Bien que la Foire de Paris semblait un peu « calme » cette année, tant en terme de visites que de nouveautés, quelques produits ont toutefois pu nous faire rêver. C’est le cas de Kineti, la table basse connectée, qui se propose de devenir le centre de la maison. Que ce soit pour la piloter ou devenir un centre multimédia, Kineti a de solides arguments…

Kineti, c’est avant tout une table basse au design épuré, résolument moderne. Disponible en coloris blanc, noir, et bois, cette table basse pourra s’intégrer dans la plupart des intérieurs.

kineti_foirearis2017_6De prime abord Kineti pourrait ressembler à n’importe quelle table basse un peu design, avec son plateau en verre. A un détail près: ce plateau en verre se révèle être un immense écran tactile de 42″ (107cm de diagonale). Pour l’animer, un ordinateur faisant tourner Windows 10 est intégré à la table. Une configuration plutôt musclée, puisque la configuration embarque un processeur Intel Core i5, 8Go de Ram DDR3, et 120Go de stockage en SSD. Bluetooth, connexion ethernet, Wifi, et Usb 3 sont également de la partie. L’affichage, lui, est en Full HD 1080.

81cjl90cjml-_sl1348_De prime abord, on pourrait s’inquiéter pour l’écran: après tout, une table basse est là pour accueillir l’apéritif, les jeux, et tout un tas d’autres activités courantes dans la vie à la maison. Pour résister à tout cela, le verre a été traité. Etanche et incassable, il résistera sans problème aux rayures, coups, chocs, et toutes sortes de liquides. En tout cas le démonstrateur à la foire de Paris nous l’assure. On n’a pas testé 😉

Concernant le côté tactile, l’écran est capable de répondre à 12 points de pression. Mais pour réagir, seul un corps conducteur pourra effectuer des manipulation dessus. Aucun soucis donc pour y poser son verre, l’écran ne réagira pas. On pourra continuer à prendre l’apéritif normalement sur cette table, tout en profitant de son côté connecté.

Mais que permet ce côté « connecté », justement ? En fait, tout ce qu’il est possible de faire sur un ordinateur Windows 10, avec les applications qu’on peut y installer habituellement. Netflix, Plex, Kodi, etc… pourront par exemple y être installées pour regarder ses programmes préférés. D’ailleurs le design de la table a été étudié pour qu’elle puisse être basculée et se transformer ainsi en écran:

kineti_foirearis2017_7Plus de TV accrochée au mur, elle est dissimulée dans la table basse 😉 Bon, l’affichage sera peut être un peu bas pour l’utiliser couramment pour cet usage. Mais l’idée est là.

Kineti a toutefois développé des applications dédiées à cette table, afin de pouvoir l’utiliser simplement. On peut par exemple y regarder ses photos, et les manipuler avec les mains, pour les modifier, les redimensionner, etc… La démo classique que nous avons tous vu un jour avec la fameuse Surface originale de Microsoft.

kineti_foirearis2017_12Divers jeux sont également disponibles pour animer les soirées entre amis:

kineti_foirearis2017_10Mais là où Kineti est bien pensée, c’est que l’écran peut être découpé en 4 écrans distincts, comme si nous avions 4 écrans séparés. On peut tout à fait imaginer les enfants en train de dessiner « virtuellement » d’un côté de la table, et les parents surfer sur internet de l’autre côté.

kineti_foirearis2017_9

kineti_foirearis2017_11De nombreuses possibilités s’offrent donc aux utilisateurs pour surfer sur le net, jouer, regarder des vidéos, écouter de la musique, etc… Le contrôle de la maison est même évoqué, via une partie domotique.

Enfin, le contenu de la table basse peut être transmis directement à la TV, en branchant simplement un petit boitier sur celle ci, comme on peut le voir ici (boitier avec le petit voyant bleu).

kineti_foirearis2017_13Une table qui fait rêver et qu’on aimerait bien avoir dans son salon. On s’imagine déjà recevoir des notifications de son système domotique directement sur la table de salon, visionner ses graphiques de consommation, accéder aux contrôles principaux de la maison, etc… Malheureusement le rêve a un prix qui fait vite redescendre sur terre, puisque le modèle présenté avoisine les 7000€ :/ Oui, vous avez bien lu, il n’y a pas de 0 en trop.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse