Nous allons aujourd’hui vous proposer un test de la box domotique made in Somfy: la Somfy Box.

Somfy s’est donc lancé dans le monde de la Domotique résidentielle avec deux box: la Somfy Box ici en test, mais également la TaHoma, qui se veut d’origine plus complète mais n’est disponible que chez des installateurs agréés. Nous verrons cependant qu’il est possible de mettre la Somfy Box à niveau afin d’atteindre les même capacités que sa grande sœur.

1. Présentation

La Somfy Box est compatible avec les produits Somfy RTS, les accessoires d’alarme Somfy, les caméra Somfy et certaines Axis et peut, grâce à un dongle, communiquer avec certains périphériques EnOcean ainsi que les solutions de chauffage Evohome d’Honeywell.

Au niveau des caractéristiques techniques, la box communique sur la bande de fréquence 433,45MHz. Elle possède 256Mo de mémoire vive, peut supporter jusqu’à 50 produits RTS, sa portée est évaluée à 200m en champ libre et 20m à travers un mur en béton, nous n’avons rencontré aucun souci de communication dans nos locaux. Un port USB permet de brancher un dongle EnOcean ou Evohome. Une connexion Internet est par ailleurs obligatoire pour l’utiliser, la box dépend des serveurs de Somfy. L’inconvénient est que si un jour leur serveur tombe en panne, vous ne pouvez plus piloter votre système, mais en contrepartie vous n’avez pas de serveur à gérer vous même et Somfy peut effectuer des mises à jours et améliorations de votre système très simplement.

Contrairement à la TaHoma, la Somfy Box ne communique pas nativement avec le protocole Io-homecontrol. Ce protocole peut s’avérer très intéressant pour plusieurs choses: premièrement, contrairement au RTS, il intègre le retour d’information, vous permettant d’avoir un retour d’état des modules et ainsi savoir si votre commande a bien été exécutée, ainsi que l’état de vos modules à chaque instant. Deuxièmement, sa fiabilité radio s’avère accrue, et le nombre de modules disponibles est donc multiplié. Somfy a tout de même décidé de laisser la possibilité aux personnes achetant la Somfy Box d’acquérir ce protocole. Il faudra débourser une certaine somme tous de même.

2. DéballageDSC_0002 - WM

Le pack contient donc le contrôleur, son alimentation, un câble RJ45, une télécommande 2 boutons ainsi qu’un manuel d’utilisation.DSC_0004 - WM

Le design de la box est travaillé, la box reste assez sobre et design. A chacun de se faire son avis. Elle est plutôt légère (254g) et reste raisonnable niveau encombrement (145x145x50). Ici une comparaison avec la HC Lite et la eedomus.

DSC_0009 copy

Sa forme laisse le choix entre une pose plate ou droite, une encoche pour fixation murale aurait été la bienvenue.Sans-titre-2 - WM

On retrouve sur le devant une led d’indication du réseau Internet, une led d’indication du mode de fonctionnement de la box et un bouton pour changer de mode de fonctionnement. Juste le strict minimum, au dos on retrouve 3 connectiques: alimentation, RJ45 et USB.DSC_0003 copyDSC_0002 copy

Nous avons également 3 types de périphériques à notre disposition: des prises commandés ON/OFF, une télécommande pour l’éclairage et un module douille ON/OFF. Notre labo étant équipé d’un volet roulant Somfy, nous pourrons le piloter également. Tous ces périphériques utilisent la technologie RTS.DSC_0005 - WM

3. Mise en service

Lors de la première utilisation de la box, cette dernière se met à jour. La mise à jour est indiqué par le clignotement de la led réseau. Une fois terminé, on se rend sur le site de Somfy. On crée un compte et on active sa box, puis on y accède.

site-somfy

Première impression, l’interface utilisateur surprend. Une fenêtre s’ouvre par dessus votre navigateur sur un fond noir. C’est pas très tape à l’œil, on ne sait pas trop où commencer, pas très intuitif. Nous espérons que cela évoluera.

