Control4 fait partie des mastodontes de la domotique, qui existent depuis de très nombreuses années, comme Crestron par exemple. Des systèmes très performants, installés uniquement par des professionnels, et souvent réservés aux villas et hôtels luxueux. Enfin, pas uniquement. Car à l’image de Crestron qui dévoila une solution PYNG avoisinant les 500€ à l’ISE 2016, Control4 vient de dévoiler pour cette édition 2018 une box domotique à 350€: la CA-1.

Cette nouvelle box d’aspect très sobre veut devenir le coeur de la maison connectée, en prenant le contrôle de nombreux équipements compatibles. La CA-1 sait en effet dialoguer en IP (Wifi et Ethernet), en série, et en ZigBee, mais également en Z-wave, grâce à une carte optionnelle à insérer dans le boitier, pour une meilleure intégration qu’un dongle Usb dépassant.

Sur la compatibilité des produits, Control4 n’a pas lésiné: elle est la même que ses autres serveurs haut de gamme. Le système permettra ainsi de piloter sans mal l’éclairage, chauffage, volets, serrures, caméras, et autres capteurs divers. Le nombre d’appareils supportés sera simplement limité à 100 équipements, ce qui conviendra déjà à la plupart des maisons « classiques ». Là où le fabricant a dû faire quelques sacrifices, c’est sur sa gestion du multimédia, audio et vidéo. Ce domaine est en effet le fer de lance de Crontrol4, sur lequel il est venu ensuite ajouter des contrôles domotiques, comme le KNX en 2010, ou encore le Zwave en 2011. Cette gestion multimédia sera malheureusement retirée de cette CA-1. Il fallait bien justifier cette box en « entrée de gamme » avec un tarif aussi agressif comparé au reste de la gamme.

Toutefois les autres fonctionnalités et l’interface de paramétrage restent inchangés. Le but avoué est de permettre une migration en douceur vers une solution plus haut de gamme type série EA si jamais le client souhaite profiter des fonctions multimédia.

Bien que le tarif soit très agressif pour une solution extrêmement complète, Control4 a choisi, comme son compère Crestron, de conserver la distribution via l’appel à un installateur, qui se chargera de la mise en place du système dans votre demeure. Prestation qui viendra donc gonfler l’addition, et s’adressera donc à un public souhaitant tout faire installer, à contrario des solutions dont nous proposons régulièrement des guides pour vous permettre l’installation vous même. Mais la volonté de ces grands constructeurs de proposer des solutions plus abordables pour toucher un plus large public est une excellente chose, pour tenter de retirer cette étiquette de « cher et compliqué », qui colle encore à la domotique de nos jours.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Join the discussion at community.domadoo.com