Après plusieurs mois d’attente, le fameux portier vidéo Skybell est enfin arrivé entre nos mains. Nous vous l’avions présenté lors de notre voyage au CES 2014 à Las Vegas car il avait été récompensé dans la catégorie « Home Networking » par le Jury du CES. Seulement nous n’avions pas pu le tester, et étions très impatient de pouvoir voir ce qu’il à dans le ventre.

Petit rappel

Le Skybell est proposé par la société SkyBell Technologies et n’est autre qu’un portier Wi-Fi dans la même veine que le Doorbot que nous avions testé en début d’année. Il permet à l’aide de votre Smartphone (compatible iOS et Android), de visionner dès q’un visiteur sonne chez vous. Effectivement, vous pouvez voir la personne, l’entendre et lui parler à distance et ce sans qu’il ne s’aperçoive que vous n’êtes pas chez vous.

SkyBelltest02

Le Packaging – Design – Impressions

Après ouverture du colis, on se retrouve avec une boîte plutôt sympa, laissant la part belle à la platine de rue positionnée dans un moulage en plastique transparent. On est donc très vite agréablement surpris part la taille très réduite de l’appareil. Bref, concernant l’emballage, celui-ci est bien fini, et on comprend très bien à quoi on a à faire.

SkyBelltest04

Toujours sur notre lancée, dès que l’on ouvre la boite, au premier regard, on y aperçoit la platine de rue, 4 vis de fixations avec ses 4 chevilles, 2 connecteurs, une petite clé pour fixer le SkyBell ainsi que deux plaques de fixation murale.

SkyBelltest03

Le Pack est complet, on en attendait pas plus et l’ensemble semble être de bonne facture, reste à voir en utilisation, mais jusqu’à maintenant la satisfaction est de mise. Certains détails comme les deux petites plaques de fixation supplémentaires sont plutôt bien pensée afin de faire en sorte que le SkyBell pointe toujours sur les visiteurs et non dans le vide.

Configuration

Après la découverte du produit, on passe au chose sérieuse avec son installation. Dans notre test on ne s’attardera pas sur sa fixation, (il suffit simplement de fixer la plaque prévu à cet effet avec la visserie fournie) puis fixer le SkyBell sur cette plaque sans oublier de le relier à une alimentation 12v.

Pour la suite, et sa mise en marche, il faudra tout d’abord télécharger l’application SkyBell sur Android ou iOS. Une fois téléchargée, la démarche reste classique, car il vous faudra créer un compte en cliquant sur « Register » puis « Create Account ». A ce niveau de la configuration, toujours rien de bien compliqué car il suffit de remplir le formulaire de création de compte. (Nom, Prénom, Mot de Passe,…).

SkybellTestScsh

Une fois toutes ces étapes correctement réalisées, il ne reste plus qu’à associer le SkyBell au serveur, le tout, toujours depuis l’application. Effectivement, après la création du compte, on arrive sur une page ou l’on peu choisir d’ajouter un SkyBell, c’est évidemment ce que l’on va faire.

SkyBellTestScsh01

La démarche est simple et il suffit de suivre les indications présentes les unes après les autres sur votre Smartphone. Tout d’abord il faut appuyer 20 secondes sur le bouton du SkyBell afin de le mettre en mode configuration. Le bouton se met à clignoter en rouge pour valider le passage au « setup mode ». Ensuite vous n’aurez qu’à appuyer sur « next » puis remplir le nouveau formulaire en entrant le code d’activation présent sur l’emballage du portier, ainsi que le mot de passe de votre réseau Wi-Fi (bien entendu il faut que votre Smartphone soit connecté à ce réseau Wi-Fi). Puis vous n’avez plus qu’à cliquer sur « next » une nouvelle fois.

SkyBellTestScsh02

Vous n’aurez plus qu’à attendre que le SkyBell soit connecté au réseau (cette attente peut durer plusieurs minutes). Une fois connecté, le bouton du SkyBell devient vert fixe, et après quelques secondes vous obtenez une nouvelle page indiquant l’ID et le nom de votre portier. Vous pouvez changer le nom de ce dernier puis confirmer.

SkyBellTestScsh03

Après quelque étapes, le tour est joué et notre SkyBell est configuré. Pour cette partie, la satisfaction est toujours présente car on à pu voir que l’on a réellement affaire à un produit grand public que n’importe lequel d’entre nous pourra installer sans complication et surtout sans faire appel à un spécialiste.

En utilisation

Après avoir pu juger du visuel et du packaging puis après avoir procédé à la mise en service de ce dernier, nous allons donc maintenant pouvoir le tester. Dorénavant, lorsque l’on ouvre l’application SkyBell on peut voir qu’un portier a été configuré avec notre Smartphone. Dans notre cas, on l’a nommé Domadoo.

SkyBellTestScsh04

Pour l’utiliser, il suffit simplement d’appuyer sur le bouton du portier, celui- va sonner et après seulement 1 à 2 secondes de décalage on reçoit une notification sur notre Smartphone (que l’on soit en Wi-Fi ou en 3/4G).

SkyBellTestScsh05

Il nous suffit donc de cliquer sur la notification pour que l’application s’ouvre et que rapidement on puisse voir notre visiteur. On peut le prendre en photo, lui parler et l’entendre. Pour lui parler, il suffit de rester appuyé sur « Hold to talk ». Evidemment il y a également un bouton afin de mettre fin à la communication.

SkyBellTestScsh06

Dans les réglages, on s’aperçoit que l’on peut se configurer en mode « Do not disturb » afin de ne pas être dérangé même si quelqu’un sonne, ou encore que l’on peut activer un mode « motion sensor » dont je n’ai pour l’instant pas compris l’utilité car dans mes tests, activé ou non, cela ne changeait rien.

SkyBellTestScsh07

En utilisation, on s’aperçoit très vite que le SkyBell est réellement au point. Ce dernier est réactif, la vidéo est de bonne facture et relativement fluide, même le son est plutôt bien géré. De plus le délai entre un appel et la réception de la notification sur le Smartphone est extrêmement correcte, ne dépassant jamais les 3 secondes, que se soit en Wi-Fi ou en 3/4G.

Notre conclusion

Le SkyBell était très attendu chez nous, et le moins que l’on puisse dire est que nous n’avons pas été déçu et même très agréablement surpris par la qualité générale du produit. Que ce soit en terme de design et de finition car il a été soigné et ça se voit, qu’en terme de fonctionnement. Très efficace, ce dernier nous a surpris par sa fiabilité de communication visiophonique grâce à une qualité d’image à la hauteur pour ce type de produit et une transmission de la voix plutôt correct. Je pense que l’on a affaire dorénavant à un sérieux représentant ayant largement le potentiel de s’imposer sur le marché du portier connecté.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Depuis toujours passionné par le domaine de la maison et des technologies, j’aime pouvoir partager avec vous au quotidien toutes les nouveautés de la Domotique

51 commentaires

Laisser une réponse