Pour présenter un peu cette interface, on y distingue 4 grandes catégories: Ma maison, mes scénarios, ma semaine, mes capteurs et 4 sous catégories: Accueil, tableau de bord, réglages et configuration.

interface-1

On va commencer par ajouter nos modules. Pour cela on se rend dans configuration, protocole RTS puis gérer et ajouter des modules. L’ajout de module est assez simple et bien expliqué. On suit les étapes aisément. Aucun souci pour ajouter nos 3 prises ainsi que le module douille. interface-21interface-2

Possédant un volet roulant Somfy dans notre Labo, nous l’avons également ajouté très facilement. Le pilotage des modules via l’interface PC n’est pas immédiat et met 2 à 3 secondes, ce qui peut s’avérer un peu long pour les plus exigeants.

interface-10

On se rend ensuite dans le sous menu « Mes réglages ». Dans cette catégorie il est possible de faire plusieurs choses comme gérer les horaires de levé et couché du soleil, également créer sa maison: étages, pièces, jardin, etc… puis affecter chacun de nos modules à une pièce.interface-3

C’est également ici que l’on va créer des scénarios et organiser sa journée. La création de scénario est très simple, on sélectionne ses modules et choisi les actions à effectuer. L’organisation de la journée permet de façon interactive de gérer les horaires ou le scénario devra s’enclencher.interface-4

Enfin un dernier onglet « mes périphériques » nécessite capteurs ou contrôleurs. Ne possédant que des actionneurs je n’ai donc pu tester sa fonction.

La troisième sous catégorie est nommée « tableau de bord ». Celle-ci permet d’avoir des information sur les actions effectuées: Historique des actions, actions en cours mais également les actions programmées.interface-5

Maintenant notre système entièrement configuré, on va pouvoir le piloter. La dernière sous catégorie est l’accueil, avec ses 4 catégories principales. Ces dernières nous permettent d’interagir avec notre habitat. Tout d’abord « ma maison ». C’est ici que l’on va pouvoir naviguer entre les différentes pièces et étages de notre maison ainsi que nos périphériques. Tous ces éléments sont représentés sous forme d’icônes et l’on navigue via un slider. Très interactif, on reconnait facilement un capteur, actionneur ou une pièce grâce aux couleurs des icônes. Bien pensé de la part de Somfy.interface-7

La maison étant divisée en pièce, mais également en étage, il nous est possible de gérer un tas de zone de différentes ampleurs.interface-6

La catégorie « mes scénarios » se charge de l’exécution de nos scénarios. On va pouvoir choisir de les lancer immédiatement, ou dans un certain laps de temps.interface-8

La catégorie « ma semaine » permet elle de disposer un scénario par jour de la semaine afin qu’ils s’exécutent automatiquement, en glissant nos scénarios dans les cases disponibles. Il est possible de désactiver le fonctionnement automatique de la semaine depuis l’accueil.interface-9

Enfin la dernière catégorie, « mes capteurs », concerne juste les capteurs, nous n’avons donc pu tester. Nous avions également une télécommande à disposition afin de contrôler nos modules. Chaque module possède un bouton de configuration, et il est très facile d’associer un périphérique en direct avec la télécommande. A savoir qu’un périphérique RTS peut très bien être associé à la box et à un actionneur comme notre télécommande. Notre télécommande possède 5 canaux, chacun de ces canaux permet de commander un ou plusieurs appareils en commutation ou variation. La commande des appareils via la télécommande est immédiate, pas de temps de réaction.

4. Application smartphone

Une application Somfy est disponible sur App Store et Play Store. Celle-ci offre la possibilité de piloter les modules. On y retrouvera les 4 catégories principales de l’interface ordinateur, ainsi que le tableau de bord. L’onglet d’accueil est lui personnalisable et permet d’implanter ses modules favoris afin d’y accéder de façon très rapide. Tout comme le pilotage via l’interface ordinateur, les ordres envoyés par l’application mettent entre 1 et 3 secondes à s’exécuter.

Smartphone-(1)   Smartphone-(2)

Smartphone-(3)

 

5. Conclusion

La Somfy Box offre une solution domotique clé en main. Le système communicant via un protocole sans fil, l’installation est très simple. L’utilisation l’est également: très intuitive, la configuration et le pilotage de la box sont enfantins. Les fonctionnalités sont cependant très vite limitées. On la conseillera à ceux qui possèdent des volets roulants Somfy et souhaitent s’équiper en domotique ‘basique’. Pour des personnes non exigeantes, cela sera bien suffisant et permet de couvrir une grande partie des fonctions domotiques résidentielles. Nous avons eu en test quelques modules, ce n’est qu’un échantillon, la gamme de produits disponibles est assez complète. Sont disponibles des caméras, télécommandes, interrupteurs, thermostat, des capteurs, etc..

Le protocole RTS ne permet pas de connaitre l’état de nos modules et savoir si une commande a bien été envoyée, de ce fait la commande à distance reste hasardeuse. Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, il faudra acquérir le module pour périphériques io-homecontrol ou utiliser la TaHoma.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Fan de nouvelles technologies, j'adore découvrir chaque jour les possibilités de la Domotique qui semblent sans fin! Sportif, je m’intéresse également beaucoup aux objets connectés liés à la santé et au sport.

Laisser une réponse