Après mon premier article sur les AR.Drones de Parrot, il était normal que j’aille rencontrer la société Parrot pour vous ramener des informations plus croutillantes sur leurs nouveautés. Personnellement, c’était la première fois que je rencontrais cette équipe. J’ai trouvé des gens très motivés qui communiquent bien et qui sont passionnés par leurs produits.

Parrot est une société Française créée en 1994. Au début, la société était reconnue pour ses systèmes de communication pour voitures et ses agendas électroniques à reconnaissance vocale. Depuis 2010, Parrot nous a habitué à de nouveaux produits chaque année, allant même jusqu’à percer dans un nouveau domaine comme le monde du jouet avec ses récents drones, la musique avec son plus récent casque audio Zik, ou l’internet des objets avec le capteur de plantes.

Il y a quelques semaines, on sentait un nouveau drone arriver. Mais étonnamment, Parrot répond avec deux nouveaux jouets télécommandés.

Le premier est le Mini Drone, il est de la taille d’un smartphone, il se pilote via une connexion Bluetooth.

IMG_2299

Le prix du Mini drone n’a pas été annoncé. Sa date de sortie reste encore un mystère si ce n’est que nous l’avons vu voler pendant un bon moment, et que nous savons qu’il sera disponible en 2014. A ce jour, il a une autonomie de 8 minutes. Pour l’instant, il n’y a pas d’accessoires de prévu si ce n’est les pièces de rechange qui seront planifiées.

Ce Mini drone est facile à piloter car il possède un nouveau système de stabilisation. Contrairement aux autres drones, celui-ci peut se jouer à l’intérieur d’une maison. D’ailleurs Parrot dit avoir écouté ses utilisateurs avant de se lancer sur ce produit.

Le Mini Drone est livré avec deux roues sur le coté. Ces roues lui permettent de rouler, mais surtout de ne pas se choquer (et se casser) contre les murs.

IMG_2294

Petit aperçu en vidéo:

Le second jouet présenté par Parrot est le JumpingSum. Ce n’est pas un drone, il s’agit d’un robot qui se pilote en Wi-Fi à partir de votre téléphone. Il ne vole pas, il roule et fait des pirouettes. JumingSum possède une plus grande portée réseau et peut aller jusqu’à 80 mètres du pilote. Une caméra sur le devant permet de surveiller l’endroit ou il se déplace. Le JumpingSum peut prendre deux formes car on peut manipuler les roues pour agrandir l’entre-axe et améliorer la stabilité du robot.

IMG_2286

JumpingSum sait faire des figures. Il sait bondir sur commande d’un smartphone ou d’une tablette. Il sait aussi faire une girouette ou des zigzags à la demande de son pilote. Encore un jouet qui pourra être partagé entre un enfant et son papa !

3SwMaIkbtdaDGe1E.jpg

Ces deux derniers robots seront utilisables sur smartphone Android ou iOS.

Mais au cours de cette interview, j’ai également découvert différentes nouveautés Parrot que je ne connaissais pas ! La société connue pour ses systèmes de communication pour véhicules propose une gamme de produits Android pour la voiture. Ces tablettes de différentes tailles sont reliées à un market lui offrant de nouvelles applications : Waze, Navigation, Musique, …

IMG_2318

Plus récemment, Parrot a également pris des part dans une société de drones qui fait de la cartographie et de la modélisation de terrain. La société s’appelle SenseFly, elle propose un drone professionnel : eBee. Ce drone est une sorte d’avion en polystyrène capable de faire des relevés de terrain grâce à sa caméra haute résolution.

20140107_144355

Autre nouveauté que nous pouvions apercevoir: le contrôle de l’AR Drone par de nouveaux moyens. Jusqu’ici ce drone pouvait être piloté en Wi-Fi via une application iOS ou Android. Première nouveauté, une application disponible pour tablette Microsoft Surface 2. Mais le plus étonnant reste le pilotage depuis quatre autres périphériques, qui ne sont pas de Parrot, mais qui ont été rendues compatibles par la société:

  • La console Nvidia Shield: dotée d’un écran et d’une manette, cette console de jeu permet de piloter le drone tout en voyant ce que le drone filme en temps réel

  • Le bracelet Myo, capable de piloter différents appareils par de simples mouvements de la main ou du bras:
  • Les lunettes de réalité virtuelle Zeiss Vision Cinemizer Oled qui créent un écran de 40″, et permettent donc de visualiser ce que filme le drone comme si vous y étiez


  • Et enfin, les lunettes Epson Moverio qui, un peu à la façon des Google Glass, viennent superposer des informations à ce que vous voyez réellement

 

De quoi donner encore plus de fun au pilotage de ce drone !


Parrot est une société qui vit sur les tendances du moment. Depuis quelques années, ils savent drôlement bien anticiper les besoins, et n’hésitent à pas se remettre en question pour aller plus loin.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

David G. est généralement plus connu sous le pseudo Domotics. Il habite dans la région Toulousaine. Il est ingénieur en informatique et électronicien amateur. La domotique est pour lui une passion qu'il pratique depuis 1999. En 2003, il décide de partager ses expériences sur le magazine et le forum de touteladomotique.com.

Laisser une réponse