Nodon est un fabricant français que nous connaissons bien, notamment pour ses périphériques Zwave ou EnOcean, esthétiques, intelligents, et aux tarifs serrés. Le fabricant s’est toujours défini comme un fabricant de périphériques, sans être attaché particulièrement à un protocole particulier. Zwave, ZigBee, EnOcean, Lora, Sigfox, etc. Nodon est capable de s’adapter assez facilement à n’importe quel protocole. C’est donc ce qu’il a réalisé avec le Bluetooth Mesh, après avoir intégré en 2015 le programme Bluetooth® Smart Mesh et le consortium Bluetooth® SIG, ce protocole s’annonçant très prometteur pour la maison.

Nodon présentait ainsi au CES de Las Vegas une série de périphériques parfaitement fonctionnels en Bluetooth: on reconnaitra sans mal la mini prise connectée, les micro modules, interrupteurs sans fil, et télécommande, que nous connaissons déjà en Zwave et EnOcean. Un échantillon déjà bien complet permettant de réaliser de nombreuses choses pour piloter la maison.

Une démonstration nous en a été faite, pour prouver les forces de ce protocole: le moins qu’on puisse dire c’est que cela fonctionne parfaitement !

L’appairage est ultra simple: on lance l’application sur le smartphone, on lance l’appairage, et on s’approche du périphérique à ajouter au système. Très près, à 2-3cm. Et le périphérique est ajouté. Ce fonctionnement a deux avantages:

  • d’une part, il ne sera pas possible pour n’importe qui de s’appairer à un périphérique à distance pour prendre le contrôle de celui ci. C’est donc une sécurité non négligeable
  • d’autre part, sur les chantiers, quand deux installateurs sont en train de configurer les périphériques, cela évitera d’appairer le périphérique de son voisin, chose fréquente en Zwave ou EnOcean

On peut apercevoir cet appairage dans la petite présentation de Nodon:

Ensuite, dans l’application, il est possible d’associer très simplement un actionneur à un contrôleur, d’un simple clic. La configuration est ensuite enregistrée dans l’actionneur, si bien qu’il est possible de se passer du smartphone: l’interrupteur communique directement avec la lampe par exemple.

Autre aspect pratique: il est possible de créer des groupes. Par exemple un groupe de 5 lampes. Un interrupteur sera alors capable de piloter un groupe, et d’allumer ou éteindre toutes les lampes en même temps. Réellement en même temps: en pratique, on ne voit pas les lampes s’allumer les unes après les autres comme certaines autres technologies. Ici les 5 lampes s’éclairent instantanément, sans latence.

Autre point fort du Bluetooth Mesh, que nous avions déjà abordé: s’agissant d’un réseau Mesh, c’est à dire maillé, comme le Zwave, la portée est quasiment illimitée, d’autant que le nombre de périphériques n’est pas limité à 232 comme le Zwave. Sur un salon comme le CES, qui est saturé d’ondes dans tous les sens, et où les démos peinent réellement à fonctionner, la démo du Bluetooth Mesh n’a posé absolument aucun soucis. Enfin, les périphériques sur batterie utilisent très peu d’énergie, ils peuvent donc avoir une autonomie de plusieurs années, là où de nombreuses technologies peinent à dépasser l’année. Nodon était très enthousiaste à la présentation de ces nouveaux périphériques, et je dois dire que nous sommes repartis convaincus. Simplicité et efficacité sont deux mots qui pourraient résumer le Bluetooth Mesh de Nodon.

Nodon était présent pour tester le marché à ce sujet, et ces produits Bluetooth Mesh ont été accueillis avec succès, si bien qu’ils devraient être disponibles dans l’année. Il faut avouer que le Bluetooth parle beaucoup plus aux gens que du Zwave ou EnOcean par exemple. Tout le monde dispose aujourd’hui du Bluetooth sur son smartphone, et ces périphériques seront compatibles avec n’importe quel équipement bluetooth. Il est donc beaucoup plus simple de convaincre le néophyte.

Pour finir, même s’ils peuvent totalement se passer d’une box domotique, ils pourront fonctionner avec, pour les utilisateurs qui souhaitent ajouter de l’intelligence dans les scénarios. Des box sont déjà en cours de support de ces périphériques, nous en reparlerons donc prochainement…

 

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com