Les CES qui se tient en ce moment à Las Vegas offre l’occasion, à qui souhaite la saisir, de voir un petit peu se qu »il se passe dans d’autres pays concernant un secteur d’activité en particulier. Le cas de la Smart Home n’y échappe pas. La Smart Window est un concept, une étude proposée par l’américain J&S Innovations. Elle reprend la fenêtre classique des maisons américaines et la revisite à la sauce fenêtre connectée.

Découvrez SmartHome Europe !

La Smart Window de J&S Innovations est tout d’abord une fenêtre comme il en existe des millions aux Etats Unis. Là bas les fenêtres sont de type « à guillotine ». La fenêtre est composé de 2 parties. En haut on retrouve une partie qui est souvent fixe. La partie basse est celle qui s’ouvre lorsqu’on la relève.  Pour aider la manipulation de la fenêtre, des contrepoids sont reliés à la partie basse de la fenêtre. Ils sont cachés dans le mur.

Dans sa volonté d’améliorer les fenêtres américaines, J&S Innovations a pris soin de ne pas modifier l’esthétisme ancestrale de la fenêtre. Ils ont « juste » remplacé les contre poids par des motorisations. Le nouveau mécanisme est toujours logé dans le mur. Cette motorisation est plus précisément logée dans le dormant. Le moteur reste accessible car il suffit de retirer le cache pour révéler les motorisations. Cela s’avère très pratique pour la maintenance.

Une fois les fenêtres motorisées, elles ont pu été connectées. Elles deviennent alors pilotable depuis l’application pour smartphones, via des API utilisant la connectivité wi-fi. Ces contrôle pour s’avérer très pratique pour fermer une fenêtre laissée ouverte par inadvertance alors que l’on s’est absenté de la maison.

Le pilotage manuel c’est bien mais on peut faire mieux. J&S est allé un peu plus loin dans la réflexion en proposant de coupler directement la fenêtre à un système de détection de CO. Si du monoxyde de carbone est relevé à des doses trop importantes le système imaginé pourra sonner l’alerte et donner immédiatement l’ordre aux fenêtre de s’ouvrir afin d’aérer le plus rapidement possible l’habitation.

Par la suite une connectivité avec un détecteur de fumée pourrait arriver. Comme il ne faut pas ouvrir une fenêtre dans une pièce en flammes, le système a bien noter qu’il faudra s’adjoindre les services de capteurs de températures dans les pièces pour pouvoir mettre tout cela en place. Les fenêtres dans les pièces ayant une température « froide pourront être ouvertes ». Celles ayant des températures plus élevées devront rester closes afin de ne pas attiser les flammes.

Avec Smart Window, J&S Innovations, est allé chercher des solutions technologiques pour des problèmes de sécurité quotidienne, liés aujourd’hui au CO et demain à l’incendie. La motorisation couplé à l’automatisation a été perçue comme pouvant être une solution adaptée pour peu qu’un capteur puisse apporter son regard sur l’environnement du foyer. La solution est loin d’être aboutie. Elle se destinera dans un premier temps aux constructions neuves. Si la motorisation est opérationnelle, comme on a pu le constater au CES 2019, il reste la partie logicielle permettant la mise en place d’automatismes. Au CES il n’est pas rare que les prototypes soient de sorties. Cela nous permet de voir un petit peu ce qu’il se trame ailleurs dans le monde et plus particulièrement aux US dans le secteur de la Smart Home.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation et blogueur par passion. En quête d’innovations, de concepts, de technologies, de systèmes, d’objets ou de services qui peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre tous ces “petits” tracas de la vie quotidienne…

Commencer une discussion community.domadoo.com