Eltako est un fabricant majeur dans le domaine des périphériques domotiques utilisant le protocole « sans fil et sans pile », c’est à dire le EnOcean. Présent au salon IBS la semaine dernière à Paris, le fabricant allemand présentait quelques nouveautés produits…

Les deux premières nouveautés concernent le thermostat et le détecteur de mouvement, qui partagent le même form factor. Equipés de deux petits panneaux photovoltaiques, ils intègrent également une pile, pour leur permettre de fonctionner même s’ils se retrouvent dans le noir pendant un mois (pendant les grandes vacances par exemple).

L’épaisseur a ici été divisée par deux, ce qui améliore énormément l’esthétique (on peut voir tout à droite la double épaisseur des anciens modèles).

Découvrez SmartHome Europe !

Reprenant le principe du panneau photovoltaique + pile, un détecteur incendie était également présenté. Alors certes, EnOcean est normalement réputé pour son slogan « sans fil, sans pile », mais la pile vient ici uniquement en support si les capteurs restent trop longtemps sans lumière. Du coup il est indiqué une durée de vie de la pile de 10 ans, ce qui ne viendra pas nécessiter beaucoup plus de maintenance.

La nouveauté qui nous a beaucoup plue est une toute nouvelle platine pour poignée de fenêtre. Nous connaissions déjà la poignée de fenêtre EnOcean, qui permettait de surveiller l’ouverture d’une fenêtre grâce aux capteurs intégrés. Nous avons ici le même principe, mais sous la forme d’une petite platine qui vient s’insérer entre la fenêtre et sa poignée, ce qui évite de changer toutes les poignées, et ainsi conserver l’esthétique déjà en place.

Aucune pile nécessaire ici, les informations radios sont envoyées lorsque la poignée est actionnée, ce qui génère suffisamment d’énergie pour l’envoi de ces informations. Il faudra compter environ 90€ pour ce capteur d’ouverture.

Enfin, nous avons découvert sur le stand Eltako la marque HugoMüller, un autre fabricant allemand proposant des périphériques radio KNX, mais également bluetooth.

Un micro module Bluetooth était ainsi visible:

Tout comme deux modules au format rail din:

Ces modules se connectent directement à une application smartphone grâce au bluetooth. Il est alors possible de leur affecter une fonction, les programmer, pour s’actionner à une heure précise, au lever du soleil, etc. Une fois programmés, ils sont totalement autonomes et ne nécessitent plus l’utilisation du smartphone, à moins qu’on veuille les piloter manuellement lorsqu’on est chez soi.

Le bluetooth est encore loin d’être démocratisé dans le monde de la maison connectée, mais des fabricants commencent à proposer des solutions, comme nous avions déjà vu chez Nodon lors du CES par exemple. Un protocole à suivre, même si les grandes marques semblent plutôt s’orienter vers du ZigBee aujourd’hui (Philips, Amazon, etc.).

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Commencer une discussion community.domadoo.com