A l’IFA de Berlin cette année il n’y avait pas que Samsung qui mettait la domotique en avant. Son rival LG proposait également sur son stand de rencontrer la maison connectée de la marque. Contrairement à Samsung, LG proposait une vitrine sobre bien loin des fastes mis en avant à l’occasion du CES en janvier dernier comme j’avais pu vous le retranscrire.  Il y avait tout de même 2 ou 3 nouveautés.  La domotique LG était très sage.

Au CES en janvier 2014 LG nous avait sorti le grand jeu en nous présentant sa vision de la domotique. Son service de communication en langage naturel HomeChat permettait de  discuter avec son électroménager en utilisant un smartphone et une application dédiée pour entamer des discussions. Le rendu était comme si l’on s’adressait au réfrigérateur en utilisant des SMS.

Découvrez SmartHome Europe !

lg-homechat

A l’IFA, HomeChat était toujours de sortie. Sans trop de mise en avant il s’offrait cependant aux visiteurs qui souhaitaient lui rendre visite. Des appareils de la marque étaient mis en relation pour que le propriétaire de la maison puisse utilise son smartphone ou sa tablette pour pouvoir discuter avec eux via l’application appelée Smart Control.

LG-smart-control

Pour rappel HomeChat permet par exemple d’envoyer un message textuel via son smartphone à son lave-linge pour lui demander de démarrer un lavage. La machine s’exécute mais renverra un message au préalable à cet utilisateur pour lui demander quel programme doit être lancé. La discussion a lieu avec un langage qui se veut être le plus proche possible du langage humain « normal ». 

LG_SMART_HOME2

HomeChat est en cours d’internationalisation. Il est en cours de traduction dans les différentes langues. A ce jour seuls l’anglais et le coréen étaient disponibles. On en est donc toujours au stade de prototype fonctionnel pour cette solution. Le système devrait peut être être disponible chez nous début 2016.

LG-Home-Chat

Sur le stand rien de particulièrement nouveau pour cette démonstration. Le lave-linge connecté côtoyait un four NFC ainsi qu’un réfrigérateur connecté.

lg_ifa_four

Le réfrigérateur était le plus innovant des appareils présentés. En plus de proposer une application pour suivre les denrées stockées, il vient maintenant équipé de caméras afin de pouvoir contempler le contenu lorsque l’on se trouve dans les rayons du supermarché. Ces caméras pourront, pourquoi pas être utilisées, par la suite pour reconnaître automatiquement les aliments qui sont stockés pour y être conservés. La caméra est discrète et se positionne dans la partie supérieure du réfrigérateur.

lg_ifa_frigo_camera

Côté multimédia cette fois-ci, on retrouve la solution de diffusion multiroom de la marque présenté également à l’occasion du CES de Las Vegas.

lg_ifa_multiroom

Alors que l’on pouvait le redouter lors du CES, la marque ne reste pas finalement enfermée dans un système propriétaire. Elle arborait sur le salon ce petit objet:

lg_ifa_nest

Les plus perspicaces auront bien évidemment reconnu le thermostat Nest racheté en début d’année par Google.

Après la compatibilité avec AllJoyn qui lui ouvre les portes de la compatibilité avec d’autres éléments de la maison inscrits avec ce programme, la présence de produits Nest de Google sur le stand est là pour affirmer cette compatibilité : LG works with Nest. Le coréen adopte ainsi le standard proposé par Google pour faire communiquer des appareils de différentes marques et de différents types entre eux.

La course des alliances est belle et bien lancée. Cette guerre est le prix à payer pour la tant attendue interopérabilité.

Partagez cet article !

A propos de l'auteur

Ingénieur de formation et blogueur par passion. En quête d’innovations, de concepts, de technologies, de systèmes, d’objets ou de services qui peuvent apporter des solutions concrètes pour résoudre tous ces “petits” tracas de la vie quotidienne…

Laisser une réponse