La domotique peut aussi avoir son utilité pour se protéger davantage du COVID grâce à des dispositifs « sans contact » comme un interrupteur au sol de l’entreprise NodOn.

Pour débuter, peux-tu nous décrire l’intérêt d’un interrupteur au sol ?

L’interrupteur de sol a plusieurs intérêts : Il permet de transformer son installation existante. Il offre la possibilité de rajouter un nouvel interrupteur ou de remplacer ceux existants et donc de pouvoir allumer la lumière directement avec le pied. L’autre intérêt et qui est malheureusement d’actualité, éviter la propagation de virus, notamment de la Covid 19 en minimisant les contacts physiques. Plus besoin de désinfection des interrupteurs qui sont touchés par toutes les personnes souhaitant déclencher un éclairage. En plus, il fonctionne sans fils et sans piles donc aucune maintenance n’est nécessaire

Comment cela fonctionne ?

Le fait d’actionner l’interrupteur de sol utilise assez d’énergie pour générer l’envoi d’une commande grâce à son système magnéto-résistif. Il fonctionne donc sans piles et sans fils. Il utilise le protocole radio EnOcean. Il est donc nécessaire d’avoir un module éclairage NodOn EnOcean câblé à l’arrière d’un interrupteur existant ou au niveau des lumières. Ce module réceptionnera les commandes envoyées par l’interrupteur et déclenchera l’allumage ou l’exctinction des luminaires.

Quels sont les actionneurs intéressants à exploiter en association avec cet interrupteur au sol ?

Découvrez SmartHome Europe !

Il est intéressant d’utiliser un module éclairage, il est également possible d’utiliser un module multifonction pour piloter une prise électrique par exemple ou même l’inclure dans un scénario via une box domotique. Beaucoup de choses sont possibles dans la limite où les actionneurs doivent être compatible avec le protocole EnOcean.

Est-il compliqué de mettre en place cette solution « sans contact » ?

Cette solution est très simple d’utilisation et d’installation. L’interrupteur s’installe facilement au choix au sol ou sur une plinthe. En moins de 10 minutes, votre système est opérationnel et peut être modifié au fur et à mesure du temps grâce à sa fixation autocollante. L’appairage avec le module éclairage est également extrêmement simple.

Quels sont les cas d’usages utiles avec cet interrupteur au sol ?

Les cas d’usages les plus courants sont d’éviter de devoir toucher à un interrupteur et donc d’éviter de se contaminer. De façon plus pratique, lorsqu’on a les bras chargés, c’est plus simple d’allumer sa lumière d’un simple coup de pieds plutôt que de devoir tout poser pour accéder à l’interrupteur. Les utilisations sont variées et l’interrupteur de sol s’adapte très bien aux différentes configurations possibles.

Avez-vous accompagné des projets avec l’installation de cet interrupteur au sol ?

Oui on a accompagné plusieurs projets. Par exemple on a fait une école élémentaire dans laquelle on a retiré tous les interrupteurs des salles de classe et des communs. Comme le personnel n’est pas tout le temps le même qui allume ou éteint la salle de classe ou les couloirs, il n’y a plus aucun risque de contamination.

Dans un autre style, on a aussi équipé un magasin. Le personnel qui a toujours les bras chargés en entrant / sortant de la réserve a trouvé pratique d’avoir des interrupteurs aux pieds.

On a beaucoup de chantiers dans les tuyaux avec cet appareil. Pas mal d’établissements scolaires nous ont contactés et on explore également des solutions pour des EPHAD et des maisons de retraites

Quel budget moyen faut-il compter ?

On a fait une offre avec un réseau d’installateurs partenaires : il faut compter moins de 150€ pour l’équipement et la pose de l’ensemble pour une lumière.

Est-il possible de faire évoluer la solution par la suite ? Et quel est l’intérêt d’utiliser une box ?

Oui on peut tout à fait faire évoluer la solution. Puisque les équipements pour piloter la lumière sont les mêmes que ceux qui servent à faire des logements connectés. On peut donc imaginer faire en quelques clics des groupes de lumières avec un même interrupteur ou encore installer une box domotique et prendre le contrôle des éclairages via une application mobile ou faire des scénarios (c’est ce que fait le magasin qu’on a équipé, en dehors des heures de travail, ils éteignent toutes les lumières automatiquement, plus de risque d’oubli)

Pour finir, comment faire appel à vos services ?

Vous pouvez envoyer un mail à corentin@nodon.fr et je vous répondrais très rapidement. Je serais ravi d’échanger autour de cette solution ou de tout autre produit.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Titulaire d'un BTS domotique ainsi que d'une Licence professionnelle en web marketing et communication, mon objectif est de vous partager mon expérience au sujet du logement connecté et ainsi, vous accompagner au mieux dans vos recherches.

Les commentaires sont fermés.