Il existe aujourd’hui de nombreux traqueurs sportifs, capables de mesurer le nombre de pas effectués, le nombre de marches gravies, les calories dépensées, etc… Fitbit, Withings, Nike, Jawbone sont les principaux acteurs de ce marché. En revanche, il est un domaine bien pauvre de ce côté: la natation. La raison en est très simple: le contact avec l’eau pose un certain problème avec l’électronique.

Pourtant la possibilité de mesurer ses performances est quelque chose qui intéresse énormément ce type de sportifs, surtout dans le domaine de la compétition. Il existe certes des ceintures qui permettent de suivre son rythme cardiaque, mais l’affichage de l’information se fait sur un bracelet, pas vraiment pratique à consulter quand on est en plein exercice. C’est de ce constat qu’est partie Hind Hobeika, entraineuse de nageurs professionnels, pour créer l’Instabeat. Entourée d’une équipe de 7 personnes spécialisées chacune dans un domaine (design, logiciel, fabrication…), elle a donc développé un appareil à mi chemin entre le traqueur sportif et les Google Glass:

Découvrez SmartHome Europe !

instabeat_large

L’Instabeat est en fait un petit appareil capable de venir se fixer à n’importe quelle paire de lunettes pour natation. Une fois en place, un capteur optique intégré vient se positionner sur la tempe, où il capte les battements de coeur. Sur le devant de la lunette, trois leds (bleu, vert, rouge) indiquent l’état du nageur:

20130404021744-LEDs

Ces informations sont relativement succinctes, mais le but est de fournir une indication au nageur sans le perturber. Et sans réduire ses performances, l’Instabeat a donc été étudié pour être parfaitement hydrodynamique.

Mais l’Instabeat ne s’arrête pas là: le plus intéressant concerne sa synchronisation avec un ordinateur: il est alors possible de récupérer le nombre de longueurs effectuées, ainsi que les calories brulées, de quoi avoir une bonne synthèse de son entrainement.

A l’origine le projet avait été lancé sur un site de financement participatif, Indiegogo, où il avait récolté 56000$ (contre 35000 demandés). Preuve que les projets lancés de cette façon peuvent parfois déboucher sur de grandes choses: l’Instabeat a en effet été récompensé d’un Award par le CES dans la catégorie « Wearable Technologies » où il a été désigné comme meilleure innovation de cette toute nouvelle catégorie. La porte ouverte à un succès garanti, d’autant plus que l’Instabeat sera commercialisé à un prix attractif de 149$ (sortie prévue d’ici la fin de l’année).

La vidéo de présentation lors du lancement de la campagne de financement:

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Geek dans l'âme, j'ai découvert la domotique il y a une quinzaine d'années avec les premiers modules X10 et le logiciel Homeseer. Puis arrivèrent les box domotiques, le Z-Wave, et ma construction où j'ai pu installer un système domotique complet moi même: depuis ce domaine est devenu une véritable passion, que je partage chaque jour dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle.

Laisser une réponse