes fonctionnalités que l’interface web home.nest.com.

On peut ainsi préciser si on est présent/absent de la maison, régler la température, consulter et régler les programmations, consulter l’historique, et accéder à différents réglages.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Conclusion

L’objectif de l’installation du thermostat intelligent Nest était de connaître la température ambiante du salon, de pouvoir la régler selon nos besoins, et de faire des économies d’énergie. Car jusqu’à présent le seul réglage qu’on pouvait faire était sur la chaudière. Mais comme celle-ci ne connait pas la température du salon, elle utilisait une courbe de chauffe configurée par le chauffagiste, et donc pas forcément optimisée. Le thermostat Nest a répondu parfaitement à cet objectif, et même bien plus.

Son installation est assez simple, seulement 4 fils à relier au Heat Link, et juste un câble d’alimentation pour le thermostat. Que dire de la configuration, on est guidé du début à la fin sur l’écran du thermostat, on ne peut pas faire plus simple ! De plus son utilisation est vraiment très intuitive, on tourne l’anneau pour régler la température ou se promener dans les menus, on appuie sur l’écran pour valider ou entrer dans le menu.

Son look design et moderne a tout de suite plu à madame. C’est vrai qu’au premier coup d’oeil on ne se doute pas que c’est un thermostat. On m’a d’ailleurs souvent demandé qu’est-ce que c’était cette chose sur le mur…

La fonctionnalité Vraie radiance permet au thermostat de savoir combien de temps il faut pour chauffer la maison. Ayant un plancher chauffant, cela est très important car l’inertie est de plusieurs heures, le thermostat peut donc anticiper pour obtenir la température souhaitée au moment voulue.

La fonction Auto-apprentissage est très appréciable car il n’est pas nécessaire de passer du temps à programmer le thermostat en fonction des horaires. De même que la fonction Auto-absence qui réduit le chauffage à la température ECO quand personne n’est à la maison, ce qui permet de réaliser des économies.

Vous l’aurez compris, le thermostat Nest a été rapidement adopté à la maison !

Retrouvez le thermostat Nest à 249€ sur la boutique Domadoo !

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Passionné par les nouvelles technologies, et après plusieurs années à travailler dans l’industrie, j’ai eut la chance d’intégrer l’équipe Domadoo en 2008 en tant que Responsable Technique. Depuis 2009 je suis également Rédacteur en chef du Blog Domadoo. Toujours à l’affût de nouveaux produits qui pourront améliorer notre quotidien, j’aime partager mes trouvailles avec vous.

Join the discussion at community.domadoo.com